Pourquoi et comment créer un service de Placement Familial Spécialisé

Pour les personnes accueillies, leurs proches, les accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
, les établissements, l’économie locale, les finances nationales (Sécurité sociale, Départements)...

Ceci est la synthèse de notre débat : Comment développer les accueils médico-sociaux ? avec M. Boucif Slimane, fondateur du Service de Placement Familial Spécialisé pour adultes handicapés de Forcalquier, au cours de l’Assemblée Générale 2014 de l’association Famidac.

Code de l’action sociale et des familles, Article L441-3 (Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 art. 51 I 1°, 4° JO du 18/01/02)

Les personnes handicapées relevant de l’article L344-1 peuvent faire l’objet d’un placement familial, à titre permanent ou temporaire, organisé sous la responsabilité d’un établissement médico-social ou d’un service mentionné audit article ou d’une association agréée à cet effet conjointement par le président du conseil général et le représentant de l’État dans le département, dans les conditions prévues par voie réglementaire.

Pourquoi et pour qui ?

Pour les personnes accueillies et leurs proches

  • C’est répondre au problème crucial du manque de places en établissements médico-sociaux pour personnes handicapées ou âgées…
  • C’est proposer une alternative à des personnes handicapées actuellement en internat ("amendement Creton" ou plus âgés),
  • C’est reculer l’échéance d’une vie "en internat" pour de nombreuses personnes handicapées vieillissantes.

Un foyer ou un internat, aussi doux soient-ils, écrasent par le poids de sa structure l’individu qui y vit. Certes il ne manque matériellement de rien ; mais son horizon social se referme sur lui.

Le Placement Familial Spécialisé permet aux personnes accueillies d’exister au milieu d’une société, de "sortir des 4 murs" ; c’est aussi un élément utile et éducatif pour la société qui fonctionne souvent à partir d’identifications, de modèles et de mythes.
Un handicapé circulant, avec ses accueillants, dans une rue ou une grande surface rappelle non seulement qu’il existe, mais aussi que "ce mode de prise en charge est possible", tout près de soi ou des siens.

Pour les établissements

  • Innover, proposer une gamme de prestations complète et diversifiée
  • permettre aux membres du personnel de se promouvoir, d’évoluer dans une autre orientation de carrière,
  • répondre aux besoins de son département ... et d’autres départements
  • jouer pleinement son rôle social…

Pour le Conseil Général et la CPAM

  • Une réduction du prix de journée ; l’avantage financier est nettement plus important si l’établissement opte pour des admissions de publics venant d’autres départements tout en répondant aux besoins de son propre département.

C’est ainsi que le CAS de Forcalquier a pu réduire de 30% le prix de journée moyen et unique des trois modes de prise en charge proposés par l’établissement : Internat, Placement Familial Spécialisé et Accueil temporaire. "En fait, nous avons pu faire beaucoup plus sans plus d’argent !"

Pour les accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.

  • Une formation qualifiante et diplômante
  • un travail en équipe pluridisciplinaire ("nous ne serions plus seuls, livrés à nous-mêmes")
  • un meilleur statut : contrat de travail, salaire, indemnités, congés et remplacements organisés, droits aux allocations chômage...

Pour l’économie locale

  • des créations d’emploi.
  • la revitalisation des communes rurales
  • le Département "importe" des activités et des financements extérieurs ("comme le fait actuellement la Belgique, malheureusement hors de tout contrôle sérieux par les services compétents").

Comment créer une Unité de Placement Familial Spécialisé (PFS) ?

PDF - 449.1 ko
Le placement familial spécialisé
Pour Adultes lourdement Handicapés
Qui relèvent des MAS et Foyers occupationnels
Boucif Slimane

Avec toute l’équipe pluridisciplinaire de l’établissement,

  • évaluez les potentialités d’orientation en PFS de vos résidents et leur nombre. S’il est supérieur à 20% de l’effectif de l’établissement,
  • analysez les besoins locaux, départementaux et Régionaux.

Concertez-vous

  • à l’interne, avec le Conseil d’Administration, le Personnel, les Familles des résidents…
  • à l’externe, avec les services sociaux du Département, la CRAM, les autres établissements médico-sociaux du secteur.

Rédigez votre projet de création de places en PFS

  • pour les résidents de l’établissement
  • pour de nouvelles recrues venant d’autres départements (très important pour convaincre « le payeur local »)

Demandez l’agrément de votre projet...

Post Scriptum

Voir également

Dernière mise à jour : mardi 25 novembre 2014

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

13 visiteurs (dont 10 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP