Contact :

Emilie Nourry - Nabli
76 route d’Orléans
45130 Saint-Ay

Tél. 095.095.38.38 ou 06.76.34.88.55.


Novembre 2014 :

Novembre 2013 : Point sur les avancées demandées par l’AAF 45

:-) :-) En positif : problèmes résolus, en concertation avec le Conseil Général :

  • Ajout, dans les dossiers de demande, d’extension ou de renouvellement d’agrément, d’une "Charte de bon comportement professionnel" basée en grande partie sur la charte de Famidac ; une initiative du CG très appréciable.
  • Possibilité de dérogation au principe de restriction d’agrément posé en 2011 : "La délivrance d’une troisième place est accordée pour de l’accueil à temps partiel ou temporaire." : la troisième place peut désormais être accordée pour un accueil permanent.
  • Possibilité d’être agréé pour l’accueil de personnes âgées et d’adultes handicapés (agrément mixte PA/PH) alors qu’il faillait jusqu’ici choisir : soit PA, soit PH.
  • La formation initiale de 60H et la formation continue sont assurées par un organisme extérieur très apprécié des accueillants, avec des modules de formation pertinents et adaptés.
PDF - 124.7 ko
Bulletin de salaire d’accueillant avec 3 jours de congés
  • Possibilité de demander un relevé des contreparties financières regroupé sur un seul feuillet, alors que l’UDAF en imposait jusqu’ici deux (l’un pour la partie salaire, l’autre pour les frais d’entretien et loyer)
  • Le CG publie la liste des accueillants familiaux, régulièrement actualisée.

Les problèmes restant à résoudre:-/ :-/

Les premiers agréments sont encore limités à l’accueil d’une seule personne. Une extension d’agrément ne peut être accordée qu’après 9 mois d’accueil à plein temps.

  • Notre demande : Voir le Guide de l’accueil familial, page 121 : "Si l’évaluation est positive et si les capacités d’accueil et les qualités professionnelles du candidat sont suffisantes, le nombre de personnes pour lequel l’agrément est accordé ne doit pas être systématiquement limité par « précaution ».

Le plafonnement des loyers, voté par la commission permanente le 16 novembre 2007, n’a jamais été réévalué à ce jour. Limitation de la surface d’accueil à 15 m² pour son calcul, ce qui n’incite pas à proposer des chambres plus spacieuses ou confortables. Les parties communes mises à la disposition des accueillis ou de leur familles ne sont pas prises en compte.

La commission d’admission du CG a la possibilité de donner un avis défavorable à un projet d’accueil, voire dans certains cas de contredire une décision d’orientation de la MDPH. Le rôle de cette commission du CG du Loiret laisse à penser que l’on est en situation de « placement familial » alors qu’il s’agit d’accueil familial de gré à gré, librement consenti entre la personne accueillie (ou son représentant) et l’accueillant familial.
Lenteur de la procédure : entre une demande et la mise en place d’un accueil il peut s’écouler plusieurs mois. Rétention de l’aide sociale de l’accueilli, pendant plus de 6 mois.

Formation : Pas de valorisation de la formation, pas prise en charge des frais de remplacement, de déplacement, de restauration des accueillants.

  • Notre demande : Participation aux frais de remplacement des accueillants familiaux en formation, sur la base de 2.5 SMIC par journée de formation et par personne accueillie ; remboursement des frais de déplacements. Restauration : remboursements (plafonné à 10 € par repas) sur présentation de justificatifs ou possibilité d’accès au restaurant collectif du CG où sont dispensées les formations, au même tarif que les salariés du CG (actuellement, tarif majoré sur une base « visiteur »). Valorisation de la formation des accueillants, par une rémunération journalière pour services rendus portée à un minimum de 3 SMIC horaire/jour.

Aucune réponse aux accueillants qui demandent d’un module de formation jusqu’ici non programmé. Exemple : « informatique » (Word, Excel, internet).

  • Notre proposition : des groupes de parole, des réunion d’information et de concertation devraient permettre aux accueillants d’exprimer leurs besoins en matière de formation continue.

Interrogations sur l’appel à projet et sa réalisation, concernant les petites unités de vie et structures d’accueil familial social intégré en faveur des personnes âgées et handicapées. Où en est le dispositif ?

  • Notre proposition : informer les accueillants de tout projet en rapport avec leur profession.
PDF - 68.2 ko
Indemnité de sujétions particulières
Grille d’évaluation (exemple)

Montant des sujétions particulières : mauvaises coordination entre le CG, l’Udaf et les accueillants ; résultat des MG non payés, ou des accueillants qui appliquent le tarif maximum

A suivre...


Article publié le 7 janvier 2012 par www.larep.fr/loiret

Accompagner les accueillants familiaux

L’accueillant familial est une personne ou un couple, titulaire d’un agrément lui permettant d’accueillir à son domicile, moyennant rémunération, des personnes âgées ou handicapées adultes. L’accueil familial est un mode d’accueil et d’hébergement de personnes âgées ou handicapées ne disposant pas de l’autonomie suffisante pour vivre seules.

JPEG - 33.3 ko
Émilie Nabli avec Marie-Jo, l’une des troispersonnes qu’elle accueille à son domicile. Photo Fer Christian

Une activité méconnue qui nécessite une aide

Cette activité est relativement mal connue. C’est la raison pour laquelle Émilie Nabli, elle-même accueillante familiale à Saint-Ay depuis cinq ans, a créé, en octobre, une association, « L’association des accueillants familiaux 45 » (AAF 45). Elle en assure la présidence, aidée de Rakia Kwasnik, trésorière, et Sandra Guibet, secrétaire.

Émilie Nabli constate qu’aujourd’hui le besoin d’accompagnement des accueillants familiaux dans leurs démarches n’a pas de réponse structurée au niveau du département. Elle-même est souvent sollicitée par ses collègues confrontés à des questions administratives, d’application de la réglementation ou pour la résolution de questions pratiques.

Par ailleurs, si la formation des accueillants est prévue par la loi et est aujourd’hui assurée, elle devrait être, selon Émilie Nabli, mise en place dès l’agrément et s’accompagner d’une immersion des nouveaux accueillants dans une famille d’accueil. C’est sur ces différents terrains que pourrait agir l’AAF 45.

102 accueillants dans le Loiret

L’association vise donc à faire connaître ce métier, à aider les familles d’accueil, les accueillants, les familles des accueillis et les personnes accueillies dans les démarches administratives et, enfin, à proposer des services rendant plus facile l’exercice du métier.

L’association a vocation à regrouper les 102 accueillants familiaux du Loiret et les personnes intéressées par ce type d’accueil : personnels médicaux, personnels médico-sociaux et familles.

La jeune association tiendra son assemblée générale dimanche 20 janvier, à 10 heures, à la salle François-Villon de Saint-Ay. La fin de la matinée permettra de faire connaissance et, l’après-midi, après un rappel des objectifs de l’association, des échanges libres permettront de déterminer les points à travailler et à mettre en oeuvre en 2013. À l’occasion de cette assemblée générale seront aussi recueillies les adhésions.

Parmi les projets, l’équipe qui a constitué l’AAF 45 souhaite notamment créer, sur le département, cinq à dix secteurs avec des référents. Une structure idéale pour que les différents objectifs de l’association puissent être atteints sans créer une charge insurmontable de travail pour les accueillants familiaux.


Dernière mise à jour : mardi 4 novembre 2014

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

16 visiteurs (dont 10 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP