2016 : Projet de vie et projet d’accueil personnalisé

Quelles différences ? Quels contenus ? Quels engagements et quelle implication des accueillants familiaux ?
Donnez-nous vos avis !!!

Article 2 du contrat d’accueil (Décret n° 2010-928 du 3 août 2010, annexes 3-8-1 et 3-8-2) :

(...) L’accueillant familial s’efforce d’aider la personne accueillie à réaliser son projet de vie et ainsi :

  • à retrouver, préserver ou développer son autonomie ;
  • à maintenir et développer ses activités sociales.

Comment ?

Un projet de vie s’établit normalement avec la personne accueillie, son représentant légal et l’ensemble des personnes qui la prennent en charge : l’accueillant n’y joue pas forcément un rôle central car il n’est qu’un des moyens mis à la disposition de la personne accueillie pour favoriser la réalisation de ses propres objectifs.

C’est pourquoi la loi n°2015-1776 du 28 décembre 2015 a complété l’article L442-1 du CASF, en y ajoutant

"Ce contrat prévoit un projet d’accueil personnalisé au regard des besoins de la personne accueillie."

Juin 2016 : la DGCS DGCS La direction générale de la cohésion sociale (DGCS) est chargée par le Ministère des affaires sociales et de la Santé de coordonner l’action des pouvoirs publics dans les domaines l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées - voir nous invite à rédiger, avec l’Assemblée des Départements de France, l’IFREP et plusieurs autres organismes représentant, entre autres, les personnes accueillies, la trame de ce "projet d’accueil personnalisé", en attente de la publication du décret correspondant.

Objectifs :

Le projet d’accueil est co-construit par l’accueillant familial et la personne accueillie et annexé au contrat d’accueil. Il retrace les besoins, les souhaits et les attentes de la personne accueillie et les actions que l’accueillant s’efforcera de mettre en œuvre pour y répondre. L’enjeu est d’impulser une dynamique autour du projet de vie de la personne accueillie et que celle-ci puisse, au même titre que l’accueillant familial, devenir actrice du projet d’accueil.
Le projet d’accueil a vocation à être mis en place dès le début de l’accueil et doit être questionné régulièrement par la suite, au moins une fois par an, et ajusté autant de fois que nécessaire en fonction de l’évolution des besoins, des souhaits et des attentes de la personne accueillie.
La famille de la personne accueillie, ses proches, le cas échéant son représentant légal et la personne de confiance, peuvent être associés à son élaboration. Les professionnels chargés de l’évaluation des besoins, de l’accompagnement et des soins de la personne accueillie peuvent également contribuer à la construction d’un projet d’accueil cohérent et articulé avec le projet de vie de la personne accueillie.

Contributions de Famidac (extraits)

PDF - 119.6 ko
Projet d’accueil personnalisé
Exemple - proposition de Famidac
PDF - 107.8 ko
Grille des quatorze besoins de Virginia Henderson
utile à l’évaluation et au suivi des personnes accueillies

Ce projet d’accueil personnalisé, aussi simple et concis que possible, pourrait être le préambule d’un livret d’accueil permettant son suivi, son évaluation et, le cas échéant, ses actualisations et ajustements.

La Grille des quatorze besoins de Virginia Henderson pourrait

Qu’en pensez-vous ?

Plusieurs futures assistantes sociales et CESF préparent actuellement des mémoires sur le thème des projets de vie et d’accueil. Madeline Gervais a (tant bien que mal) rédigé son mémoire, obtenu son diplôme en octobre 2016 et remercie vivement celles et ceux qui ont répondu à son questionnaire.

Émilie SIMON, qui invitait, en juillet 2016 les personnes accueillies et/ou les accueillants familiaux à répondre à quelques questions, nous a adressé en novembre les résultats de son travail :

PDF - 474.5 ko
Mémoire : Personne âgée en accueil familial social : quelle place pour son projet de vie ?
Émilie Simon, CESF 2016

Bonjour,
Je suis diplômée ! Quelle joie :-)
A propos de mon mémoire, le jury m’a accordé la note de 15/20 ! J’ai adoré ce travail de recherches et je suis assez fière d’avoir réussi à sortir cet écrit.
Ce serai vraiment intéressant que quelqu’un prenne la suite de ma réflexion, c’est pourquoi j’accepte que mon mémoire soit publié. Et puis j’ai été bien contente de lire des mémoires publiés afin d’avoir une idée sur ce que je devais produire !
Bien cordialement,
Émilie SIMON

Mémoire : Personne âgée en accueil familial social : quelle place pour son projet de vie ?

Nous vous recommandons de télécharger ce mémoire, dont voici de brefs extraits :

(...) l’isolement est le sentiment douloureux d’un manque, qui devient de plus en plus importante avec l’âge du fait des ruptures que la vie impose : arrêt de l’activité professionnelle, perte d’êtres chers, apparition de la dépendance. Elle peut déboucher sur le découragement, la dépression, et même parfois le suicide. C’est le principal risque contemporain entraîné par le vieillissement. Selon une étude du CREDOC, Centre de Recherches pour l’étude et l’Observation des Conditions de Vie, huit facteurs révélateurs de la solitude sont énoncés :
• la vie au quotidien, seul, sans conjoint ni personnes,
• le sentiment de se sentir seul à plusieurs moments au cours de la journée,
• la vie sentimentale compliquée,
• l’espacement des rencontres avec les enfants et petits-enfants,
• l’espacement des rencontres avec la famille en générale,
• la présence d’un état dépressif dans les mois précédents les enquêtes,
• la prise régulière de médicaments,
• les contraintes budgétaires entraînant des restrictions sur certains postes de dépense.
On peut remarquer que la majorité de ces facteurs sont en liens avec la vie familiale de la personne âgée.

(...) Ce travail de réalisation du mémoire d’initiation à la recherche dans le champ professionnel m’a permis de rencontrer un dispositif dans lequel la relation humaine est le fil conducteur, autour duquel nombre de personnes s’attachent à donner un quotidien digne à des personnes âgées. Ces recherches ont été enrichissantes pour moi dans la mesure où la rencontre d’accueillants familiaux et leurs témoignages me prouvent à quel point l’être humain peut se rendre généreux.

(...) Chaque personne est unique, a sa propre personnalité et son parcours de vie. Ainsi, la rencontre entre la personne âgée et l’accueillant présage la création d’une relation unique et parfois très forte. Ainsi, la CESF doit veiller à apporter un soutien et des conseils afin d’amener l’accueillant familial à avoir une certaine distance professionnelle. Également, elle aura pour mission de mettre en avant les capacités de la personne âgée accueillie, en la plaçant au cœur de son intervention, dans un rôle d’acteur et non de spectateur, afin de la valoriser et lui permettre d’évoluer dans son nouvel environnement. Pour cela, elle utilisera des compétences dans la relation humaine qui sont notamment l’écoute, l’empathie et le savoir- être.

J’ajouterai, pour terminer ce travail, que, grâce aux rencontres avec les accueillants familiaux, j’ai l’espoir que la solidarité et la fraternité vaincront sur l’individualisme qui rôde dans notre société.

N’hésitez pas à télécharger ici ce passionnant mémoire ! (PDF, 475ko).

Les personnes accueillies et/ou les accueillants familiaux peuvent encore cliquer ici pour compléter le formulaire d’Émilie : leurs réponses permettront à d’autres étudiant(e)s d’approfondir ce sujet !

Post Scriptum

Voir également, sur notre forum, le sujet Projet de vie et projet d’accueil personnalisé

Dernière mise à jour : mercredi 23 novembre 2016

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

14 visiteurs (dont 8 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP