Glossaire "accueillants - parents d’accueillis"

Daniel Gorans (pédo-psychiatre, praticien hospitalier) et Jean-Claude Cébula (psychologue clinicien)

Aller-retour : en accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). , un aller simple n’est plus un objectif souhaité. Les allers-retours entre les deux familles sont à l’origine des relations familles d’accueil- parents.

Ambassadeur : place de choix pour l’accueilli, où il devra se montrer très diplomate tant on ne sait pas toujours de qui et de quoi il est l’ambassadeur.

Ambigu : les allers-retours entre les deux familles donnent à ce mot au moins un double sens dont l’ambiguïté n’échappera pas à l’accueilli.

Autorité parentale : ensemble de droits et devoirs des parents vis-à-vis de leur enfant, organisé en vue d’assurer son éducation et sa protection (loi du 4 juin 70). Certains des attributs de l’autorité parentale sont délégués dans toute mesure de placement. Délégation partielle qui oblige à composer avec les parents (droits de visite, de garde), à les solliciter pour un grand nombre de décisions (scolarité...) se rapportant à leur enfant et qui conduit chacun des acteurs de l’accueil familial à composer avec les défaillances de la parentalité. Babel (syndrome de) : ensemble de signes témoignant de la synthèse constructive par l’accueilli des manières de communiquer des deux familles.

Bielle : pour transmettre des informations d’une famille à l’autre, et réciproquement ; c’est la fonction du professionnel qui accompagne l’accueil familial : l’on peut dire "une bielle profession" !

Boomerang : revient à son point de départ après sa trajectoire, comme l’accueilli ? Attention de bien préparer le ou les retour(s) !

Collaboration : parents et famille d’accueil devraient faire de la collaboration avec l’équipe d’accompagnement un outil indispensable à la qualité de leur relation.

Compérage : affinité entre parents et famille d’accueil. A éviter en accueil familial.

Contiguïté : entre parents et famille d’accueil, la contiguïté nuit tout autant qu’une trop grande distance.

Coopter : choisir pour d’autres choses que les critères requis ; la cooptation des familles d’accueil par les parents de l’accueilli crée une contiguïté !

Copartage : partage entre plusieurs personnes... ou familles. Le copartage de l’accueilli doit-il faire partie des relations entre parents et familles d’accueil ?

Déplacement : celui que vit l’accueilli est suivi d’allers et retours entre les deux familles, qui conduisent à s’interroger sur les places qu’il occupe respectivement auprès de sa parenté et de sa famille d’accueil.

Dépossession : famille d’accueil et parenté ont un sentiment de dépossession réciproque, proportionnel à leur appropriation de l’accueilli.

Discorde : désaccord durable qui définit souvent les relations entre parents et famille d’accueil.

Distance (bonne) : entre les deux familles et parfois entre familles et intervenants. La bonne distance crée l’espace vital au déroulement positif de l’accueil. Toujours à rechercher.

Divis ut regnes : diviser pour régner fait partie des attitudes de l’accueilli, combattues par le professionnel accompagnant.

Doublier : double râtelier qui peut paralyser le mouton si on lui demande de choisir... rien à voir avec les accueillis !

Droit (de visite, d’hébergement...) : les déplacements entre famille d’accueil et parents se font pour les enfants selon la définition de droits de visite (ou d’hébergement) décidés par le juge ou contractualisés entre les parents et le service d’accueil familial.

Duplicité : personne ne peut reprocher à l’accueilli sa duplicité indispensable à sa survie relationnelle entre ou avec les deux familles.

Entremetteur : professionnel du compromis... entre deux familles. Doit parfois naviguer à vue entre les écueils de leurs relations.

Envahissement : d’une famille par une autre. Tout envahissement nuit à la différenciation des espaces et se fait au détriment de la bonne distance à respecter entre les deux familles.

Envie : sentiment commun aux deux familles de l’accueilli. Attention, cela peut faire tache dès la naissance !

Espace : créé par le repérage de la bonne distance entre les familles pour éviter une contiguïté étouffante.

Famille : dans ce glossaire, sert à désigner l’ensemble des personnes vivant sous le même toit, ce qui caractérise l’accueil familial, sans renouer toutefois avec la "familia" romaine.

Fonctions parentales : faute de les désigner comme fonctions familiales...en accueil familial, les fonctions parentales sont assurées au quotidien par la famille d’accueil.

Frontière : limite entre deux territoires. Les encadrants de l’accueil sont parfois les garde-frontières des relations entre les deux familles, tentant de limiter ou de contrôler l’envahissement de l’une par l’autre.

Géminer : doubler ou dédoubler. Pouvoir magique de l’accueilli dans ses relations avec les deux familles.

Girouette : autre manière d’être de l’accueilli lui permettant de s’adapter rapidement lors des allers-retours entre les familles.

Interchangeable : dans leur manière de gérer les relations entre les deux familles, certains professionnels ont l’illusion dangereuse qu’elles sont interchangeables.

Interdit : les interdits des uns ne sont pas les interdits des autres, ce qui n’aide pas l’accueilli qui pour grandir et se structurer à besoin d’interdits et notamment de l’interdit fondamental : l’interdit de l’inceste.

Interposer : une frontière, une bonne distance : travail nécessaire à la qualité des processus d’accueil familial.

Jalousie : sentiment inévitable dans les relations entre parents et famille d’accueil. L’accueilli peut en bénéficier ou en souffrir.

Jokari : jeu dangereux entre les deux familles qui se renvoient la balle... laquelle n’a aucune autonomie.

Lieu neutre : espace de retrouvailles entre accueilli et parents, voire entre famille d’accueil et parents, imaginé comme facilitant les rencontres.

Maintien des liens : les relations entre parents et famille d’accueil se développent à la faveur des liens que les accueillis maintiennent avec leur parenté, parfois faute de tiers ou de médiateur.

Médiation : rôle clé des accompagnants de l’accueil pour moduler les relations entre les deux familles.

No man’s land : territoire neutre... entre parents et famille d’accueil créant l’espace dans lequel peuvent se développer leurs relations.

Nystagmus : des relations trop contiguës entre parents et famille d’accueil contraignent l’accueilli à porter son regard trop rapidement des uns aux autres.

Ombrager : masquer en partie en faisant de l’ombre. Les parents peuvent avoir le sentiment d’être ombragés par les accueillants. Cela rafraîchit leur envie d’avoir des (bonnes) relations avec eux.

Parentalité : on peut être père ou mère, être détenteur de l’autorité parentale sans pour autant être "pleinement" parent, c’est-à-dire sans pouvoir assurer, par exemple, l’un ou l’autre des trois niveaux de la parentalité, repérés lors des derniers travaux de Didier Houzel, que sont son exercice, son expérience et sa pratique, tant le tissage des liens entre parents et enfants est le fruit d’une histoire relationnelle complexe. C’est dans ces failles de "l’être parent" que des familles d’accueil et des dispositifs d’accueil familial d’enfants interviennent au titre de la suppléance.

Parenté : dérive de "parens", signifie d’abord lignage, hérédité, puis se dit de tout lien de sang existant entre des personnes.

Parents : désigne pour ce glossaire collectivement les père et mère, ceux qui ont enfanté, mis au monde l’accueilli et les membres de son lignage, sa parenté.

Possession : l’accueilli est très souvent un enjeu relationnel entre parents et famille d’accueil, comme s’il s’agissait de savoir qui le "possède".

Quadrature du cercle : problème insoluble pour l’accueilli : comment convertir le carré symbolique au quatre coins duquel sont ses deux parents et le couple des accueillants... en cercle de famille ?

Recomposer : recomposer une image familiale pour un accueilli tient du problème de la quadrature du cercle.

Redoublement : recommencement : sentiment trompeur que l’accueilli peut éprouver si les relations parents - famille d’accueil ne laissent pas établir un "no man’s land".

Relation : de la qualité de la relation entre parents et famille d’accueil dépend la capacité de l’accueilli de grandir ou de vivre avec ses deux familles.

Superposition : l’établissement de relations entre famille d’accueil et parents ne doit pas entraver la construction d’une image de famille par superposition, par l’accueilli, de leurs deux représentations.

Suppléance : disposition dans laquelle s’organise tout accueil familial et qui conduit à composer avec la parenté de l’accueilli.

Tata : tant que les assistantes maternelles sont des tatas, elles ne sont pas des mamans, ce qui rassure.

Tonton : une tata vit avec un tonton, parfois désigné comme père d’accueil.

Transborder : transporter la marchandise d’un navire à l’autre. Quelles marchandises transbordent famille d’accueil et parents dans leurs relations ?

Usurpateur : les parents sont parfois usurpés de leurs droits par les familles d’accueil... ou les intervenants en accueil familial.

Va-et-vient : mouvement indispensable à l’accueilli entre les deux familles, dont les éventuelles relations doivent permettre l’existence.

Vice-versa : réciprocité dans le respect... ou dans les disqualifications équilibrent les relations famille d’accueil - parents.

Yo-yo : jouet aussi appelé ... émigrette : l’accueilli est souvent pris dans un mouvement relationnel faisant alterner des hauts et des bas. On peut dire que l’accueilli "yo-yotte" et cela peut lui donner le tournis.

Zigzag : le chemin relationnel entre famille d’accueil et parents décrit le plus souvent des zigzags plus ou moins aisés à négocier par l’accueilli.

Dernière mise à jour : mercredi 24 août 2005

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

24 visiteurs (dont 12 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP