2013 : François Hollande préconise "des solutions intermédiaires entre le domicile et l’établissement"

Discours du président de la République, prononcé lors du 31ème Congrès de l’Uniopss, le 25 janvier 2013.

JPEG - 20.1 ko
François Hollande qu 31ème Congrès de l’Uniopss
PDF - 73.5 ko
Discours de François Hollande
lors du 31ème Congrès de l’Uniopss, le 25 janvier 2013.

Extraits :


(...) Ce sont les associations dans tous ces secteurs qui jouent le rôle principal. Le département est là pour mettre en oeuvre des prestations qui existent ou donner des droits qui sont reconnus. Vous avez raison Monsieur le Président, le seul souci doit être la satisfaction de l’usager, et donc autour du département, avec les associations, la politique du Handicap devra être mieux définie.

Je comprends bien aussi le risque que comporte la décentralisation, c’est que les droits ne soient pas les mêmes selon le territoire où chacune ou chacun vit et qu’il puisse y avoir une distinction selon les territoires par rapport à l’accueil qui peut être réservé, notamment aux personnes handicapées. Chacun sait qu’il y a des départements qui sont beaucoup mieux dotés que d’autres ou plus riches que d’autres, qui peuvent ouvrir des établissements. Donc, nous aurons aussi à opérer cette péréquation, cette solidarité.

(...) Je veux aussi parler du « plan autisme » qui sera présenté par le Gouvernement au printemps prochain. Là aussi, soyons lucides, chacun connait la situation : des prises en charge en nombre insuffisant, une détection aléatoire, souvent tardive, une scolarisation très difficile et des familles – j’en ai rencontré - épuisées, se heurtant trop souvent à une absence de réponse.

Ma conviction est que nous devons favoriser une approche pluridisciplinaire, des accompagnements différents et de nouvelles approches thérapeutiques. Former, toujours former un plus grand nombre de professionnels à la connaissance de l’autisme et ouvrir davantage d’établissements. Il y a encore trop d’enfants autistes ou d’adultes autistes qui sont dans des hôpitaux psychiatriques, là n’est pas leur place.

(...) Parallèlement, nous devrons ouvrir aux personnes âgées davantage de possibilités de prise en charge temporaire dans des établissements, même pour des accueils de jour, ce qui se fait trop peu aujourd’hui. Faire que nous puissions avoir des solutions intermédiaires entre le domicile et l’établissement de maison de retraite ou EHPAD et qu’il puisse y avoir donc des formules qui évitent le placement en établissement.

Aider les aidants, comme on le dit souvent, c’est aussi leur permettre d’aménager leur temps et notamment leur temps de travail, pour que des congés spécifiques puissent leur être apportés car la solidarité, elle est d’abord familiale.

(...) Mais mon devoir, ma tâche, ma mission, ma responsabilité c’est de faire que de cette France, parfois fragmentée, puisse sortir une cohésion, une solidarité, une compréhension, une capacité à vivre ensemble.

Depuis l’envoi de notre lettre ouverte aux élus, en novembre dernier, 30 Députés et Sénateurs ont demandé au gouvernement d’améliorer le statut des accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
.

Nous comptons tous sur l’actuel gouvernement pour répondre, dès cette année, à nos demandes.

Pour l’association Famidac, Étienne Frommelt, Secrétaire général.

Post Scriptum

Pour réagir à cet article, servez-vous de notre forum !

Dernière mise à jour : mercredi 13 février 2013

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

10 visiteurs (dont 6 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP