46 - Lot : Se sentir comme à la maison

Sources : Contact lotois, janvier 2012 - La Dépêche du Midi, janvier 2012 et octobre 2006

Un accueil comme à la maison


Contact lotois, janvier 2012 - http://www.lot.fr

Les accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
prennent en charge à leur domicile, à titre onéreux, sous la responsabilité du Conseil général, des personnes âgées ou handicapées.

JPEG - 50.6 ko
Contact lotois, janvier 2012, page 11

Le feu crépite dans la cheminée du salon. Installées confortablement dans leurs fauteuils, Madeleine, 98 ans et Marie-Thérèse, 83 ans, goûtent cette ambiance chaleureuse. Voilà déjà dix ans que Gisèle Lachaux accueille chez elle à Gignac des personnes âgées : « Les personnes accueillies vivent avec moi dans un cadre familial, avec un environnement sécurisant », explique-t-elle.

« La formule est moins coûteuse qu’en établissement et les personnes n’ont pas les contraintes de la vie en collectivité ». L’accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). offre une alternative intéressante aux structures spécialisées. L’accueillant bénéficie d’une rémunération et d’une couverture sociale.

Le Conseil général délivre un agrément pour cinq ans et assure une formation appropriée. « Les travailleurs sociaux m’ont aidée à démarrer cette activité qui est basée sur la solidarité et la proximité », ajoute Gisèle Lachaux. « Il faut être dévoué, disponible et très organisé, mais c’est un métier très enrichissant sur le plan humain. »

Très vite, des contacts privilégiés s’établissent avec ces personnes que l’âge ou le handicap tendent à isoler. « Je leur propose d’aller au cinéma, à la bibliothèque… Les soirs d’hiver, nous lisons au coin du feu ».

UN ENTOURAGE ATTENTIF

Dans le Lot, 41 familles agréées accueillent des personnes âgées à leur domicile. Elles sont placées sous la responsabilité du Conseil général qui contrôle les conditions d’accueil et assure le suivi social et médico-social des personnes accueillies. De quoi rassurer les familles et garantir les meilleures conditions de confort matériel et moral des personnes hébergées. « Madame Lachaux est très agréable », confie Marie-Thérèse. « J’habite ici depuis neuf mois. J’ai une jolie chambre, un cadre de vie sympathique et je me sens bien ».

52 personnes sont accueillies dans des familles dans le Lot :

  • 28 personnes âgées
  • 24 personnes handicapées

Comment obtenir l’agrément du Conseil général ?

Il faut contacter le service Personnes âgées du Conseil général pour déposer un dossier. Des travailleurs sociaux se rendent au domicile du demandeur pour apprécier sa motivation et son aptitude à prendre en charge les personnes âgées. L’accueillant peut héberger jusqu’à trois personnes. Un contrat précise les droits et les obligations de chacun, les conditions de l’accueil ainsi que la rémunération.

Téléphone : 05 65 53 44 00


Gignac. Gisèle Lachaux accueille des personnes âgées


La Dépêche du Midi, 28/01/2012

A Pech de la Blénie, un panneau inhabituel attire le regard des automobilistes de passage : maison familiale d’accueil.

Il s’agit d’une structure peu connue du grand public et qui s’ajoute aux maisons de retraite ou au maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.

« On compte environ 10 000 places en France, seulement 38 dans le Lot », explique la propriétaire des lieux, Gisèle Lachaux. Souplesse, proximité, vie de famille, maison située souvent en milieu rural et dans un cadre de vie agréable, les avantages que présente cette formule sont multiples. « C’est aussi moins onéreux pour la collectivité », explique l’accueillante familiale dont on connaît le dynamisme et le sens du dévouement, du partage et de l’hospitalité.

« Il faut savoir accueillir les résidents 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, reconnaît Gisèle Lachaux. Ils bénéficient des mêmes services qu’en maison de retraite au niveau médical ». Une remplaçante agréée est là pour les périodes de repos, les résidents ne sont jamais seuls. Gisèle Lachaux a reçu l’agrément du conseil général du Lot pour deux personnes qui résident dans des logements indépendants en rez-de-chaussée. Madeleine (98 ans) occupe depuis 7 ans l’un des deux logements et depuis dix mois Marie-Thérèse (83 ans) s’est installée dans le deuxième.

« Il faudrait un lieu de rencontre »

Ces pensionnaires peuvent bien sûr se rendre dans leur famille quand elles le souhaitent. « Je vais faire les courses avec Mme Lachaux à Martel, Souillac ou Brive, explique Marie-Thérèse. Dimanche je suis allée à la bibliothèque de Gignac. Je suis bien installée, je tricote des pulls pour moi, je regarde la télévision ». « Et elle marche beaucoup », ajoute Gisèle Lachaux qui précise : « Les placements temporaires sont également possibles » et elle formule un souhait : « Ce qui manque, c’est le contact avec d’autres personnes du même âge. Il faudrait qu’il y ait sur Gignac ou Cressensac un lieu de rencontres ».

Contact au 05 65 37 72 17.


Se sentir comme "à la maison"


"La dépêche du Midi", 18 octobre 2006

A Gagnepas vient de s’ouvrir une structure de famille d’accueil pour personnes âgées.

C’est une première sur la commune de Gourdon. Depuis quelques mois, Patrick et Noëlle Clary, domiciliés au hameau de Gagnepas, résidence « Les Noyers », située à 2 km du centre de Gourdon, ont ouvert une structure de famille d’accueil pour personnes âgées, agréée par le conseil général du Lot.

JPEG - 82 ko

Un appartement de plain-pied est mis à disposition des pensionnaires, se constituant de chambres privées de 15 m², d’une salle de douche entièrement équipée pour recevoir des personnes handicapées, d’un séjour cuisine américaine partagé en commun. L’agrément se porte pour l’instant sur deux pensionnaires, une demande pour un troisième pensionnaire est en cours auprès du conseil général.

Ce principe de structure permet d’intégrer des personnes âgées au sein d’une famille et de partager leurs vies au quotidien en participant avec les différents membres de la famille, qui se compose ici de Patrick et Noëlle les parents et de leurs trois enfants, à diverses activités proposées : cuisine, jeux, bricolage, "promenades, gymnastique, jardinage, etc.

« La maison se constitue en deux parties : la première complètement autonome pour les personnes âgées et ou handicapées, notre agrément nous permet d’avoir des personnes semivalides et non dépendantes, et la seconde en famille d’accueil où ils peuvent partager la vie de famille avec les enfants.

Nous leur offrons les mêmes services qu’une maison de retraite, mais non médicalisée. Tous les services concernés, par exemple le médecin, le pédicure etc., viennent à domicile. Les personnes accueillies sont autonomes pour les petits-déjeuners, les repas du soir, par contre nous partageons tous ensemble en famille le repas de midi », explique Patrick Clary.

Vous pouvez contacter Patrick et Noëlle Clary au 05.65.41.40.24.

Post Scriptum

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’accueil familial dans ce département.

Dernière mise à jour : mercredi 27 mars 2013

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

12 visiteurs (dont 6 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP