L’accueil familial de personnes âgées et d’adultes handicapés - 1999

Source : Études et résultats n° 31, septembre 1999, Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques

Au 1er janvier 1997, environ 12.000 personnes âgées ou handicapées étaient hébergées en famille d’accueil. Ce mode d’accueil reste encore marginal comparé à l’hébergement en établissement pour lequel on compte 700.000 personnes âgées ou handicapées.

De plus, il est réparti de façon très disparate selon les régions. Les personnes âgées hébergées en accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). sont majoritairement des femmes (74%), dont plus de la moitié sont âgées de 80 ans et plus, alors que les personnes handicapées comptent 47% de femmes. Si la plupart des personnes âgées vivaient à leur domicile auparavant, les adultes handicapés, quant à eux, venaient d’un établissement social ou médico-social.

9.000 particuliers - dont la quasi-totalité (96%) sont des femmes, disposent d’un agrément pour l’accueil de personnes âgées ou handicapées. Les accueillants sont relativement âgés puisque six sur dix ont 50 ans ou plus. Près d’un accueillant sur deux était inactif chômeur, en stage d’insertion ou de formation avant d’obtenir l’agrément.

[...] Le placement des personnes âgées en accueil familial a lieu le plus souvent à la demande de la famille (63%) alors que l’origine de la demande de placement pour les adultes handicapés est plus variée. Les organismes sociaux ou de soins sont à l’origine de plus de la moitié des orientations d’adultes handicapés vers l’accueil familial. Dans les autres situations, les demandes ont été formulées par la famille ou les représentants légaux autres que la famille.

Avant d’être hébergée en accueil familial, la majorité des personnes âgées vivaient à leur domicile ou dans leur famille. Près d’une personne sur cinq était prise en charge par un établissement de santé.

L’hébergement en famille d’accueil de personnes âgées sortant d’établissements de soins est parfois temporaire. En effet, certaines personnes ne sont pas suffisamment autonomes pour envisager un retour immédiat à leur domicile et l’accueil familial répond alors aux besoins d’accueil de postcure. [...]

Cliquer ici pour télécharger ce document (format pdf, 359 ko)

PDF - 360.6 ko
L’accueil familial de personnes âgées et d’adultes handicapés
DREES, Études et résultats, N° 31 - septembre 1999

Post Scriptum

Voir également l’article "Évaluation nationale de l’accueil familial - 1999" et l’évaluation, réalisée par l’IFREP, des dispositions de la loi du 10 juillet 1989.

PDF - 602.7 ko
IFREP - Évaluation des dispositions de la loi du 10 juillet 1989
Dernière mise à jour : mardi 17 novembre 2015

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

8 visiteurs (dont 5 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP