Le suivi est une terminologie fréquemment utilisée dans les champs sanitaires et sociaux, mais les notions qu’il recouvre sont vagues et hétéroclites. En accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). , elles se répartissent selon deux axes, le contrôle et l’accompagnement, qui concernent respectivement les accueillants, et les accueillis et leurs parents. En principe, ces deux types d’intervention correspondent à des finalités et à des procédures distinctes, repérables dans les pratiques. Alors que le suivi, selon les cadres et les dispositifs, renvoie indifféremment à l’une ou l’autre de ces idées, voire à un amalgame des deux.

En accueil familial, les pratiques de contrôle et de suivi se révèlent difficilement distinguables, et même les quelques tentatives menées en ce sens n’excluent pas toujours la part de contrôle existante dans le suivi.
Utilisée pour évoquer des interventions de natures diverses, la notion de suivi prend sa pleine mesure lorsque, par exemple, elle s’applique à des pratiques de visite annuelle des familles d’accueil ou des accueillis, distance dans le temps qui matérialise la distance entre ce qui est à suivre en accueil familial et ce qui est suivi, autant que la distance entre ceux qui sont ainsi suivis et ceux qui les suivent.

Dans ce guide, le choix a été fait de traiter de façon approfondie l’accompagnement comme étant une pratique incontournable d’un service d’accueil familial, et de s’interroger sur la notion de contrôle et sur ses limites. Le suivi est donc succinctement abordé sous l’angle des principaux textes dans lesquels cette notion apparaît.

Le suivi dans l’accueil familial social et spécialisé des enfants

La loi de juillet 1992 relative aux assistantes maternelles aborde peu le suivi. De son côté, l’annexe 24 du code de la sécurité sociale organisant le fonctionnement des centres d’accueil familial spécialisé mentionne le suivi en lui attribuant une visée médicale, sociale, scolaire...

Dans les pratiques, le terme est largement employé par les professionnels des services d’accueil familial. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que cette terminologie a été retenue dans l’étude nationale sur le placement familial de l’aide sociale à l’enfance, même si "... la notion de suivi reste peu précise et le terme peu paraître inadapté pour rendre compte des interventions de l’aide sociale à l’enfance auprès des enfants, des parents ou des assistantes maternelles, voire des familles d’accueil." (Cébula, Horel, 1994).

Certains professionnels préfèreront parler d’accompagnement éducatif en ce qui concerne l’enfant, et la loi de 1992 évoque l’accompagnement professionnel des assistantes maternelles.

La même étude révèle que les pratiques de suivi se concentrent sur un travail autour de l’enfant et de sa problématique, sous-tendu par les idées de continuité et de régularité, d’écoute et de soutien : "... il s’agit d’assurer une présence auprès de l’enfant, de ses parents, et de l’assistante maternelle", qui s’inscrive dans une dimension d’aide, de surveillance ou d’accompagnement. Deux définitions principales s’en dégagent : le suivi, c’est d’une part accompagner l’enfant, et d’autre part assurer une fonction de tiers dans l’accueil familial.

Le suivi dans l’accueil familial social des adultes

La loi de juillet 1989 relative aux accueillants d’adultes évoque leur contrôle systématiquement assorti d’un suivi social et médico-social des personnes accueillies, et ce sans autres précisions. Cette proximité est certainement à l’origine de confusions entre des procédures en principe différenciées, ce que fait apparaître l’évaluation nationale de l’accueil familial social effectuée en 1997 par l’IFREP.

La distinction, lorsqu’elle existe, est plutôt théorique, d’autant qu’une visite de suivi n’est pas plus annoncée qu’une visite de contrôle. Parfois, les visites de suivi peuvent se transformer en contrôle, ou donner lieu à un contrôle ultérieur. On comprend dans ces conditions que les personnes agréées assimilent le suivi à un contrôle, et que les personnels aient quelques difficultés à s’y retrouver.

Plus largement, ces pratiques de suivi vécues dans le registre du contrôle posent problème car elles ne constituent ni un soutien, ni une aide aux personnes accueillies et aux accueillants, pas plus qu’elles ne permettent d’évaluer l’accueil et ses effets.

Le suivi dans les dispositifs de soin

C’est dans le texte organisant l’accueil familial thérapeutique AFT
Accueil Familial Thérapeutique
Des personnes souffrant de troubles mentaux peuvent être prises en charge au domicile de particuliers formés, agréés et employés par des établissements psychiatriques.
que les actions de suivi sont le plus explicitement décrites, ainsi que toutes les interventions à conduire auprès des patients (enfants ou adultes) et des familles d’accueil. Ici, l’accueil familial est conçu comme une entité à laquelle il faut prêter attention.

Dans ce dispositif d’accueil familial dont l’organisation et le fonctionnement sont précisés par l’arrêté du 1er octobre 1990, le suivi qualifié de médical est assuré par le médecin organisateur "qui pose les indications de l’accueil familial et en assure le suivi médical". La description minutieuse des autres tâches dévolues à une équipe pluridisciplinaire et spécialisée est désignée comme du contrôle, toujours associé à un soutien. Ainsi, à l’article 12, est noté qu’elle doit assurer "l’organisation, le soutien thérapeutique et le contrôle de l’accueil familial", et à l’article 13 qu’elle "contrôle l’aspect matériel de l’accueil..., dirige et soutient l’action de l’unité d’accueil familial".

En fait, à travers ce rapprochement des notions de suivi, de contrôle et de soutien, est défini un ensemble d’attentions qui portent particulièrement sur le soutien de la qualité de la relation accueilli-accueillant comme vecteur essentiel du traitement thérapeutique.

Dans le cadre des réseaux d’accueil pour toxicomanes, les textes ne prévoient pas directement de suivi et n’y font pas explicitement référence.

L’arrêté du 18 août 1993 mentionne seulement des "visites à effectuer". Malgré tout, les dispositions légales demandent d’intégrer l’accueil familial dans "le projet thérapeutique d’ensemble de l’établissement", ce qui laisse entendre le souhait d’un travail autour de l’accueil du toxicomane. De plus, le texte désigne le centre de soins spécialisés comme "chargé de l’organisation et du contrôle de l’accueil familial", et exige que les accueillants soient à une distance raisonnable du centre.

bibliographie

Cébula J.C., Horel C. "Le placement familial de l’aide sociale à l’enfance", édition du Service de l’Information et de la Communication du Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et de la Ville, 1994

"L’accueil familial des adultes - évaluation des dispositions de la loi du 10 juillet 1989", IFREP, 1998

Post Scriptum

Avertissement : ce qui précède n’est qu’un des nombreux chapitres du Guide de l’accueil familial, publié en 2000 aux Éditions Dunod, Les textes réglementaires ayant évolué, certaines références aux contrats, rémunérations, lois... ne peuvent servir que de traces ou de repères « historiques ».

Dernière mise à jour : dimanche 9 décembre 2012

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

14 visiteurs (dont 8 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP