Assemblée Générale 2005

3 juillet 2005 - Compte-rendu (extraits)

Départements présents ou représentés :

JPEG - 177.9 ko
Quelques administrateurs et personnes ressource de l’association - impossible de les réunir tous !

02 Aude - 05 Hautes Alpes - 07 Ardèche - 08 Ardennes - 09 Ariège - 10 Aube - 16 Charente - 21 Côte d’or - 23 Creuse - 24 Dordogne - 29 Finistère - 30 Gard - 31 Haute Garonne - 33 Gironde - 34 Hérault - 39 Jura - 40 Landes - 41 Loir et Cher - 42 Loire - 43 Haute Loire 47 Lot et Garonne - 50 Manche - 53 Mayenne - 56 Morbihan - 61 Orne - 65 Hautes Pyrénées - 69 Rhône - 71 Saône et Loire - 72 Sarthe - 74 Haute Savoie - 76 Seine Maritime - 79 Deux Sèvres - 82 Tarn et Garonne - 84 Vaucluse - 94 Val de Marne

L’assemblée réunit plus du tiers des membres de l’association. Conformément à l’article 7 des statuts, leurs décisions engagent l’ensemble des membres de l’association.

11 h : Compte-rendu d’activités, compte-rendu financier

Tour de table de présentation des participants.

Compte-rendu d’activités 2004 :

Les points positifs :

  • L’audience moyenne du site http://www.famidac.fr est passée de 564 visiteurs/jour (2003) à 926 visiteurs/jour (2004)... avant d’ "exploser" en 2005, avec des pointes à plus de 2.000 visiteurs/jour (moyenne du 1er semestre 2005 : 1.465 visiteurs/jour). Les médias (journaux, revues, radios, télés...) y puisent leurs informations et le citent régulièrement.
  • La Fondation MAAF a renouvelé son aide au fonctionnement du site (1.500 €/an) et financé, en fin d’année, la conception d’une nouvelle version de ce site par un prestataire extérieur (6.000 €). Objectif : le convertir en "langage dynamique" (PHP). Ce système permettra sa gestion décentralisée, par plusieurs correspondants et/ou modérateurs habilités et formés par l’association... il évitera au webmestre de se retrouver seul pour tout faire, et de laisser le site "en rideau" lorsqu’il pend ses (rares) congés.
  • Mars 2004 : suite à sa dissolution, l’association CPHL (Confédération des Personnes Handicapées Libres) a versé à Famidac un don de 1.105 €. Don consacré, en fin d’année, à l’achat d’un ordinateur suffisamment puissant pour préparer la nouvelle version du site de l’association.

Les points négatifs :

  • Le nouveau site encore inachevé : si le prestataire de service financé par la fondation MAAF a fait une grande partie de son travail, le transfert des données du site actuel est long, particulièrement laborieux d’autant plus que le siège social de l’association n’est pas raccordé à l’ADSL. Il faudrait recruter une personne expérimentée et raccordée à l’ADSL pour finaliser la conversion du site (objectif : mise en ligne début septembre 2005).
  • Malgré nos demandes insistantes, France Télécom refuse encore d’ajouter une rubrique "Accueillants familiaux" dans l’annuaire. Il faudrait déposer une demande conjointe, Famidac, FNAF, UNAFA...
  • Famidac n’a que quatre "correspondants ressource" : c’est encore trop peu, vu le nombre de questions posées sur le forum et "hors micros". Il faudrait recruter des personnes supplémentaires, pour renforcer l’équipe et pallier à d’éventuelles défections.

Comptes de résultats 2002 - 2004

Grâce à l’augmentation du nombre d’adhérents, au don de la CPHL, aux aides de la fondation MAAF (les 6.000 € versés directement à un prestataire extérieur n’apparaissent pas dans le tableau ci-dessous), les comptes de l’association sont sains.

Décisions : Les adhérents valident à l’unanimité le rapport moral présenté par Étienne Frommelt, (Président), ainsi que les comptes financiers 2004 présentés par Jean S.

12 h 30 : repas convivial

Buffet campagnard : grillades au feu de bois (merci Julien !), productions et spécialités locales, chaque participant ayant apporté sa petite contribution...

14 h : Projets pour 2004 - 2005 :

Suggestions et propositions d’adhérents (discussion résumée)

  • Christiane L. : "Dommage qu’on ne cotise pas à l’ASSEDIC"

> Certains accueillants parviennent à se faire rétribuer en Chèques Emploi Service ; ils bénéficient de ce fait d’un statut de salarié et d’une couverture sociale complète, comme les assistantes maternelles ou familiales.

  • Bernard M. : "Impulser des actions auprès des Conseils Généraux, des DDASS... pour que les informations soient fournies à tous les parents et tuteurs"
  • Janine P. : "Il faudrait que les accueillis ou leurs familles puissent également intervenir auprès des Conseils Généraux."
  • Danielle S. : "Informer les organismes de tutelle de l’existence de Famidac"
  • Edyth Q. : "les accueillants familiaux devraient se faire accréditer en tant qu’auxiliaires de réseaux de santé et demander la validation de leurs acquis".

> L’association Famidac n’a pas les moyens d’être partout et de tout prendre en charge... Mais l’augmentation de la fréquentation du site, son utilisation par des tuteurs, des parents, des agents des conseils généraux, la reprise de nos informations par les médias, leur utilisation dans le cadre de la formation d’accueillants familiaux... démontrent l’efficacité de notre démarche à l’échelle nationale. A l’échelon local, chacun (particulier ou association) peut s’en servir pour promouvoir l’accueil familial, militer en sa faveur, défendre ses droits. Notre mouvement fait, de plus en plus, "tache d’huile".

  • Laure Hervieu (UDAFA de la Sarthe) : "Que Famidac redevienne une force de propositions comme en 2003 - être un peu plus revendicatif."

> Nous attendions la publication des décrets (au 1er janvier 2005) et les débuts de leur application "pratique" pour remonter au créneau... Les motifs d’insatisfaction ne manquent pas, avec une multiplication des dérives départementales, sachant que la note d’information DGAS (publiée fin juin 2005) n’a rien arrangé ! Une rubrique "revendications" sera ouverte sur le nouveau site.

> En projet, une "newsletter" hebdomadaire (ou mensuelle) avec un sommaire de ce style :
1) actualités de l’accueil familial (quand il y en a)
2) sommaire des nouveaux articles publiés sur le site
3) analyse (condensée + commentée) des débats intéressants ouverts sur le forum
4) "billet d’humeur"
5) La récré
Ce projet n’a pas abouti, faute de rédacteurs. Notre "lettre d’information" se limite donc, en attendant mieux, à une récréation dominicale et aux actualités "irrégulomadaires" de l’accueil familial... Toute proposition d’amélioration serait bienvenue !

  • Joëlle Chambon : "Comme Irène, je suis favorable à ce que les informations du site soient publiques tandis que certains avantages pourraient être réservés aux adhérents. Il faudrait définir ces avantages et les mettre en valeur : Être adhérent à Famidac, c’est :
    . soutenir et promouvoir une profession
    . avoir la possibilité de participer concrètement à son évolution par des débats
    . faire partie d’un réseau d’entraide : lieu de parole, d’écoute et de soutien moral compte tenu que ce travail nous isole pas mal au domicile, les expériences des uns peuvent réconforter les autres ; permettre aux familles d’accueil de se rencontrer et de devenir familles relais lors de la prise des congés (?)
    . et pourquoi pas pouvoir bénéficier d’une assistance juridique en cas de besoin, etc."

> Les formulaires d’adhésion à Famidac seront modifiés, de façon à mettre en valeur les avantages réservés aux adhérents de l’association.
Il faudrait parvenir à mobiliser des "jeunes retraités" bénévoles pour renforcer et élargir nos services aux adhérents de l’association (conseils, diffusion, services divers...).
Les adhérents de Famidac sont encore relativement peu nombreux (133). Mais, parmi ceux-ci, nous comptons plusieurs associations départementales regroupant elles-mêmes de nombreux adhérents... Comment les comptabiliser ? Ne vaudrait-il pas mieux favoriser les adhésions individuelles, tout en donnant un "coup de pouce" aux associations départementales ?

> Décision : négocier un contrat d’assurance juridique pour les accueillants familiaux membres de Famidac.

Correspondants ou délégués départementaux

  • Belén Alonso, Michaël Combaz : "comment faire pour que les membres de Famidac puissent participer aux commissions de retrait d’agrément dans les départements où il n’y a pas d’association représentative ?"
  • Marie-Line Lux : "Il faudrait nommer des responsables locaux (par département ou par région) en lien direct avec les responsables nationaux."
  • Étienne Frommelt : "les associations départementales sont très utiles. Mais je sais également que c’est très lourd à gérer. Plein de responsabilités + des tâches administratives, pour dépanner des adhérents - accueillants souvent ingrats, consommateurs de services mais participant trop peu."

> Proposition : On pourrait faire plus simple et plus souple, dans les départements qui n’ont pas d’associations d’accueillants. Avec des adhérents de confiance, qui seraient tout à la fois "correspondants ou délégués départementaux" (on peut trouver une autre appellation) et administrateurs de Famidac.
Ils seraient habilités à s’exprimer publiquement et face aux CG ou autres interlocuteurs, en tant que correspondants départementaux. Mais pour éviter tout dérapage, ils ne devraient pas pouvoir engager l’association au-delà de ce qu’on a décidé en CA ou publié sur le site.
En pratique :
. La référence officielle de Famidac, c’est ce qui est en ligne sur le site, régulièrement mis à jour et enrichi.
. La "dépanneuse" de Famidac, c’est le forum. SOS public...
. Le CA de l’association peut délibérer à tout moment (via son groupe de discussion privé) pour les prises de décisions importantes...
. Les correspondants départementaux serviraient de relais locaux, seraient désignés officiellement comme interlocuteurs de leurs Conseils Généraux, pourraient donner un coup de main aux gens qui n’ont pas Internet ou ne savent pas se débrouiller avec ce qu’on a sur le site.
Si les finances suivent (pour l’instant ça va : l’association n’est pas riche mais économe), on pourrait même prévoir un forfait couvrant les frais (téléphone, courriers) engagés par ces correspondants départementaux. Montants et règles à préciser...

  • Jean Buffo : Attention : il ne faudrait surtout pas "tuer dans l’œuf" la création d’associations départementales, bien au contraire !

> Décision : Famidac développera en priorité ses relations avec les associations départementales existantes et soutiendra la création d’associations dans les départements qui en sont encore dépourvus.

> A faire : rédiger une charte, qui serait signée par les associations adhérentes et / ou les correspondants départementaux de Famidac.

JPEG - 181.4 ko
Quelques administrateurs et personnes ressource de l’association - impossible de les réunir tous !

17 h : Renouvellement du Conseil d’Administration - sont élus :

  • Président : Étienne Frommelt (...)
  • Trésorier : Jean S (...)
  • Secrétaire : Michèle Defudes (...)

Administrateurs :

  • Belén Alonso (...)
  • Jean Buffo (...)
  • Michaël Combaz (...)
  • Laure Hervieu (...)
  • Catherine Larue (...)
  • Edyth Quince (...)
  • Irène Vernet (...)

Décisions du Conseil d’Administration

1. Demander la modification des décrets "accueil familial" et de la note d’information DGAS du 15 juin 2005, textes trop restrictifs par rapport à la loi du 17 janvier 2002. Interpeller les élus (députés, sénateurs...).

2. Négocier un contrat d’assistance et de protection juridique pour les accueillants familiaux membres de Famidac.

3. Développer notre réseau de correspondants départementaux, sur la base d’un cahier des charges précis.

4. Pages Jaunes : Déposer une nouvelle demande conjointe, Famidac, FNAF, UNAFA... pour faire ajouter une rubrique "Accueillants familiaux" dans l’annuaire France Télécom.

5. Conversion du site : un budget de 1.000 € sera consacré à l’embauche, pour quelques journées, d’une personne expérimentée.

Pour l’association

le Président - la Secrétaire

Dernière mise à jour : vendredi 19 février 2010

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

4 visiteurs (dont 3 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP