2011 : Comment me ménager des temps de répit

Auteur : Catherine Janat, Notre temps n° 494, février 2011 (page centrale)

Aide aux aidants familiaux - en couverture de ce numéro :

Vous entourez un proche : toutes les solutions pour vous faire aider

JPEG - 49.5 ko
Vous entourez un proche : toutes les solutions pour vous faire aider

Et en page centrale (extrait)

Comment me ménager des temps de répit

Pour ne pas vous épuiser dans l’assistance d’un proche dépendant et garder du temps pour vous et votre famille, pensez aux solutions d’hébergement temporaire.

L’accueil de jour et l’hébergement temporaire

Des établissements spécialisés dans l’accueil temporaire mais aussi certaines maisons de retraite ou foyers-logements peuvent proposer un tel service. Ces modes d’accueil de jour (sans hébergement) ou pour un temps limité sont destinés aux personnes âgées ou handicapées. Ils font la transition entre deux modes de prise en charge.

En attendant, par exemple, de trouver une place en maison de retraite, après une hospitalisation ou avant de réintégrer son domicile. Mais aussi pour ménager à l’entourage des périodes de répit. L’accueil temporaire ne peut dépasser 90 jours par an. La demande doit être adressée au responsable de l’établissement.

Pour connaître les structures existant dans votre région, vous pouvez vous adresser aux Clic mais également consulter le site www.accueil-temporaire.com. Ce site donne en ligne les places disponibles.

La participation financière de la personne dépendante ne peut dépasser 18€ par jour en accueil temporaire et 12€ en accueil de jour.

L’accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale).

Il s’agit alors de confier la personne âgée ou handicapée à une famille d’accueil titulaire d’un agrément délivré par le président du conseil général (la famille d’accueil peut également être salariée, par exemple, d’une collectivité territoriale). L’accueil peut être temporaire, à temps complet ou partiel.

Les conditions de rémunération de l’accueillant familial par la personne âgée sont prévues dans un contrat type, lequel doit prévoir principalement :

  • une rémunération pour les services rendus ;
  • une indemnité représentative des frais d’entretien courant ;
  • un loyer pour la mise à disposition de la chambre ou des pièces réservées à la personne accueillie.

> Pour en savoir plus et notamment pour trouver une famille d’accueil : Famidac, tél. 04.75.88.38.64, www.famidac.fr

Post Scriptum

Ce bref article a suscité, dès sa publication, une nette augmentation des demandes d’accueil familial temporaire et permanent.

Dernière mise à jour : mercredi 16 février 2011

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

13 visiteurs (dont 7 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP