Forum Accueil familial social

Pour vos échanges en rapport direct avec l'accueil familial (professionnel) d'adultes handicapés et de personnes âgées.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Aller à une discussion :

  • Page précédente
  • Suivant

Forum > Re: Tutelle et accueil familial

Aller à la Page  Page précédente 12 3 4 Page précédente Page courante: 2 parmi 4

Isabelle - 10/09/06 11:55 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour "MF57",

Visiblement la mesure est récente et a besoin de temps pour se mettre en place. Ceci dit, il est anormal que la tutrice ne réponde pas a vos appels téléphoniques. Je pense qu'elle a au moins du vous donner les dates et heures de sa permanence téléphonique. Appelez dans ces horaires la au tout début afin d'etre sure de la joindre. Ensuite fixez avec elle un calendrier de visite (par exemple toute les 6 a 8 semaines) en lui expliquant que cela est nécessaire eu égard a l'état de santé de votre protégée.
Le medecin peu aussi lui adresser un petit mot pour l'alerter sur les conséquences de son silence.
Par ailleurs, en dernier recours, votre accueillie peu aussi faire un courrier au juge des tutelles afin qu'il intervienne.

Enfin, etes vous sure que la tutrice n'est pas absente ? Qu'il s'agisse de maladie ou de formation, nous ne sommes pas remplacées et c'est les collègues disponible ou parfois l'encadrement qui parent aux urgences.

Normalement, en curatelle, un budget prévisionnel doit etre remis chaque fois qu'il est modifié. Par ailleurs, un relevé de compte mensuel doit lui etre remis ou envoyé chaque mois. En famille d'accueil, généralement on remet les comptes au cours d'une visite mais tout dépend des capacités de votre accueillie.

Espérant avoir répondu a votre question

Isabelle - Tutrice UDAF

Isabelle - 10/09/06 12:07 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour "Véronik",

Je ne vais pas etre capable de répondre a toutes vos questions mais je vais essayer d'éclairer la partie "tutelle".

Si effectivement votre maman n'est plus en capacité d'assurer la mesure de votre frère, il faut alors en référer au juge des tutelles en Guadeloupe.
Dans votre courrier, vous devrez préciser si vous pouvez venir ou si vous souhaitez etre entendu par le juge des tutelle relevant de votre domicile en métrople.
Lors de cette audition vous devrez faire part de votre souhait d'exercer la mesure. Néanmoins, compte tenu du contexte familial, il y a a fort a parier que le juge nommera un tuteur privé ou une association afin qu'un tiers neutre puisse décharger la famille le temps pour elle de régler ses conflits.

Pour ce qui est de mettre votre frère en institution en France, je pense personnellement que cela risque de le perturber bien plus que de le laisser dans un endroit ou il a toujours vécu et ou il a ses repères. Si sa famille ne peut plus s'en occuper, une famille d'accueil sur place est sans doute la meilleure solution. Il ne sera en aucune manière coupé de sa famille naturelle qui pourra le voir et meme le sortir au besoin pour un week end ou une fete de famille, ni coupé de son cadre de vie habituel (sa ville, son ile) ce qui est a mon avis trés important.
En effet, coupé de tout ses repère, votre bonne intention risque de se transformer en supplice pour lui et le faire régresser.
Je pense qu'il serai bon d'en discuter avec son médecin spécialiste afin d'avoir un avis éclairé.

En espérant ne pas vous avoir trop décue dans ma réponse

Isabelle - Tutrice UDAF

MF57 - 12/09/06 18:56 - Re: Tutelle et accueil familial

Merci Isabelle de vos réponses.
Il n'y a eu aucun budget prévisionnel, ni le moindre courrier informant notre pensionnaire de la gestion, disponibilité etc... et elle a toutes les capacités nécessaires, pourtant.
Oui nous sommes certains qu'elle était là puisqu'elle nous a répondu que celà ne nous regardait pas et qu'elle ne pouvait pas "tout faire" ni aller plus vite...
depuis, et après lettre au juge des tutelles, une nouvelle tutrice vient d'être nommée et tout semble aller bien plus vite, dossier de demandes d'aide enfin faits etc... et nous espérons bien qu'elle viendra rencontrer sa protégée, même si nous sommes conscients du nombre de dossiers qu'elles peuvent avoir à gérer.

Celà pose néanmoins un problème pour nous, familles d'accueil : manque d'informations, flou total et difficulté à gérer pour nos pensionnaires quand ce genre de cas se présente

NAD - 20/09/06 11:43 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour,

Je me trouve aujourd'hui dans une situation très genante concernant mon accueilli agé de 58 ans, qui est sous tutelle, la tutelle étant la soeur.

Les parents de ce monsieur sont décédés et ont forcément laissé leurs biens aux deux enfants : soeur et mon accueilli.

Depuis plusieurs mois, j'ai des doutes sur la bonne gestion des affaires de mon accueilli, et ce dernier a besoin de protection comme il se doit.
Une maison très importante a été vendue par la soeur sans en aviser son frère.
Il s'est trouvé devant le fait accompli quand la vente s'est executée, et a très mal réagi. La soeur s'est empressée de me dire que le juge des tutelles était au courant.

En réalité, comment celà doit se passer ?? Mon accueilli aurait-t-il du être mis au courant ?? Au moment de la signature des actes notariés, etait-il nécéssaire qu'il soit présent ??
Je suis un peu démunie face aux questionnements de mon accueilli, et il me semble que je lui dois au moins celà, et éventuellement l'aider s'il y a un problème à régler à ce sujet auquel cas, J'aimerai passer par un tiers, afin que la relation d'accueilli, accueillant et tutelle ne tourne pas en catastrophe.

Merci de m'éclairer à ce sujet.
NAD

isabelle - 24/09/06 20:43 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour,

Si la mesure sont bénéficie votre accueilli est une tutelle en gérance, il est normal qu'il n'ai pas été au courant de la vente et qu'il n'ai pas signé chez le notaire. En remplacement de sa signature, le juge des tutelles a obligatoireemnt rendu une ordonnance autorisant ladite vente.

Si la mesure avait été une curatelle, alors la vente est nulle puisque votre accueilli aurai du donner son consentement a cette vente.

Dans les 2 cas le minimum est tout de meme d'en parler pour éviter les troubles du comportement.
Ceci dit, tout dépend de la capacité de votre accueilli de comprendre la nécéssité de cette vente. Dans ces cas la l'avis de son médecin est précieux pour amener les choses en douceur.

Si vous avez des doutes sur la bonne gestion de la soeur, n'hésitez pas a faire un courrier en recommandé au juge des tutelles pour lui faire par de vos doutes.
Sachez toutefois que comme tout tuteur, la soeur de ce monsieur est tenue de rendre compte de sa gestion chaque année au juge des tutelles. Chaque centime est controlé par le greffier en chef qui n'hésite jamais a demander des justificatifs même pour 2.50€ !!! (sisi ça m'est déja arrivé !)

Espérant avoir répondu a votre question,
Isabelle, tutrice UDAF

Nad - 25/09/06 08:40 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Isabelle,
je vous remercie pour les infos.
A bientôt NAD

Halard Monique - 15/10/06 19:28 - Validité du contrat d'accueil

J'ai accueilli une personne handicapé, M. P. (hémiplégique côté gauche) le 2 juin 2000, cette personne est assistée par sa fille, nous avons donc établi un contrat en présence aussi de la coordinatrice, qui normalement n'a pas à être présente, je voudrais savoir si le Contrat est valable car il n'a pas été signé par M. P., (alors qu'il était en mesure de le faire car il a "toute sa tête"winking smiley, mais par sa fille.
Merci de bien vouloir me répondre car c'est très important

marie-josette - 16/10/06 06:41 - Re: Validité du contrat d'accueil

Bonjour Monique

En ce qui concerne la signature des contrats, si votre accueilli n'est pas sous tutelle, c'est à lui de le signer, il peut être assisté de sa fille mais sa signature doit y figurer principalement. Hémiplégique ne veut pas dire qu'il n'a plus aucun pouvoir de décision, malgré qu'il soit chez vous. A mon avis il est libre de faire ce qu'il veut, c'est un handicap physique mais pas mental.

Quant à dire s'il n'est pas valable c'est une autre histoire. Je ne suis pas juriste. Est-il contesté par l'accueilli ? Il a été signé par sa fille en présence de la coordinatrice !!!!
Apparemment votre contrat est de 2000, il ne sera donc plus valable. Il faut refaire signer un nouveau contrat, avec les nouveaux tarifs, et négocier tout ce qui est négociable, le plus vite possible, et le faire signer par votre accueilli s'il n'est pas sous tutelle, et qu'il a toute sa tête.
Dans notre département la signature de nos accueillis est primordiale s'ils ne sont pas sous tutelles. Et, pour moi, contre-signé par les enfants pour que je n'ai pas de coup dur par la suite. Nous ne sommes jamais trop prudent.
Amicalement

MC - 31/10/06 22:14 - Re: Tutelle et accueil familial

bonsoir
peut on être tutrice d'une personne handicapée et être son accueillante familiale ?
merci de vos lumières

Etienne - 31/10/06 22:16 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonsoir MC,

Vous trouverez la réponse en lisant les premiers posts de ce même sujet (voir page précédente)...

Cordialement, Etienne

Rémy - 04/12/06 14:13 - Re: Tutelle et accueil familial

Quelle limite présente l'obligation de tutelle et de famille d'accueil jusqu'à 21 ans pour un jeune majeur ? Y-a-t-il possibilité pour ce jeune de choisir une autre famille d'accueil ou de saisir une opportunité d'envol que sa situation actuelle empêcherait ? Y-a-t-il une possibilité pour quelqu'un en dehors de réseau de tutelle de venir en aide à ce jeune en relayant tout bonnement la tutelle et la famille d'accueil désigné par le juge des tutelles. J'ajoute que la jeune personne en question n'est pas handicapé mais en détresse familiale et que le contexte familial que nous lui offrons est tout à fait selon son besoin.

houard - 19/03/07 13:59 - Re: Tutelle et accueil familial

Monsieur,

Je me permets de vous solliciter, afin d'avoir des conseils.

Nous sommes avec ma femme, famille d'accueil d'une jeune majeure protégée, handicapée à 80% (déficience intellectuelle), qui est sous la Tutelle de l'état, gérée par l'UDAF.

Elle a été admise dans un foyer de vie avec une décision définintive à la fin du mois avec une signature de contrat.

Nous sommes en désaccord aveccette orientation, d'autant plus qu'un autre foyer (avec avis favorable du Directeur) correspondrait davantage à son état et sa situation.

Mais nous n'avons aucune autorité léagale, et c'est le Tuteur qui décide.

Quelles sont les actions à mener? Quel est notre recours?

Merci d'avance pour vos conseils.

Cordialement,

nathalia - 25/05/07 18:24 - Re: Tutelle et accueil familial

Je voudrais savoir quelle est la fonction exacte d'un tuteur, je vous expose le problème j'ai une soeur andicapée, elle a toujours vecu avec ma mère même en étant sous tutelle. Son tuteur travail à l'udaf. Mais seulement ma mère ne percevait aucun financement pour elle.
Normalement quand on est tuteur, gérant l'argent que la COTOREP donne à l'adulte andicapé, on est responsable de la personne andicapée et chargé de son alimentation et de son habillement. Simplement à aucun moment le tuteur n'a amené de quoi en terme alimentaire ou autre pour ma soeur. Je voudrais savoir est ce normal ?
Récemment ma soeur a été placée dans une famille d'acceuil sans la demande d'avis de mes parents. Je voudrais savoir qui finance cette famille d'acceuil ?
Merçi de me répondre et à bientôt.

sophie86 - 25/05/07 21:51 - Re: Tutelle et accueil familial

bonsoir Nathalia

si vous prenez le temps de parcourir ce site, alors vous saurez tout sur le financement d'un accueil familial et aussi sur le rôle d'un tuteur...car des tuteurs interviennent aussi sur ce forum.

qui finance une famille d'accueil? sur la pension que doit percevoir votre soeur, une partie sert à payer sa mutuelle, son assurance (dans le cadre de l'accueil familial), un peu d'argent de poche, et il doit lui rester de quoi rémunérer l'accueillant familial. Mais ce n'est en général pas suffisant pour régler l'ensemble des frais inhérents à l'accueil (salaire de l'accueillant, indemnité de mise à disposition d'une chambre, indemnité de frais d'entretiens). C'est donc le Conseil Général qui attribue une aide sociale destinée à couvrir ces frais, ajouté à cela une allocation logement de la CAF.

cordialement

bernard de lyon - 26/05/07 11:45 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour à tous,
Monsieur B. a reçu une réponse favorable pour l'APA. J'ai demandé à son tuteur de L'UDAF de financer des heures d'auxillaires de vie, mais voilà qu'il me dit qu'il ne peut financer que 2 heures par semaine et que le reste sert à me financer, sur quoi je ne suis pas d'accord. l'APA est versée pour financer des heures d'auxillaires de vie à hauteur de ce que reçois Monsieur B. (soit 30 heures par mois).
J'aimerai savoir s'il a le droit de garder cette argent et de ne financer que 2 heures par semaine.
Que faire et que disent les textes ?
cordialement
Bernard de lyon

celineboutab - 27/05/07 22:01 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Bernard de Lyon,

dans le plan d'aide APA il y a un descriptif de l'aide pour laquelle le CG verse les sommes. il faut donc voir ce qui a été préconisé lors de l'enquête faite par le CG. logiquement votre financement ne devrait pas rentrer dans ce plan d'aide mais il faut en discuter avec le tuteur. si effectivement le tuteur ne respecte pas le plan d'aide il faut comprendre pourquoi. il n'a aucun intérêt à ne pas mettre en place l'intervention d'auxiliaire de vie.
salutations.

Mme Etienne - 14/08/07 07:28 - Re: Tutelle et accueil familial

excusez mon indiscretion, mais j'ai ma tante qui vit en France et qui a a sa charge son fils qui est sous curatelle, elle ne percoit aucune indemnite pour nourriture, linge, etc>>>>>es-ce normal ??
je vous ecris parce que votre situation correspond a celle de ma tante.....dans le cas contraire ou faut il s'adresser pour constituer un dossier ??
je vous remercie de prendre mon courrier en consideration

E>Etienne

Joelle 33 - 15/08/07 10:22 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Mme Etienne,

Si l'enfant de votre tante perçoit une allocation adulte handicapé ou bien une pension d'invalidité, votre tante doit tout simplement faire une demande directement au curateur afin de couvrir les frais d'entretien et de nourriture. C'est à négocier librement entre les deux parties. A titre d'exemple, j'accueille un adulte handicapé en semaine et celui-ci passe tous ses week-end chez sa soeur : celle-ci perçoit 80 € par mois que le tuteur verse directement sur son compte.

Cordialement,

rogy - 16/08/07 17:24 - Re: Tutelle et accueil familial

bonjour,

j'ai une soeur handicapée mentale (47 ans). Mes parents deviennent âgés et ils ne peuvent plus s'en occuper du fait de leur santé.

Pouvez-vous m'indiquer quelles sont les démarches à accomplir pour que ma mère puisse être son tuteur (car le précédent psychiatre de ma soeur n'a jamais voulu faire le certificat).

De plus, ma mère doit se faire opérer et cherche un accueil familial dans le département des Landes.

Je vous remercie de votre réponse.
cordialement
C. ROGY

Oria-Relmy - 09/11/07 19:37 - Re: Tutelle et accueil familial

je suis de passage en Guadeloupe. Je travaille dans une association de tutelles en France.je suis aide délégué à la tutelle.
c'est un métier très prenant,mais aider les autres est une vocation pour moi. j'aimerais effectuer cet emploi dans mon pays qui est la Guadeloupe.
On est en charge de majeurs protégés sous tutelle ou sous curatelle.
je ne sais pas si mon message est en rapport avec le sujet mais j'aimerais exercer dans mon pays.

houard - 15/11/07 14:18 - Tutelle et accueil familial - adoption simple

bonjour, et tout d'abord merci à"bernard de toulouse"pour sa réponse du 18/04/07 à14h15. je rappelle que nous sommes famille d'accueil d'une jeune majeure protégée sous tutelle de l'udaf. elle est placée dans un foyer qui ne correspond pas à son état et à ses besoins .
un autre foyer pouvait favoriser son développement pour une plus grande autonomie.mais le tuteur autorisé par le juge n'a pas suivi notre demande... depuis ses premiers mois, Sophie est dans notre famille, <<c'est notre enfant>>, notre maison c'est son histoire et beaucoup de souvenirs...
seulement aujourd'hui nous sommes qu'un placement familial temporaire sans légitimité... nous souhaitons demander une adoption simple nous permettant à terme de devenir tuteur... votre avis nous seras précieux...
merci d'avance....cordialement...

fleur - 06/12/07 13:14 - Tutelle et accueil familial

Bonjour,
lors d'une réunion F-A avec le C-G, une famille à dit avoir signé dans l'urgence pour une opération pour un de ses pensionnaires, le C-G nous a bien précisé qu'il nous ai interdit de prendre cette responsabilité. .
Pour un majeur protété(sous tutelle) qui signe en cas d'opération ou examen sous anesthésie :
le pansionnaire ?
le tuteur ?
la F-A ?
les parents ?
Merci d'avance, cordialement
Fleur

mike - 07/12/07 19:26 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Fleur,

Votre Conseil Général a raison ! Normalement, cette responsabilité incombe au tuteur. S'il y a impossibilité de connaître l'avis du tuteur, le juge des Tutelles peut se prononcer. Enfin, s'il y a urgence, c'est au praticien de prendre la décision...

Cela dit, par principe, des tuteurs ne souhaitent pas prendre de décisions d'ordre médical et laissent les médecins trancher, si je puis dire...

Salutations, Mike

fleur - 08/12/07 11:09 - Re: Tutelle et accueil familial

bonjour Mike et merci pour ce renseignement
mais la tutrice de ma pansionnaire m'a dit que les tuteurs n'ont pas cette fonction (responsabilité), donc en ce qui me conserne je pense que je vais demander à sa mère de signer, sinon ce sera elle,ou en dernier lieu nous verrons avec l'anesthésiste, à suivre c'est pour janvier.
Cordialement
fleur

mike - 08/12/07 19:47 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonsoir Fleur,

Effectivement, il est préférable que l'accueillant familial se tienne en dehors de tout cela : à chacun sa place et ses responsabilités ! Si le tuteur ne veut pas prendre de responsabilité, l'affaire peut se régler en famille ou à l'hôpital. De plus, ce que j'écrivais précédemment concerne les tuteurs, mais pas les gérants de tutelle, bref, c'est complexe !

En tout cas, l'accueillant ne peut ni occuper toutes les places, ni remédier aux bizarreries du système... Bien que travaillant (souvent trop) seul, il peut (doit) déléguer...

Bon courage, Mike

marie-josette - 11/12/07 09:15 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour à tous

Un handicapé travaillant dans un ESAT sous curatelle article 520 peut-il, sans l'accord de son curateur, signer un contrat d'accueil avec la famille d'accueil ?
Sachant que l'aide sociale déposé en juillet 2006 lui a été accordée en février 2007 pour le règlement TOTAL des jours qu’il effectuera dans sa famille d’accueil. Chaque mois un versement lui sera fait pour une somme équivalent à 14 jours mais qu’un rappel de versement sera fait tous les 6 mois pour les jours supplémentaires. Son curateur repoussant sans cesse cette signature n’a toujours pas fait de déclaration à l’URSSAF, malgré le versement de l’aide sociale de juillet 2006 à oct 2007.
En ayant parcourue des textes qui régit tutelle et curatelle, l’article 520 ne donne pas droit a la personne sous curatelle de gérer ni percevoir ses revenus, mais peut-il choisir son lieu de résidence (à mon avis oui) et du fait de la notification d’aide sociale qui le prends totalement à charge dans la famille d’accueil pour les jours réels, a-t-il besoin que le curateur signe ce contrat ? (Dans la logique je dirai non)
Nous avons fait un courrier au juge des tutelles mais la réponse tarde
Si une personne connaissant bien ce sujet m’aidait a y voir plus clair car notre CG en accord avec moi pense que vu que l’on ne touche pas à ses revenus pour régler la famille d d'accueil on peut se passer de sa signature.
Interrogativement

fleur - 11/12/07 21:40 - Re: Tutelle et accueil familial

bonjour
A l'arrivée d'une de mes pensionnaires qui avait un curateur qui ne se manifestai pas, elle a signé elle même son contrat. Vu qu'elle était mal accompagné, nous avons demandé à ce qu'elle soit mise sous tutelle par un privé et depuis tout va très bien, l'U.R.S.S.A.F à été payé dans son intégralité (avec un an et demi de retard). Vous pouvez vous même remplir les documents pour votre déclaration, vous êtes son employée, vous devez l'accompagner dans les actes de la vie ainsi que de l'aider dans ses démarches administratives, alors prenez le taureau par les cornes et faites le, au moins des que L'U.S.S.A.F sera mit au courant ils réclameront les cotisations et vous verrez qu'à ce moment là le curateur sera forcé de payer. Si nécessaire, faite vous aider par une A.S de votre secteur.
Bon courage, cordialement
Fleur

marie-josette - 12/12/07 06:49 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Fleur,

Merci de votre réponse, j'agis en tant qu'Association départementale des familles d'accueils, c'est bien ce que j'avais l'intention de faire faire à cette famille d'accueil. Mais ne connaissant pas très bien les handicapés et leurs droits, avec tuteur curateur, c'est un peu nouveau pour moi, j'avais besoin d'un avis extérieur. Nos services du CG sont impuissant devant ce curateur qui ne cherche qu'à enlever cet handicapé de sa famille d'accueil (qui l'a depuis l'age de 3 ans), pour le mettre uniquement dans un centre "les papillons blancs", il travaille dans un ESAT. Il n'est pas d'accord de vivre constamment dans ce foyer, veut rester dans sa famille d'accueil WK et jour de fermeture du foyer ou reste de vacance etc... Un peu compliqué. Mais votre réponse me conforte dans ma position de faire du forcing et de faire un nouveau courrier au juge des tutelles en y joignant le contrat d'accueil signé par l'accueilli et l'accueillant.

Bien cordialement

fleur - 12/12/07 10:07 - Re: Tutelle et accueil familial

bonjour Marie-josette,
Bonne initiative, en tout qu'à une chose est sûre , ces personnes qui sont sous curatelle ou tutelle ont droit à la parole et elle compte pour leur choix de placement, le juge en tient compte j'en suis certaine car j'ai accompagnée ma pansionnaire le jour décisif, le juge lui demandé son avis.
IL ne faut pas oublier que pour un curateur le rôle qu'il à c'est de gérer les finances de son protégé, et non de l'amander en décidant à sa place, nous avons d'ailleurs eut une journée de formation avec la directrice de la SHM, qui nous à bien dit qu'il était interdit de refuser exemple:de l'envoyer en vacance lorsque le protégé le souhaite et s'il y a l'argent pour payer,d'ailleurs ils sont tenu de leur montrer leur compte et les mettre au courant.
Le respect de droit de l'homme: qu'en font t'ils.
Merci pour eux de défendre leur cause, car ils sont fragile et à la merci des loups.
Bonne journée et bonne continuationt dans cette démarche d'aidant.
Cordialement
Fleur

MF57 - 12/12/07 21:40 - Re: Tutelle et accueil familial

bonsoir,

une info donnée dernièrement par une tutrice (Udaf) une circulaire leur impose l'envoi chaque mois, d'un relevé de compte (comme un relevé bancaire donc) à toutes personnes ayant la faculté de lire et de comprendre. Ce qui, vous imaginez, représente un nombre important de courriers à envoyer et presque un emploi à temps plein.
De nouveaux arrêtés sont prévus concernant la tutelle et curatelle qui, pour l'instant, provoquent de nombreuses réunions et discussions. A suivre donc.

Là comme ailleurs, nous avons connu nous aussi des curatrices/tutrices qui faisaient admirablement leur travail, croûlant sous les dossiers et d'autres que nous n'avons jamais vu et qu'il fallait relancer sans cesse pour qu'un accueilli n'ait, ne serait-ce que son argent de poche en temps voulu...
cordialement
Marie

houard - 02/01/08 18:30 - Tutelle et accueil familial

bonjour, et tout d'abord merci à" bernard de toulouse" pour sa réponse du 18 04 07 à 14h15 ..je rappelle que nous sommes ma femme et moi famille d'accueil d'une jeune majeure protègée sous tutelle d'état gérée par l'udaf. elle est plaçée dans un foyer qui ne correspond pas à son état et à ses besoins . un autre foyer semblait mieux adapté pour son développement .. mais le tuteur autorisé par le juge n'a pas suivi notre demande.
depuis ses premiers mois elle est dans notre famille <c'est notre enfant> notre maison c'est son histoire et beaucoup de souvenirs . seulement aujourd'hui nous sommes<qu'un placement temporaire pour elle > sans légitimité. nous souhaitons demander une adoption simple nous permettant à terme de devenir tuteur pour elle.
votre avis nous seras précieux... merci d'avance... cordialement...

Mélanie - 26/01/08 10:43 - Mauvais traitements en foyer de vie

Bonjour,
Mes parents sont famille d'accueil depuis plus de 20 ans, nous avons accueilli une petite fille (à l'âge d'un an), qui a aujourd'hui 22 ans et sous tutelle de l'état.
Elle est depuis 11 mois dans un foyer de vie, alors que nous étions contre, elle est avec des personnes poly handicapés qui ont en moyenne 45 ans ! A deux reprises, il y a eu un incident avec 2 résidents hommes. Nous avons alerté le foyer et tout le personnel, mais personne ne nous prend au sérieux, sachant que nous ne sommes pas la famille biologique !
Que faire, quels sont nos recours ?
Nous sommes complètement démunis et trés inquiets. Elle fait partie de notre famille !
Merci pour vos réponses

mike - 26/01/08 18:37 - Re: Mauvais traitements en foyer de vie

Bonjour Mélanie,

Effectivement, même après 20 ans d'accueil, l'accueillant familial reste le "parent pauvre" dans l'histoire d'un sujet ! Légalement, c'est le tuteur qui représente l'incapable majeur (triste formule !). Ensuite, c'est l'équipe du foyer de vie qui prend le relais pour tout ce qui relève du quotidien. Et là, il est fort possible que ladite équipe néglige vos remarques...

Vous avez un recours : il existe un médiateur lorsqu'un litige survient entre une personne et un établissement. Ce médiateur figure sur la liste des personnes qualifiées de votre département. Le service social de votre Conseil Général doit pouvoir vous fournir ses coordonnées... Le médiateur est censé arbitrer, tout au moins se montrer attentif à vos remarques.

Tenez-nous au courant et bon courage, Mike

MF57 - 28/01/08 08:49 - Re: Mauvais traitements en foyer de vie

Bonjour Mélanie,

Avez vous par ailleurs contacté et prévenu, sa tutrice et le juge des tutelles à qui elle est rattachée ?
Il y a, c'est vrai, l'établissement mais il y a aussi ceux qui sont légalement responsables d'elle.

cordialement
Marie

marie-josette - 01/02/08 10:15 - Re: Mauvais traitements en foyer de vie

Bonjour Mélanie

Ayant eu un cas avec un organisme de tutelle de néglicence et de non respect des droits d'une personne mise sous curatelle, je peux vous affirmer que vous avez le droit je dirai même le devoir de faire un courrier au juge des tutelles dont dépends votre protégée. Ecrire les raisons de votre intervention,et demander au juge des tutelles un RV avec vous, et votre protégée. Ces personnes sous tutelles sont peut-être privées de leur liberté de décider mais en aucun cas on a le droit de profiter de leurs faiblesses , et de les laisser endurer leur maltraitance. Si cette personne est capable de raconter ce qu'elle endure au juge, c'est le devoir du juge de faire son enquête et prendre une décision pour la protéger, si la tutelle ne le fait pas.

Bon courage.
Cordialement

debray jocelyne - 01/02/08 12:40 - Re: Tutelle et accueil familial

bonjour fleur,
Je viens de lire ta lettre, c'est avec un peu de retard que je donne ma réponse, mais pourra peut-être servir pour d'autres familles.
J'ai eu moi-même le problème avec un de mes pensionnaire (un dimanche), nous avons du attendre le lundi pour avoir l'autorisation du service de tutelle. Suite à ce problème, le Directeur du service des tutelles m'a fait une attestation en son nom pour chacun des accueillis, indiquant leur nom et le mien, m'autorisant en cas d'opération l'autorisation à signer les papiers. Car les médecins n'ont pas le droit de prendre la décision, sauf en cas de grande urgence.
Autre chose : si l'acceuilli est saint d'esprit et demande de faire don de ses organes à la médecine après sa mort. Le service de tutelle ne peu pas refuser, un courrier doit être fait entre le service de tutelle et de l'accueilli. Nous l'avons fait pour une personne que j'ai accueillie.
cordialement.
jojo

Annie - 16/02/08 09:08 - Re: Tutelle et accueil familial

Voilà :
Je suis révoltée par ce qui m'arrive. depuis janvier je me bats pour mon patient. Ceci commence un jours de début de ce mois de Janvier : je reçois une lettre de la MDPH du CHER qui avait reçu un courrier pour ce monsieur le concernant personnellement. Sa tutrice lui a fait parvenir ce courrier ,qui est pour faire un dépistage du cancer du colon .
Nous consultons le médecin traitant qui lui met tout en oeuvre pour le dépistage , mais il s'avère que la mutuelle n'était plus en ordre et avait été changée et celle ci était valable du 01/11/07 au 31/12/07. j'ai donc téléphoné le 02 janvier après sa visite chez le médecin traitant qui lui méme était tres ennuyé déjà pour des frais qui n'avaient pas été réglés par la mutuelle ; nous avons passé plus de temps a faire les déclarations a l'ordi que la visite sur le patient.
Enfin nous sommes sortis et le lendemain j'ai pris rendez-vous avec le patient chez le gastro entérologue qui était le 30 janvier je l'ai accompagné tout c'est très bien passé.Sauf que dans la semaine du 30 je n'avais toujours pas les papiers de mutuelle est autre pour pouvoir l'hospitaliser je retéléphone a la tutrice en je tombe sur la secrétaire me disant que tout avait été envoyé depuis une semaine c'est a dire la semaine avant le 30 décembre. Là passe une autre semaine toujours rien je me suis mise en colère et je re téléphone car j'avais vraiment besoin de cette mutuelle, je retombe sur la même secrétaire ,elle me dis vous devriez les avoir depuis longtemps (et j'ai fais comme reponse madame je crois que celles-ci viennent en vélo, et elle me raccroche .
1/4 d'heure plus tard c'est la tutrice elle même qui m'appelle me disant que j'avais été insolente envers sa secrétaire et que de toute façon que la mutuelle en france n'était pas obligatoire. Et quand répondant comme je l'ai fait elle m'enlèverais mon patient et que je n'avais pas a prendre des décisions sur sa santé qu'il était capable de se dirigé lui même que je n'avais pas a intervenir sur sa santé.
Là je ne savais plus ce que je dois faire et je ne sais pas pourquoi il est en famille d'accueil puisqu'elle me dit qu'il est capable de se gérer. Ca fait 1 mois qu'elle devais venir mais je ne l'ai toujours pas vue). Là je n'ai pas su quoi répondre elle m'avait cloué, j'étais sortie de mes gonds. Avec tout ça j'ai quand même eu la carte de mutuelle le 8 février qu'elle a amenée lorsque j'étais en stage elle a donné vite fait au patient sans même lui demander quoi que se soit.
Le 13 Février ce patient avait rendez vous avec l'anesthésiste tout s'est très bien passé mais seulement j'ai exposé mon cas de ce qui m'arriver en présence de mon patient à cet personne celui ci était hors de lui. Quand on pense que l'ont nous dit que les personnes handicapés (ées) ou agés (ees) ce son des personnes protégées dites moi qui les protège ? (nous les familles d'accueil) déja nous, nous sommes traitées parfois pour des moins que rien ,et parfois des incapables, notre travail n'est pas reconnu, nous vivons 24/24H -365j/365j avec ses personnes handicapes ou semi handicapés et ont viens vous donner des conseils dont certaines personnes n'y connaissent rien et ne feraient pas notre boulot .
Nous avons entrepris des stages de formations qui sont très bien qui apprenne beaucoup et très intéressant car il faut toujours en savoir plus dans la vie, mais ce que je ne peux pas admettre c'est beaucoup d'autres personnes qui pensent savoir et ne savent rien devrais la leurs tours se former elles aussi. Y a un ras le bol tout va mal il n'y a aucune entente pour les familles d'accueil et même envers les patients .
J'ai appris (sans que je le sache par l'intermédiaire de mon mari) se matin que mon patient avez lui même téléphoné à sa tutrice pour son argent de poche qu'il touche d'habitude le 2 ou 3 de chaque mois et que là nous sommes le 15 et qu'il n'avait toujours rien. (leurs réponses sont à oublier ) Mais dans la matinée tout été réglé . Alors tout le monde s'en fout,nous familles d'accueil ont ne sais plus quoi faire, pour moi mon patient rentre le 18 février pour des examens (il aurais déjà du être hospitalisé depuis 3 semaines; mais faute de papiers je ne pouvais rien faire ) j'espère qu'il n'y aura pas de suite car je ne sais plus a qui m'adresser , comment faire , qui prévenir ,je ne sais plus car on me dit ne pas prendre de décisions à sa place , ce que je n'ai jamais fais je l'accompagne seulement où il doit aller et où ont me dit de le conduire .
Voilà je baisse les bras
Merci d'être à mon écoute . Annie

MF57 - 16/02/08 10:49 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonjour Annie

"Et quand répondant comme je l'ai fait elle m'enlèverais mon patient et que je n'avais pas a prendre des décisions sur sa santé qu'il était capable de se dirigé lui même que je n'avais pas a intervenir sur sa santé....Là je n'ai pas su quoi répondre elle m'avait cloué"

Vous auriez pu lui faire remarquer que c'est elle même qui a envoyé ce courrier pour le dépistage et non vous et que vous n'avez fait que faire ce qu'elle vous demandait. s'il est capable de se gérer, elle n'a donc pas à décider de "l'enlever" de chez vous sur un mouvement d'humeur. "enlever" est plus un terme approprié à un paquet d'ailleurs...

Dans cette histoire, vous n'avez fait que vous conformer à ce qui vous était demandé : faire le nécessaire et accompagner votre accueilli pour faire un dépistage. Vous n'avez donc rien à vous reprocher.

Mais c'est vrai que les rapports sont souvent difficiles et qu'un ras le bol peut s'installer, lorsque l'on n'est pas entendus alors que nous agissons, alertons uniquement pour le bien être des accueillis, vous avez raison.

Soufflez et dîtes-vous que vous avez fait pour le mieux !!!
cordialement
Marie

sophie86 - 16/02/08 19:04 - Re: Tutelle et accueil familial

Bonsoir

Qui de la tutrice ou de vous, accueillante familiale, a la responsabilité de la mise à jour des papiers ? la tutrice.

Très simplement, attendre d'avoir la nouvelle carte mutuelle vous aurait épargné tout ça. D'autant que s'il s'agissait d'un dépistage, peut-être n'y avait-il pas urgence (heureusement d'ailleurs !) à prendre rendez-vous chez l'anesthésiste.

Maintenant, dans la mesure du possible, il faut éviter de s'énerver car lorsque les relations s'enveniment, il est difficile de revenir en arrière.
Les organismes de tutelle ont pour mission de protéger les adultes qu'on leur confie mais ils sont souvent -selon l'organisme dont il est question - débordés. La personne la mieux à même de suivre de près les affaires de l'accueilli c'est donc vous : si des mises à jour n'ont pas été faites, il vous faut les avertir et patienter.
On peut dire que c'est inadmissible, on voudrait que tout soit fait convenablement, on enrage mais c'est comme ça.

Retrouvez votre calme et essayez d'aplanir vos relations avec la tutrice, ceci pour le bien de l'accueilli.
bonne continuation winking smiley

Laurdu18 - 04/03/08 10:56 - Tutelle et accueil familial

Bonjour a tous voila mon problème j'ai une dame depuis fin novembre 2007 qui est sous tutelle de la Croix Marine et mon problème est jusqu'à présent (début mars) que la croix marine me verse uniquement des acomptes depuis 3 mois .
La croix marine a t elle le droit de me verser que des acomptes et est ce que je peux faire intervenir l'inspection du travail ? ( je précise que mon contrat a été validé début janvier .
Merci d'avance
Aller à la Page  Page précédente 12 3 4 Page précédente Page courante: 2 parmi 4

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Tutelle et accueil familial), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Inscrivez le code que vous voyez dans le champs approprié. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayer de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera crée et vous aurez la chance de ré-essayer.
CAPTCHA
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.

© 1998-2014 - Association Famidac. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : http://www.famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie ! | SPIP & Phorum

18 visiteurs sur le forum (34 sur tout le site)