Famidac.fr

Famidac, l'association des accueillants familiaux
et de leurs partenaires

Villa Family / Domiciales, Villas Edéniales...

L’enfer peut être pavé de bonnes intentions - "un investissement immobilier sûr et éthique, une alternative aux établissements pour les personnes dépendantes".

Mai 2001 : quadruple coup publicitaire pour
l’UNAFA, l’IRCEM, Abris de coeur et Juridica

En pratique, le concept "Villa Family" (et/ou "Village Family", rebaptisé "Domiciales" en 2009) fait d’objet de nombreuses controverses, avec une multiplication des poursuites judiciaires. Voir les articles ci-dessous plus, sur notre forum, des centaines de témoignages...

Les Villas Edeniales, arrivées plus tard, tentaient (vainement) d’éviter les failles et les travers de ce modèle.

Par ailleurs, plusieurs "Villa Family" ont été reconverties en domiciles partagés sous l’appellation "Villas Les Mandarines".

A lire : « Robien, Scellier… Ruinés ! » Erwan Seznec, journaliste économique au mensuel Que Choisir a enquêté sur les dessous des programmes de défiscalisation qui, à partir de 2003, ont essaimé à grande échelle à travers le territoire. Mais la multiplication de résidences inadaptées (trop chères et surdimensionnées pour les marchés locaux) et, pour certaines, de mauvaise qualité, a laissé sur le carreau au minimum 50.000 particuliers investisseurs. Ce livre percutant est le récit circonstancié et sans concession de ce que l’auteur n’hésite pas à qualifier de « plus grand scandale immobilier de l’après-guerre ».