Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Généraux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Aller à une discussion :

  • Page précédente
  • Suivant

Forum > Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent


Etienne - 18/03/10 18:31 - Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour,

Depuis quelques années, de nombreux particuliers ayant investi dans des Villa Family (progressivement rebaptisées "Domiciales" ) nous appellent pour se plaindre d'avoir été spoliées. Vices de construction, loyers impayés, turn-over important des accueillant(e)s, maisons inhabitables ou désertées... Certains de ces propriétaires y ont investi une grande partie de leurs économies avant de se retrouver privés de leur "retour sur investissement" - donc sans ressources - et craignent de ne jamais revoir leur argent. sad smiley

L'association Famidac, qui défend les accueils familiaux dignes de ce nom, n'est pas la mieux placée pour défendre ces propriétaires ; nous les incitions donc à se regrouper pour faire valoir leurs droits.

C'est avec plaisir the finger smiley que nous apprenons aujourd'hui la constitution de
l'association des PROPRIÉTAIRES DE VILLA FAMILY ET DOMICIALES.

Objet : Représentation collective, information et défense des intérêts de propriétaires de maison "Villa Family", notamment vis à vis de la ou les sociétés ayant en charge la construction et l’exploitation de ces maisons (Capmarine, Accueil et services, Gespartim au sein du groupe Capmarine) et toutes sociétés existantes ou ayant une intervention dans l’exploitation des Villa Family et des Domiciales, au moment de la constitution de l’association.
Elle aura également pour objet la requête de contrôle de l’activité de gestion ou de construction, l’accompagnement éventuel auprès des autorités locales, départementales, régionales et nationales.
L’association peut ester en justice au profit de ses membres.


Siège social :
166, rue de Bias, 59310 Saméon.
Tél. 03.20.34.71.57

Courtoisement, Étienne

PS du 23 juillet 2010 : voir également Le blog des anti-Villa Family / Domiciales

PS du 29 juillet 2010 : nous fermons ce sujet, qui dépasse nos compétences et vous invitons tous à contacter, pour votre défense collective,
l'association des PROPRIÉTAIRES DE VILLA FAMILY ET DOMICIALES ]

lespoune andre - 28/03/10 18:50 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Suite à un projet de residence de vacances à BEDOUS 64490 , j'ai moi aussi été victime de Mr L via sa société CAPMARINE, dans une promotion "SCI les Sources de Suberlaché" qui à l'heure actuelle est à l'arrêt suite à des malfaçons et à la présence de travailleurs étrangers.

Suite à une altercation avec Mr L, mes associés et moi même avons comparu en correctionnelle le 27 aout 2009-Suite à cet évènement le parquet de PAU a ouvert une enquête sur les agissements de mr L.et de CAPMARINE.

Aujourd'hui l'instruction est en cours.

Nous sommes prêts mes associés et moi même à participer à votre association pour que ce Monsieur cesse ces [...]

Si vous avez des éléments pour nous aider nous sommes preneurs.

André LESPOUNE 06 76 86 24 98 -

Gérard LEPRETRE associé dans ce projet, Maire de LURBE ST CHRISTAU- 64 660 - Port :06 88 07 80 58

Kiki - 06/04/10 20:11 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bien du courage aux investisseurs. Ils ne sont pas au bout de leurs peines.
Les VF/Domiciliales, c'est la maison des 3 p'tits cochons.
Construit par des artisans payés avec un lance-pierres (quant ils sont payé), elles s'écroulent, se fissurent, s'affaissent.
Il se passe toujours qelleque chose dans une villa familli.
Au dernières nouvelles, c'est les plafonds qui s'effondrent sur les personnes âgées comme à la chapelle neuve.
La correspondante de VF sur place dit que dans les maisons il faut s'attendre au pire mais que la société est en train de couler. Donc qu'elles ne peut pas réparer. Elle dit qu'il faudra que les maires mettent la main au porte-monnaie.
Pourvu qu'un drame n'arrive pas. Franchement, y-a-t-il encore un pilote dans l'avion VF ?

Delliste sylvain - 03/05/10 18:58 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonsoir kiki, qui êtes vous? un propriétaire sur la Chapelle neuve? car moi j'en suis un et j'aimerai savoir qui vous a dit que les plafonds s'étaient effondrés sur les personnes agées?
sinon effectivement il y a un dégat des eaux sur la Chapelle neuve.....
c'est moins grave qu'un effondrement mais bon....
Croisons les doigts et esperons pouvoir reprendre le pilotage de cette société et ne pas se retrouver le bec dans l'eau
DELLISTE Sylvain

Luc - 04/05/10 09:00 - Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour à tous,

Je suis propriétaire d’une villa Family et comme beaucoup d’autres propriétaires je ne reçois plus aucun loyer depuis 11 mois de Capmarine.

Ma villa Family tourne pas trop mal avec en moyenne 4/5 accueillis pour 2 accueillants depuis 2 ans avec quelques problèmes de malfaçons, mais rien d'insurmontable

Une question se pose est-il possible pour des propriétaires de sortir légalement des griffes de Capmarine et de faire tourner ces maisons de manière autonome pour que tous le monde soit content : les accueillants, les accueillis et les propriétaires.

Je reste persuadé que l’idée est bonne mais que cela tourne au fiasco !

Dans l’attente d’une réponse surtout au niveau légal,
Merci d’avance,

Etienne - 04/05/10 09:32 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour Luc,

Bien sûr, ce serait beaucoup plus clair de pouvoir établir des relations saines et directes entre les accueillants et les propriétaires ayant investi dans des Villa Family.
Des relations classiques, de propriétaire à locataire, sachant qu'un propriétaire n'a normalement pas son mot à dire sur les personnes accueillies : l'accueillant lui loue son logement, paye chaque mois son loyer et se débrouille avec ses accueillis. smiling smiley

Mais
- comme nous ignorons tout des accords et contrats qui vous avec la société Capmarine,
- comme vos relations dépassent largement nos compétences d'accueillants familiaux,
nous pouvons difficilement vous aider à sortir des griffes de cette société... angry smiley

Je vous recommande de soumettre collectivement (avec l'association des PROPRIÉTAIRES DE VILLA FAMILY ET DOMICIALES) ces affaires à des hommes de loi (avocats, juristes...) ; tenez-nous tout de même au courant des solutions que vous trouverez !

Nous pourrons alors, dans un second temps, vous donner des avis "pratiques", pour des accueils conformes au Code de l'action sociale et des familles.

Pour l'association Famidac,
Courtoisement, Étienne Frommelt, Président

luc - 06/05/10 15:04 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour,
Merci Etienne pour votre réponse, je me doutais bien que vous ne pourriez rien pour moi, mon but était d'apparaitre sur ce forum et faire état du point de vue d'un investiseur ( en faite un bon pére de famille qui à voulu placer 3 sous )
Si je peut apporter 1 conseil c'est bien de ne faire aucune affaire avec Mr L cet homme est un promoteur immobilier et surement pas un bienfaiteur de l'humanité et encore moins des personnes agées.
Mais son idée est bonne,
C'est pourquoi je veux sortir de cette affaire et continuer tous seul mais je suis lié avec un bail commercial et c'est trés dure à casser même aprés 11 mois de loyer impayés.
En effet l'association des proprietaires me semble bien avec une reelle envie de faire bouger les choses mais j'ai peur que cela dure trés longtemps pour peu de resultats.
Je vous tiendrai informé des suite de mon aventure si cela peu être utile a d'autre.
Trés Cordialement.
Luc

greg - 06/05/10 19:00 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonsoir Luc
je suis dans la même situation que vous, et je partage votre sentiment sur le concept de VF et mr L. leur bail de gestion commerciale est de trois ans minimum ensuite il est possible de le résilier tous les ans en respectant les délais de préavis. Mais il y aura toujours un problème à qui confier la gestion du bail ou du syndic de co-propriété à terme.
je pense qu'en attendant que l'association des propriétaires ne trouve une solution durable, le pb de la gestion locative des VF pourrait se faire avec le soutien des mairies.
cordialement
Greg

Hubert chopard - 11/05/10 22:31 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

je suis comme tous les investisseurs de VILLA FAMILY , [ la situation difficile ] "loyers impayés; construction non achevées ect......." Monsieur L.; il faut qu'il se montre & savoir aujourd'hui ou il en est... pour se justifier ou argumenter..

pour moi j'espère qu' il posera sa valise avant que je le trouve ...cet individu abuse du bien de chacun et cela ne peut plus durer.

je me suis investi dans ce projet "VILLA FAMILY" pour un placement retraite!! au début cela roulai, maintenant CAPMARINE me dois trois trimestres de loyers.

A notre asso,!! mais pour moi je n'en resterai pas la .Se sont mes locaux et je casserai le bail pour jouir de mes biens.

A tous bon courrage, & n'hésitez pas de me contacter

HUBERT

guy GRALL - 13/05/10 15:43 - angry smileyRe: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Je fais partie du club des non-payés par CAPMARINE. En principe le bail commercial est annulé d'office, après un recommandé pour non paiement des loyers. Le problème,c'est la suite ! sans bail CAPMARINE n'a plus de loyers a vous règler et vous avez un immeuble à charge et sans recette. Dans mon cas, avec un prèt in fine , je dois règler 1600 euros d'intérèts par mois ! Quelle est la solution ?

frederic - 15/05/10 17:05 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour,

Moi aussi, je viens rejoindre la "longue" liste des personnes abusees par ce sinistre personnage qu est Mr L. et sa societe Capmarine,exploitant les Villa Family. J ai achete il y a 3 ans un appartement dans la Villa Family de Naillat ( creuse) . Cette villa fonctionne parfaitement et les personnes residentes sont tres satisfaites du concept, surtout dans une region rurale comme celle la.
La mairie m a indique que tout fonctionnait bien, mais que les rares contacts pris avec Mr L. etaient tres negatifs.
Je ne touche plus de loyers depuis 11 mois maintenant, et aucune reponse aux injonctions de paiement envoyees par mon avocat. Je vais donc entamer une procedure en refere avant passage au tribunal pour casser la bail commercial.
Je viens d avoir un autre proprietaire de lot dans cette villa qui se trouve dans le meme cas, 11 mois de loyers impayes ( comme beaucoup d autres je suppose).
L ideal serait, pour une villa occupee fonctionnant correctement, que les proprietaires se regroupent pour casser le bail et reprendre la gestion via un organisme reconnu et serieux. Cela permettrait notamment de corriger les quelques anomalies de constructions ( qui heureusement pour le cas de Naillat sont mineures, mais visiblement ce n est pas toujours le cas) et de repartir sur de bonnes bases, ce qui serait profitable pour tout le monde, car pour moi le concept est viable.

Je vais donc rejoindre l association afin si possible de faire cesser le pouvoir de ce [...] Mr L.

En tout cas, a la lecture de tous ces messages, je me sens moins seul, car comme beaucoup, j ai investi mes seules economies dans ce concept et aujourd hui, je me retrouve dans une sale situation et suis oblige de payer un avocat dans une procedure qui de toute facon ne me laisse que peu d espoir. Le plus scandaleux est qu en France, des personnages tels que Mr L. puissent agir en totale impunité, sans doute arme d une poignee de bons avocats, et depuis un certain temps deja. Car je n ose pas imaginer ce que cet [...] engrange en revenu chaque mois, sachant que l on a peu de chance de toucher un jour quelque chose de sa part ......le but étant avant tout de retrouver la jouissance de notre bien.

A tres bientot, et n hesiter pas a me contacter
Cordialement
Frederic

tanezie helene - 20/05/10 13:56 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour à tous les abusés par Cap Marine Villa Family en résumé Mr L. et toute sa clique [...]

Vous êtes spoliés de vos loyers et nous, en tant qu'accueillants familiaux, nous avons été et nous sommes encore pour certains dans les dettes jusque par dessus la tête.

Soi disant nous devons venir dans la Villa avant de demander l'agrément : Résultat 6 Mois de loyer à payer avant de voir la moindre rentrée de salaire (1er Accueilli le 21/12/2009, le 2ème le 10/01/2010
le 3ème le 21/05/2010)

Villa dans un état désastreux avec des vices cachées.
Ici à Chazelles sans doute à cause du fait que nous sommes des gens qui ne nous laissons pas faire certains travaux ont été faits en urgence mais nous attendons toujours depuis maintenant presque 1 An les couvreurs qui sans doute ne viendront jamais.
A chaque grosse pluie nous croisons les doigts.

Nous payons des loyers qui, nous en sommes maintenant certains, ne sont jamais reversés au propriétaire.
Dommage pour lui...
Mais nous pouvons certainement passer en direct pour éviter que des [...] ne continuent leur forfait en toute impunité.

Nous sommes à votre disposition pour vous fournir tous les justifs.
A bientôt
Hélène et Didier
Tél 05.45.23.57.16

Viennetta - 23/05/10 23:21 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Définition du verbe "Escroquer" (Dictionnaire de l'Académie Française, 8ème édition) :

"Tirer quelque chose de quelqu'un par fourberie, par dol et manoeuvres frauduleuses."

Pauvre Philou, il doit avoir les tympans qui sifflent ! cool smiley

Etienne - 24/05/10 10:38 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour Viennetta,

Certains intervenants utilisent effectivement ici des termes un peu "forts", voire excessifs ; nous en laissons passer quelques-uns lorsqu'ils les assument en signant leurs messages (Noms, téléphone et/ou adresses électroniques), ou nous les remplaçons par des [...].

Non, les dirigeants d'entreprises en difficulté ne sont pas forcément tous des escrocs ... même si ceux qui subissent les conséquences de ces difficultés (impayés, logements non conformes etc.) ont le sentiment de s'être faits escroquer. Certaine de ces "victimes" n'ont-elle pas elles-même commis des erreurs, en accordant une confiance aveugle à ceux qui leur promettaient des gains faciles, sans soucis ? smoking smiley
En investissant, souvent sans même visiter les lieux, dans des maisons situées comme par hasard à l'autre bout de la France ? drinking smiley
En laissant d'autres tout gérer à leur place, sans se soucier de ce que deviennent les personnes accueillies et leurs accueillants confused smiley
En ne s'inquiétant pas spécialement des raisons provoquant un turnover important des accueillants, des places vides, des loyers impayés, une multiplication des changements d'appellations, des intermédiaires, des associations plus ou moins bidon et des sociétés écran ? eye popping smiley

Ne soyons pas naïfs : les promoteurs immobiliers ne sont pas tous des bienfaiteurs de l'humanité. De la même façon que les investisseurs, et c'est logique, ne sont pas spécialement désintéressés...

L'association Famidac n'a pas à prendre position dans ce conflit où s'opposent les dirigeants de Villa Family, les investisseurs privés ou publics (communes), les accueillants et les accueillis ; nous leur permettons ici de se retrouver, de témoigner de leurs expériences positives ou négatives, de mettre en garde leurs collègues... sans chercher à faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre. Ce forum n'est pas un tribunal, mais un lieu d'expression.

La justice, je l'espère, finira bien par démêler cet écheveau et par donner raison aux uns ... ou aux autres !
Une seule chose semble certaine : en quelques années, même avec d'excellentes intention, le système Villa family a malheureusement réussi à faire de nombreuses victimes. Qui n'obtiendront pas forcément réparation sad smiley : en homme d'expérience et bien conseillé, M. L. smoking smiley n'aurait-il pas eu largement le temps de mettre ses biens personnels à l'abri de ses créanciers ?
Courtoisement,
Pour l'association Famidac
Étienne Frommelt, Président

lilith - 24/05/10 12:22 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour, je ne suis ni propriétaire, ni investisseur...
Mais je me demande pourquoi certains propriétaires de maisons vides, ne les louent pas à des familles très nombreuses ou bien à des personnes qui seraient intéressés par de l'accueil qui serait autre que de l'accueil de personnes âgées. Par exemple à des assistantes maternelles qui aurait un logement trop petit ou bien à de l'accueil de jeunes, ou encore en pension de familles, peut être serait- ce une solution pour ces propriétaires de pouvoir récupérer au moins l'argent des crédits investis...
merci de me tenir informé car peut être qu'il y a une solution à tout ces problèmes!
en vous remerciant
lilith

nini - 25/05/10 22:26 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

lilith,

tout ceci serais possible si :
-les maisons étaient bien construites
-si le logement dans haut n'était pas séparé du bas ,et la partis du milieu qui n'appartient qu'a capmarine et en somme aucun droit de passage confirmé sur papier,mais un droit par une porte
le pire s'est qu'il ya des portes ,mais pas la ou il faut,sachez madame qu'aucune porte n'existe entre les toilettes et la chambre de chaque résident (qu'elle intimité) dans ces 2 maisons et dans le studio

nini

Denis Eglin - 28/05/10 17:48 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour,

C'est avec plaisir que j'apprends l'existence d'une association des propriétaires de villa family, que j'ai trouvée au bout de mes recherches sur internet grâce à Google. Nous sommes, avec 2 autres familles, co-propriétaires d'un lot dans la villa family de BOUCLANS dans le Doubs. Et nous avons vraiment l'impression d'avoir été grugé par ce fameux M. L. [...]

Nous n'avons pas investi sans étudier la question. Le concept nous paraissait génial, avec un coté investissement éthique vu son objet. Et nous avons suivi de près toute l'opération, Bouclans se situant à côté de Besançon où nous habitons. Mais déjà la phase travaux s'est mal passée, comme dans beaucoup de témoignages que je lis, avec des malfaçons dans la construction. Les paiements de loyers étaient irréguliers, et là, nous n'avons plus rien perçu depuis juillet 2009 (pour le 2° trimestre 2009), malgré les lettres recommandées, relances, etc... Et bien sûr, notre prêt continue à courir et notre budget est en déséquilibre. Et impossible d'avoir un interlocuteur à Capmarine, le téléphone ne répond pas, et aucun autre moyen de communication.

Je serais d'accord pour m'associer à une action commune dans le cadre de l'association, il faut en discuter : action judiciaire collective pour récupérer nos fonds, campagne de presse et autres médias pour dénoncer le scandale [...] qui passe inaperçu dans l'opinion, pour l'obliger à réagir, si ce n'est pas trop tard.
Denis Eglin

Artisan pas payés - 31/05/10 22:40 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonsoir à tous,

Je vois plein de chose sur ce forum mais sachez que Mr P.L. doit plus de 700 000€ au entreprises qui ont construit les villas et que plus de 98% ont déposées le bilan faute de paiement. A ce jour nous ne sommes plus beaucoup pour faire murir une action en justice mais nous tenons bon.

Belén Alonso - 14/06/10 11:43 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour à tous,

Pauvre bande de malheureux !!! Vous voulez une épaule sur laquelle pleurer ?
Je suis accueillante familiale, et peut-être pour cela, vous ne me faites aucune pitié. Vous, simples investisseurs de pognon, pas plus que les promoteurs immobiliers que vous semblez accuser.

Quand on veux "défendre l'accueil familial", on ne vient pas sur ce forum dire : je ne reçois plus les loyers, il y a des malfaçons, nous voulons que récupérer notre bien... Vos "plaignantises" d'investisseur contrarié ... sincèrement, je n'en ai rien à faire !!!
Je ne vous ai pas entendu vous inquiéter du sort des personnes accueillies et des familles d'accueil si "vous récupérez votre bien". Pas un mot sur les conditions financières "pas très sociales" de vos petites affaires commerciales. Et d'ailleurs ... vous ne semblez pas trop inquiets des éventuels problèmes subis par accueillants et accueillis provoqués par les malfaçons de maison que vous leur louez!!!

Alors, si vous voulez nous attendrir ... changez votre discours : nous sommes des accueillants ou des accueillis, pas des banquiers, des assureurs ou des politiciens.

Si vous voulez faire des placements financiers "éthiques" "sociaux", regardez plutôt du côté des organismes comme "La Nef" (.[www.lanef.com])

Et puisque la Loi Borloo existe, pour vous permettre ces petits placements financiers avec des conditions fort sympathiques pour les investisseurs que vous êtes, j'imagine que d'autres lois existent pour venir vous défendre quand vous vous sentez "roulés". Pas la peine de se morfondre sur un forum ... il serait sûrement plus efficient de déposer plainte auprès des autorités compétentes.

Bon courage à tous et désolée, mais de la même manière que je ne demande pas aux promoteurs de "concepts novateurs" de me donner des nouvelles de ses avancées immobilières, je ne vous demanderai pas plus à vous de me donner des vos nouvelles sur l'évolution de vos placements financiers ...

Et maintenant ... si nous revenions à nos moutons ? A parler d'accueil familial ...

Belén Alonso
Accueillante familiale

Didier - 18/06/10 03:38 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Belen,

Nous ne pouvons que comprendre votre position et, convenez-en, c'est bien d'accueil familial qu'il s'agit au fond.

Que le scandale Villa Family/Domiciales ne vous concerne pas, soit.

Cela ne doit pas empêcher des personnes, pas toujours fortunées, qui ont parfois englouti tout ce qu'elles possédaient dans les concepts fumeux de Monsieur L., de s'exprimer et de permettre à d'autres de réchapper aux griffes de ce dernier.

Il vous faut savoir que beaucoup des investisseurs ont emprunté pour acquérir ces biens. Les emprunts courent toujours et le fait que Monsieur L. ne paie pas les plonge dans l'embarras. Un comble quand on sait que l'argument principal de vente des lots Villa Family/Domiciales, c'est la constitution d'un patrimoine.

Si vous voulez vous appauvrir, le plus sûr moyen, aujourd'hui, c'est de confier de l'argent à Monsieur L.s et à cette société pyramidale.

Nous n'avons pas de leçons de morale à recevoir. Au départ, en même temps qu'un placement financier, nous étions tous heureux de pouvoir contribuer à une oeuvre qui semblait inspirée par des principes humanistes.

Le devenir des accueillis est au centre de nos tourments. A tout point de vue.
Si le fait d'évoquer le scandale Villa Family/Domiciales vous déplait, il vous reste tout le forum, vous n'êtes pas obligée, chère Belen, de venir nous lire dans cette rubrique.

Bon courage à tous les "roulés" du promoteur bordelais.
Même si le chemin est long, la justice triomphera, nous en sommes certains.

Didier - 30/06/10 13:32 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Lu dans la Nouvelle République du 25 juin 2010:

LA VILLA FAMILY : ENTRE RONCE ET ORTIES !!!

Et une Villa Family malchanceuse de plus : Fontaine les Coteaux (près de Vendôme).

La pitoyable saga continue et les loyers impayés s'accumulent pour les investisseurs.

Etienne - 04/07/10 09:28 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour Didier,

''Le commissaire aux comptes a déclenché une procédure d'alerte.'' : ça sent le roussi sad smiley

Merci pour cet article, que j'ai ajouté à la revue de presse de l'Association des propriétaires de Villa Family et Domiciales, à la suite de l'article "Villa Family, la maison fantôme" paru le 25 juin dernier dans Centre Presse, concernant la VF de Fontaine-les-Coteaux, en Loir-et-Cher...

Courtoisement, Étienne

morisse jean paul - 05/07/10 23:06 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

bonsoir
je constate que mon ami Jean 82 (décédé depuis) avec qui j'avais été cofondateur de l'ARTG ainsi que plusieurs asso ne s'était pas trompé, la justice aveugle ne s'était pas rendu compte de cette supercherie et pourtant il s'était donné du mal a dénoncer par n'importe quel moyen cette arnaque où pas mal de personnes ont été bernées et ceci a tous les niveaux de la société.
je ne pouvais pas laisser cette rubrique sans y répondre surtout pour ça mémoire d'un homme juste .
je souhaite a cette nouvelle asso de retrouver les principaux coupables et de les punir comme il se doit.

jean paul82

Didier - 07/07/10 18:26 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Merci à vous, Etienne, pour l'insertion dans la revue de presse.

Jean-Paul, je comprends votre désarroi. Tout ceci pouvait être évité.
Vous connaissez la chanson :"le premier qui dit la vérité..."

Dire que des présidents de conseils généraux ont pu, eux aussi, être bernés à l'instar de Bernard DE FROMENT dans la Creuse ou de René BEAUMONT en Saône et Loire et que d'autres s'apprêtent à l'être... Tout ceci ressemble fort à une parfaite imposture.

Permettez moi de porter à votre connaissance la naissance d'un blog qui, je l'espère, viendra compléter les lieux d'échange et d'information :
LE BLOG DES ANTI-VILLA FAMILY / DOMICIALES

Courage, Jean-Paul, la vérité et la ténacité triomphent de tout !

Amitiés.
Didier

Didier - 11/07/10 09:50 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Apparemment, le programme continue. Lu dans la Nouvelle République du 27 mai 2010 :

DE NOUVELLES VILLA FAMILY /DOMICIALES EN PROJET : CHRONIQUE DE CATASTROPHES ANNONCEES

Il faut que cela cesse. Les élus des Deux-Sèvres ne doivent pas connaître ce forum. Hélas.

Didier - 15/07/10 10:04 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

LA SAGA-SCANDALE CONTINUE DANS LE FINISTERE !

C'est désormais la commune de Saint-Nic qui va devoir faire la triste expérience de l'implantation d'une Villa Family / Domiciales sur ses terres.

ARTICLE - TELEGRAMME DE BREST - DECEMBRE 2009

On en sait donc un peu plus sur le nouveau concept bordelais.

Visiblement, les Domiciales sont bien les descendantes des Villa Family : les ex-accueillantes pseudo-salariées non agrées sont devenue des assistantes pseudo-agréées et semble-t-il salariées.

Il faut rappeler qu'un des motifs du naufrage Villa Family (parmi bien d'autres), c'était l'incapacité du Groupe Capmarine à trouver des accueillantes familiales agréées. Il "recrutait" donc la première naïve de passage, lui faisait signer un bail et l'orientait vers le Conseil Général, sans aide ni accompagnement. La malheureuse devait ensuite se débrouiller pour obtenir son agrément (obligatoirement pour 3 personnes compte-tenu des charges pharaoniques qui pesaient sur elle).

On est heureux d'apprendre grâce à cet article que chez Capmarine, les années passent mais rien ne change : un petit coup de peinture, un changement de nom et le tour est joué !

En effet, de quel agrément prétendu vont disposer les assistantes ?
Ca ne pourra pas être un agrément pour de l'accueil familial. On ne voit d'ailleurs pas pourquoi il serait donné plus facilement dans un environnement Loubens-Domiciales que dans un environnement Loubens-Villa Family. Les conseils généraux n'aiment pas les "constructions" Capmarine. Le changement de nom n'efface pas l'absence de savoir-faire en matière de construction.
Ca ne pourra pas être un agrément qualité. On ne voit pas comment une société de promotion immobilière, au passé aussi sulfureux, ou l'une de ses ramifications tentaculaires aujourd'hui clairement identifiées, pourrait se prévaloir, auprès d'un Préfet, d'une quelconque capacité à recruter et encadrer des travailleurs sociaux. Construire, c'est déjà un métier difficile pour Capmarine. Gérer des assistantes de vie, c'est la machine à perdre.

VILLA FAMILY / DOMICIALES : MEMES CAUSES, MEMES CONSEQUENCES !

Dans un tel contexte, on ne peut que s'interroger sur l'exercice du contrôle de légalité qui entoure l'opération de Saint-Nic. Est-il raisonnable de laisser des petites communes s'empêtrer dans des aventures aussi audacieuses sans avoir la moindre garantie que les erreurs d'hier ne se reproduiront pas demain.

En creux, ce sont encore une bonne demi-douzaine d'investisseurs qui vont être dûpés. Certains d'entre eux auront empruntés. La plupart ont une famille qui devra assumer et subir les conséquences désastreuses de ce qui était, au départ, un placement de bon père de famille.

Je ne parle même pas des assistantes, victimes quasi-consentantes d'un marché de l'emploi ou la raréfaction des offres conduit à accepter tout et surtout n'importe quoi.

Si le Maire ou les conseillers municipaux de Saint-Nic lisent ces lignes, et s'il en est encore temps, ils savent ce qu'il leur reste à faire.

L'association des propriétaires se tient, par ailleurs, à leur disposition pour témoigner de la face cachée de VILLA FAMILY / DOMICIALES !

ATTENTION DANGER !

LE BECHEC Maurice - 15/07/10 15:23 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Monsieur "didier" cite un article du télégramme de 2009 - actualité qui date un peu !
je regrette beaucoup que cette personne anonyme ne se soit pas donné le temps de s'informer directement auprès de la MAIRIE - ainsi il aurait appris que si le conseil municipal a toujours été intéressé par le concept de villa family - il a aussi pris le temps de la réflexion et a souhaité reporter le dossier - le Maire de la commune que je suis est suffisamment responsable pour avoir demandé de surseoir au projet qui aujourd'hui demeure en attente d'évolutions - je souligne si en qualité de Maire, il m'appartient de défendre les intérêts communaux, ce que je fais, mais il demeure que le conseil municipal et moi-même ressentons toujours le besoin d'offrir à nos personnes âgées des alternatives d'hébergement, à échelle humaine tel l'accueil familial, à l'établissement d'accueil qui généralement est source de déracinement de l'environnement familial ou social de la personne âgée. Permettez moi de faire un commentaire personnel sur l'accueil familial : si les conseils généraux, toutes tendances politiques confondues, ne persistaient pas à considérer l'accueil familial comme une chasse gardée en préférant garder les accueillants familiaux en état de subordination (soumission serait plus appropriée !) permanente (et votre forum ne cesse de citer et de dénoncer les abus de pouvoir, les applications fantaisistes des textes législatifs) ,en ne respectant ni leurs droits fondamentaux, mais aussi les personnes qu'elles sont, alors des formules (ou concepts innovants) d'accueil tels que proposées par de plus en plus de concepteurs, tels villa family ou domiciales entre-autres, dérangent, et qu'aujourd'hui on en est en passe de revenir vers un accueil "collectiviste" que je déplore - quant à l'accueil familial, à force de ne pas respecter les acteurs que vous êtes, il ne faut pas s'étonner d'avoir toujours (et ce depuis de nombreuses années) une réputation de "thénardiers". Je respecte plus que tout toutes celles et ceux qui se sont investis dans l'accueil familial. Mais attention à l'image que vous pouvez donner en autorisant, sous motif de "liberté" à des personnes plus intéressées par leurs placements l'occasion de s'exprimer sans contrôler leurs sources. Ce qui est manifestement le cas de Monsieur DIDIER.

Belen Alonso - 15/07/10 15:33 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonjour, Didier,

Vous vous sentez "roulés" ... c'est peut-être vrai. Croyez-en moi désolée.

Mais n'essayez pas de défendre les éventuelles mairies, prêtes à filer des terrains viabilisés pour l'euro symbolique à un quelconque créateur de concepts novateurs. A force de vous présenter en "Robin des bois" de l'immobilier, vous risquez de vous faire rouler une fois de plus !!!

Cher Didier, avant d'écrire : " C'est désormais la commune de Saint-Nic qui va devoir faire la triste expérience de l'implantation d'une Villa Family / Domiciales sur ses terres." , vérifiez le nom de monsieur le maire de cette localité. Vous allez constater que monsieur le maire connaît sûrement mieux que vous et que moi le "concepteur" de votre villa. Et même que concernant l'accueil familial, Monsieur le Maire en connaît un rayon aussi, puisqu'il est censé être le président d'une association nationale d'accueillants. Association qui s'est toujours portée garante du concept novateur qui nous occupe.

Un conseil : n'essayez pas de sauver tout le monde ... vous serez déçu winking smiley

Bonne continuation
Belén Alonso

cat - 15/07/10 22:28 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Bonsoir Maurice LE BECHEC,

Ici, sur ce forum, comme dans tous forums, c'est la liberté d'expression qui prime. C'est ainsi que vous pouvez répondre à Didier sans être censuré ! Comme Didier a le droit de s'exprimer sans être censuré ! L'image de Famidac n'en est que plus grande, de permettre à tous de s'exprimer, même quand les opinions divergent.
Cela s'appelle de la liberté d'expression...tout simplement !

De plus, vous soupçonnez Didier d'être plus intéressé par ses intérêts que par l'accueil familial ... et dans un même temps vous nous parlez de concepteurs (peu importe qui d'ailleurs) qui, me semble t'il, pensent aussi à leurs intérêts, non ? Je dirais donc : 1 partout !!!

Enfin, n'oubliez pas que l'accueil familial existe grâce aux accueillants eux-mêmes qui ne comptent pas leur peine, et grâce aux accueillis qui recherchent cet accueil ! Aucun concepteur ou investisseur quel qu'il soit ne pourra jamais comprendre l'accueil familial autant que ceux qui le vive au quotidien, c'est du concret, du vécu. Et entre nous, les thénardiers ne sont pas toujours ceux qu'on croit...

Cordialement,

Claribel

Didier - 15/07/10 22:52 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Je suis très heureux, Monsieur le Maire de Saint-Nic, d'apprendre que le projet a finalement été jeté aux orties (aucune allusion dans mon propos aux herbes folles qui envahissent toujours la Villa Family Domiciales de Fontaine les Coteaux smiling smiley).

Ceci est d'autant plus réconfortant que la commune a semble-t-il financé l'étude de sol (voir compte rendu conseil municipal du 17 mars 2010 - Site Officiel de la Mairie de Saint-Nic). Puisque nous bénéficions de votre auguste présence, pourriez-vous nous indiquer, Monsieur le Maire, si le Groupe Capmarine va vous rembourser les frais de cette étude ? Vous conviendrez, comme nous, qu'il n'appartient pas à vos contribuables de remplir les poches (par ailleurs percées) d'un promoteur privé.

Comme le suggère Belen, il semble que vous soyez proche de Capmarine et de son PDG. Quelle est donc la raison de cette hésitation dont votre conseil a fait preuve ? Peut-être avez-vous, sur le devenir de Capmarine, des informations dont les investisseurs auraient grande utilité. Si tel est le cas, gratifiez-les d'un beau geste, partagez ces informations. Ils vous en seront reconnaissants.

Pour Belen, je ne suis ni "Robin des bois", ni l'homme au masque de fer. Il me semble juste utile et sain que les acteurs du secteur puissent connaître la réalité calamiteuse de ce qu'on peut appeler désormais "l'Affaire Villa Family / Domiciales". Je n'oblige personne à me lire.

Amitiés

Didier - 20/07/10 18:35 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

ET LA LISTE DES VICTIMES VILLA FAMILY / DOMICIALES S'ALLONGE : VOICI MAINTENANT SAINT-GEORGES DE ROUELLEY (MANCHE) !!!!

Une récente contribution sur le blog anti villa family / domiciales nous a mis la puce à l'oreille. En effet, celle-ci laissait entendre que la maison était vide et que, par conséquent, là encore, les investisseurs en sont pour leurs frais.

Bien que Raymond BEUCHET, Maire de la commune, précise que celle-ci n'est pas impliquée financièrement, nous imaginons qu'il s'exprime là en faisant une totale abstraction de la fourniture du terrain, de la viabilisation, des études de sol et frais de toute nature que la collectivité aura dû assumer dès la genèse de ce pitoyable fiasco.

Monsieur le Maire tire tout de même (en page 2 du bulletin municipal de mars 2010) un constat d'échec clair : "Ne faisons pas d'autosatisfaction, tout n'est jamais bien. Exemple Villa Family qui devait être une bonne chose et qui pour le moment a échoué. Souhaitons que la nouvelle gestion qui sera plus indépendante des services sociaux réussisse".

Par "nouvelle gestion", Monsieur le Maire désigne le lifting de l'encombrante VILLA FAMILY devenue pimpantes DOMICIALES. L'idée serait donc de travailler de façon indépendante des services sociaux. On en frémit d'avance, lorsqu'on sait qu'une des grandes difficultés de VF aura précisément de ne pas savoir travailler en partenariat avec les services sociaux départementaux. Et l'on ne peut que renouveler les interrogations sur la qualification et les agréments dont bénéficieront les pseudos salariés qui y exerceront un jour (si la pyramide DOMICIALES ne s'écroule pas avant).

Je regrette vivement que Monsieur LE BECHEC, Maire de SAINT-NIC (Finistère) n'ait pas cru bon d'apporter une réponse ou des informations à la suite de mon dernier message. En démocratie, la transparence est une vertu.

Monsieur BEUCHET, s'il lit ces lignes, nous précisera peut-être ce qu'il en est à ce jour dans sa commune.

Cordialement.

Didier - 21/07/10 15:30 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Afin de montrer que notre propos n’est pas confidentiel, nous diffusons aujourd’hui une première liste (sans doute à compléter) des communes qui ont aujourd’hui à faire face à l’implantation d’une VILLA FAMILY / DOMICIALES. Nous remercions les contributeurs(trices) du blog anti VILLA FAMILY / DOMICIALES qui nous ont aidé à l’établir, notamment Barbidule et Picorette454 pour leurs vérifications expertes.

Que ceux qui ont des échos par rapport à la multiplication d’éventuels fiascos n’hésitent pas à nous en faire part.

PLUS JAMAIS CA !!!

AUVERGNE
Huriel (Allier)
Isserpent (Allier)
Villefranche d’Allier (Allier)

BASSE-NORMANDIE
Saint-Georges de Rouelley (Manche)
Saint-Langis-Lès-Mortagne (Orne)

BRETAGNE
Goudelin (Côtes d’Armor)
Guegon (Morbihan)
Le Gouray (Côtes d’Armor)
Loperec (Finistère)
Saint-Thuriau (Morbihan)

BOURGOGNE
Montpont-en-Bresse (Saône et Loire)
Rancy (Saône-et-Loire)
Saint-Aubin sur Loire (Saône et Loire)
Saint- Pierre de Varennes (Saône-et-Loire)
Saint-Sernin du Bois (Saône et Loire)

CENTRE
Charost (Cher)
Culan (Cher / Centre)
Fontaine-les-Côteaux (Loir-et-Cher)
Vicq-sur-Nahon (Indre)
Sainte-Lizaigne (Indre)

CHAMPAGNE-ARDENNES
Andelot Blancheville (Haute-Marne)

FRANCHE COMTE
Arc-et-Senans (Doubs)
Bouclans (Doubs)

LIMOUSIN
Bussière-Poitevine (Haute-Vienne)
Cublac (Corrèze)
Genouillac (Creuse)
Le Grand-Bourg (Creuse)
Jarnages (Creuse)
Naillat (Creuse)
Sainte-Féréole (Corrèze)
Saint-Priest de Gimel (Corrèze)
Saint Fiel (Creuse)
Saint-Agnant de Versillat (Creuse)
Sexcles (Creuse)
Soumans (Creuse)

MIDI-PYRENEES
Dunes (Tarn-et-Garonne)
Malause (Tarn-et-Garonne)
Montestruc sur Gers (Gers)
Saint-Nicolas de la Grave (Tarn-et-Garonne)

Pays de Loire
Saint-Pierre sur Orthe (Mayenne)
Gorron (Mayenne)

POITOU-CHARENTES
Chazelles (Charente)

RHONE-ALPES
Bregnier-Cordon (Ain)

sissi - 21/07/10 15:44 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

villa family gorron (mayenne) qui n'est surement pas terminé?????

Didier - 22/07/10 09:42 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Chère Sissi,

Vos points d'interrogation nous interpellent.

Nous ne connaissions pas le site de Gorron dont nous avons eu confirmation sur internet (article Courrier de la Mayenne du 27 novembre 2008).

Etes-vous bien sûre que ce projet n'est pas terminé ? Près de 2 ans après la cession gratuite du terrain par la commune à VILLA FAMILY / DOMICIALES, cela paraît invraisemblable !!!

L'article relate que plus de 500 000 € sont mobilisés par des investisseurs privés pour financer la construction.
Si tel est le cas (nos informations font même êtat de sommes bien supérieures dans d'autres communes ), où est passé cet argent ? Produit-il des intérêts ? Si oui, qui profite de ces intérêts ?
Doit-on craindre que le produit de la vente d'une VILLA FAMILY / DOMICIALES serve à honorer les loyers d'investisseurs impayés ?

Aux Etats-Unis, entre le 12 décembre 2008 et le 29 juin 2009, il n'aura fallu que 6 mois et 17 jours pour trancher l'Affaire Madoff.

Didier - 22/07/10 17:57 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

ATTENTION : LE GROUPE CAPMARINE (GESTIONNAIRE DE VILLA FAMILY / DOMICIALES) CHANGE DE NOM : VOICI MAINTENANT ALTEAL !!!

Une information sur notre blog, ce jour, a fait état de la mise en liquidation judiciaire de Villa Family [le 19 juillet 2010].
Nous avons souhaité vérifier cette "information" et ne savions pas ce qui nous attendait :

Philippe LOUBENS est désormais dirigeant d'un Groupe de Promotion Immobilière dénommé ALTEAL (RCS Bordeaux n°419 393 731) qui est le successeur de CAPMARINE (même n° RCS Bordeaux). Il gère également une société créée le 3 juin 2010 sous le nom GESPARIS (RCS Bordeaux n°523 039 865) qui est probablement une nouvelle filliale de gestion destinée à faire oublier un passé sulfureux.

Si l'on vous dit que VILLA FAMILY est mort, n'y croyez pas une seconde. Elle a changé de peau et s'appelle désormais DOMICIALES.
Le nouveau nom ALTEAL permet d'éviter, provisoirement, que les moteurs de recherche ne livrent à des communes intéressées ou à des candidats investisseurs les secrets du "savoir-faire" de feu CAPMARINE.

GESPARIS n'a pas plus d'agrément que la vieillissante société ACCUEILS ET SERVICES. L'essentiel, c'est que les gens y croient.

Si CAPMARINE était au clair avec son passé, à quoi lui servirait de changer de nom ?

ALTEAL, retenez bien ce nom, vous n'avez pas fini d'en entendre parler.

helene - 28/07/10 20:54 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Si "accueil et services" est en liquidation judiciaire tous ses contrats avec les tiers sont donc de ce fait rompus.
Nous sommes accueillants familiaux : à qui devons nous nous adresser pour avoir un nouveau contrat de location en bonne et due forme ?
Peut être au propriétaire directement ?
Y a t-il dans ce forum un avocat susceptible de nous répondre ?
Merci à tous

sissi - 29/07/10 11:29 - Re: Villa Family / Domiciales : les propriétaires se défendent

Hélène,
appelez donc l'avocat de famidac, il doit pouvoir vous répondre, allez mettre l'argent des loyers chez un huissier et vous verrez bien si "accueil et service" se réveille, tant que l'investisseur n'a rien cassé avec CAPMARINE, vous ne pouvez pas payer a l'investisseur, vous seriez en tort
bon courage

[Note des modérateurs : nous fermons ce sujet, qui dépasse nos compétences et vous invitons tous à contacter, pour votre défense collective,
l'association des PROPRIÉTAIRES DE VILLA FAMILY ET DOMICIALES ]

Désolé,vous ne pouvez pas répondre à cette discussion, elle est fermée.