Assemblée Générale 2004

25 avril 2004 - Compte-rendu (extraits)

Adhérents présents ou représentés

JPEG - 13 ko
Famidac
2004 : quelques administrateurs et personnes ressource de l’association - impossible de les réunir tous !

Départements représentés : 07 Ardèche - 09 Ariège - 10 Aube - 21 Côte d’or - 23 Creuse - 24 Dordogne - 29 Finistère - 31 Haute Garonne - 33 Gironde - 39 Jura - 43 Haute Loire -52 Marne - 61 Orne - 62 Pas de Calais - 72 Sarthe - 74 Haute Savoie - 79 Deux Sèvres - 82 Tarn et Garonne - 85 Vendée - 94 Val de Marne

(...) L’assemblée réunit plus du tiers des membres de l’association. Conformément à l’article 7 des statuts, leurs décisions engagent l’ensemble des membres de l’association.

11 h : Compte-rendu d’activités, compte-rendu financier

Tour de table de présentation des participants.

Document distribué aux participants : rapport moral, comptes de résultats 2002 et 2003 (lettre aux adhérents du 2 avril 2004).


Lettre aux adhérents

Rocles, le 2 avril 2004

Bonjour,

Nos courriers postaux se font rares, et pour cause : les courriels sont plus rapides et bien plus économiques. De ce côté-là, l’activité est débordante. En partie visible (le groupe de discussion, le forum) et en grande partie discrète : en moyenne, nous échangeons quotidiennement une cinquantaine de messages avec les membres de notre réseau et les visiteurs du site.

www.famidac.fr : un succès inespéré

En 2003, notre site a reçu plus de 203.000 visiteurs, soit, en moyenne, 17.000 visiteurs/mois, dix fois plus qu’en 2001. Nous ne sommes pourtant pas plus de 15.000 accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
, en France, et tous n’ont pas Internet, loin de là.

Mais alors, qui sont tous ces visiteurs ? Des enfants de personnes âgées. Des personnes handicapées et leurs proches. Des travailleurs sociaux, des médecins, des psychiatres. Des journalistes, des étudiants. Mais aussi des élus, des agents des Conseils Généraux et de l’état... Tant mieux : Famidac est le site des accueillants familiaux et de leurs partenaires. Notre métier n’évoluerait pas si nous restions entre nous, à nous plaindre en secret.

C’est ainsi que les ministères ont accepté de nous associer à la préparation des textes d’application de la loi du 17 janvier 2002 (deux décrets plus un contrat type national). De nombreux rendez-vous à Paris (mai 2003) plus une réunion de concertation (en octobre) n’ont pas encore produit les résultats escomptés : la dernière version connue de ces textes contenait encore de nombreuses clauses insatisfaisantes et ceux-ci, à ce jour, ne sont toujours pas publiés, malgré l’intervention de plus de 50 Députés et Sénateurs.

564.624 pages ont été consultées sur le site l’an dernier. Chaque "page" de notre site étant, en fait, l’équivalent d’un dossier de plusieurs pages, imaginez ce que ça aurait coûté s’il avait fallu les imprimer puis les envoyer par la poste !!!

Autre avantage d’Internet : le site est mis à jour plusieurs fois par semaine - actualités, annonces, documentation, réponses à de nouvelles questions, compléments d’information...

Besoin de coups de main...

Répondre aux coups de fil, aux courriers, s’occuper de ces mises à jour me prend de plus en plus de temps - bien plus de 35 heures par semaines.

Depuis l’an dernier, heureusement, trois "correspondants ressource" bénévoles, accueillants familiaux dans le Jura, la Gironde, la Haute Loire, m’aident à répondre à certaines questions :

Des membres du groupe de discussion Famidac et quelques visiteurs du site nous donnent également un coup de main, de temps en temps... Trop rarement.

Car, sur Internet, les gens ont pris l’habitude de se servir. C’est gratuit, on prend des informations, on pose des questions. Mais on oublie trop souvent de répondre aux questions des autres, d’apporter des informations qui pourraient être utiles à tous, de signaler des anomalies.

Vos remarques et observations nous aident à enrichir quotidiennement ce site vivant, interactif, fonctionnant sur un mode contributif, ouvert et indépendant. Merci de nous envoyer vos contributions - témoignages, informations, documentations, rectifications d’erreurs !

Côté finances

Après une année déficitaire (- 664 €), la barre est redressée grâce à l’augmentation du nombre de nos adhérents et à une aide de la Fondation MAAF assurance. Nos dépenses ont été réduites au strict minimum, malgré le de nombreux déplacements à Paris.

- voir les Comptes 2002-2003 (format pdf).


Les adhérents valident à l’unanimité le rapport moral présenté par Étienne Frommelt, (Président), ainsi que les comptes financiers 2003 présentés par Franck Caramanno (trésorier).

12 h 30 : repas convivial

Buffet campagnard - productions et spécialités locales, chaque participant ayant apporté sa petite contribution...

JPEG - 38.2 ko

JPEG - 37 ko

14 h : Projets pour 2004 - 2005 : propositions des adhérents

1° Favoriser la participation des familles des accueillis au groupe de discussion.

Synthèse des échanges : tous les accueillants familiaux devraient parler du site et du groupe de discussion à leurs accueillis, à leurs proches comme à tous ceux qui sont potentiellement concernés par l’accueil familial. Plusieurs participants signalent que les personnes chargées du contrôle de leurs activités ou du suivi des personnes accueillies trouvent le site famidac.fr, ses informations et nos échanges très positifs. Les accueillants familiaux qui y participent activement se sentent plus respectés, mieux écoutés. Pascal et Marie proposent d’envoyer une information à tous les CCAS de France.

2° Faire préciser le cadre juridique des accueils mères - enfants

Synthèse des échanges : les pratiques sont très différentes, selon les départements ou les circonstances. Nous manquons encore de témoignages, d’exemples précis et détaillés d’accueils de mères (mineures ou majeures) accompagnées de leur(s) enfant(s) : pourtant, "ça se fait" ici ou là, et les "interdits" opposés à certaines demandes semblent n’être justifiés par aucun texte législatif.

L’accueil de l’enfant relève du nouvel agrément d’assistant familial, l’accueil de la mère (majeure) relève, lui, de l’agrément d’accueillant familial. Dans ce cas particulier, les Services Sociaux, au lieu d’interdire, ne devraient-ils pas "faire dans le social" et permettre un double agrément "de circonstance" ?

3° Organiser des manifestations médiatisées en affichant nos salaires

Synthèse des échanges : Faudrait-il manifester dans chaque département ou à Paris ? On pourrait déposer nos accueillis au conseil général de chaque département ou au ministère... Mais ce serait les utiliser, car rares sont ceux qui y iraient de leur plein gré. De plus, l’effet de masse ne serait pas obtenu car 90% des accueillants n’osent pas s’exprimer, par crainte de sanctions (harcèlement administratif, retrait d’agrément...). Flop médiatique assuré...

Que revendiquer ? La loi de janvier 2002 est décevante, mais il ne serait pas réaliste de demander le vote d’une nouvelle loi alors que celle-ci n’est pas encore opérationnelle, faute de textes d’application ! Logiquement, il faudrait d’abord obtenir la publication de ces textes, avant de demander une amélioration de la loi...

Proposition : organiser un pèlerinage à Lourdes, avec nos accueillis, en priant pour des miracles physiques ou ... législatifs. Succès médiatique assuré, même avec des effectifs réduits, sauf si d’autres actualités brûlantes tombent au même moment ! Il ne faudrait pas craindre le ridicule (mais nos gouvernants ont-ils peur du ridicule, en ne respectant pas leurs propres engagements ???)

4° Faire ajouter une rubrique "Accueillants familiaux" dans l’annuaire

Synthèse des échanges : L’accueil familial est une profession et la faire ajouter dans l’annuaire contribuerait à la faire reconnaître. D’autant plus que certains Départements refusent encore de communiquer leurs listes d’accueillants familiaux agréés, malgré les avis contraires et répétés de la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) !

Famidac fera très officiellement cette demande à France Télécom.

5° Organiser les remplacements d’accueillants familiaux

Synthèse des échanges : Dans les départements où des "remplaçants d’accueillants" se sont portés volontaires, ils ont été si peu sollicités qu’ils ont fini par renoncer à cette activité. D’autant plus que les solutions de remplacement sont nombreuses et variées, de l’accueil temporaire par d’autres structures aux "coups de mains" de voisins ou de proches. La création de "services de remplacement d’accueillants" semble prématurée.

6° Transformer Famidac en Fédération nationale ou en syndicat

Synthèse des échanges : L’appellation "Fédération nationale" est déjà prise par la FNAF (...). L’association Famidac (slogan : les familles d’accueil et leurs partenaires) a pour ambition de favoriser l’addition des énergies, sans stratégie de prise de pouvoir. Pour cette même raison, Famidac pourrait soutenir la création d’un Syndicat de l’accueil familial plutôt que de se transformer elle-même en syndicat, par définition "corporatiste" donc confrontée à ses partenaires.

17 h : Renouvellement du Conseil d’Administration :

Sont élus :

  • Président : Étienne Frommelt (...)
  • Trésorier : Franck Caramanno (...)
  • Secrétaire : Michèle Defudes (...)
  • Secrétaire adjointe : Laure Hervieu (...)

Administrateurs :

  • Belén Alonso (...)
  • Irène Vernet (...)
  • Michaël Combaz (...)
  • Jean S(...)

Décisions du Conseil d’Administration

L’association Famidac remboursera à ses correspondants ressources l’intégralité de leurs frais de connexion à Internet, dans la limite de 15 euros/mois (plafond maximum).

Le Conseil d’Administration mandate son Président pour ouvrir un CCP à La Poste.

Pour l’association,

le Président - la Secrétaire

Dernière mise à jour : samedi 13 septembre 2008

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

9 visiteurs (dont 7 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP