Forum Accueil familial thérapeutique

Réservé aux échanges sur l'accueil familial thérapeutique de personnes souffrant de troubles mentaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Aller à une discussion :

  • Page précédente
  • Suivant

Forum > Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Aller à la Page  Page précédente 12 Page courante: 2 parmi 2

Coulon - 08/01/13 17:10 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Demande d'informations pour accueil et traitement de mon fils âgé de 53 ans.
Après son deuxième divorce et la perte de son emploi,mon fils s'est retrouvé: sans femme,sans travail,sans logement,sans compte en banque,sans carte VISA, etc...etc...Pour ne pas le laisser dans la rue,nous l'avons, ma femme et moi, accueilli à la maison.C'était il y a 7 ans.Son goût immodéré pour le whisky qui fut,entre autre, l'une des raisons de ses divorces. l'avait alors incité à consulter chez une psychiâtre.
Au cours des deux premières années, il a travaillé 2 fois 6 mois en interim. Il continuait à boire comme un trou au cours de bordées dans Paris.
Depuis 4 ans il consomme 3 à 4 bouteille de whisky par semaine. Il ne nous est plus possible de le garder avec nous.
En effet,nous sommes âgés, tous les deux, de 82 ans.Les soirées de beuverie à la maison sont très éprouvantes car il devient méchant,insultant,Il a été ramassé en ville plusieurs fois et conduit au commissariat ou aux urgences.Le mois dernier,les pompiers l'ont déposé en pleine nuit à l'hôpital Foch ou il a été opéré d'un caillot entre crane et cerveau...
La vie à la maison devient impossible.A plusieurs reprises, j'ai fait appel à la police de Saint Cloud.
Par ailleurs,( non seulement il nous gâche la vie- nous ne pouvons pas nous absenter car il créerait un désordre terrible dans l'immeuble.) mais il nous met dans une situation morale angoissante.En effet, il est bien clair que nous quitterons cette terre avant lui.Que deviendrait-il ? Si le ciel voulait que je parte avant ma femme, celle-ci ne pourrait pas le prendre en charge avec son RSA.
J'ai donc rêvé à une prise en charge par un organisme qui pourrait nous aider,à la fois,nous les parents,et lui, notre fils,troisième de nos quatre enfants. C'est son médecin alcoologue- le Docteur Sokolov- qui nous conseille de vous contacter.
Guy Coulon

Dominique Log.Ind.18 - 09/01/13 11:08 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Bonjour Monsieur Coulon,

Les Familles d'Accueil peuvent effectivement prendre en charge les personnes ayant des problèmes avec l'alcool, mais à la condition que la personne concernée soit d'accord. Est-ce le cas ?

"J'ai donc rêvé à une prise en charge par un organisme qui pourrait nous aider"
Je précise que nous ne sommes pas "un organisme".
Nous accueillons à titre onéreux , de manière réglementée, dans notre foyer, au sein de notre propre famille, des personnes qui ont besoin être accompagnées et aidées, pour diverses raisons. Cette prise en charge à donc un coût qui est à négocier avec la famille d'accueil.
Si votre fils est sans revenu régulier ou suffisant il vous faudra voir avec votre service social ce qui peut vous être proposé comme aide.
Nous restons à votre écoute si vous avez d'autres questions et si cela nous est possible, nous y répondrons avec plaisir.
Permettez nous de vous souhaiter bon courage. Nous savons que ces problèmes d'alcool sont un lourd fardeau pour les familles.
Bien cordialement.
Dominique

joikim - 23/09/13 23:53 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

bonsoir à tout le monde !
J'ai lu tout vos témoignages et j’étais un peut surpris des personne qui disent : "la famille d'accueil c'est seulement pour les personne âgée ou handicapées !!
C'est faut ! ! tout personne à n'importe quel âge qui sort d'un sevrage peut demander l'AFT à condition qu'elle soit très motivée car il passe devant une commission.
Voila mon témoignage car je suis une accueillante de ces personne et on en a de tous les âges.

Jasmin - 04/10/13 16:46 - AFT de patients addicts à l'alcool

Le saviez vous ? L AFT existe pour des personnes ayant une addiction a l alcool : des places sont disponibles pour des périodes de 3 mois renouvelables 3 fois avec réinsertion encadrée par l équipe de l AFT du CSAPA Arthur Rimbaud a Boulogne Billancourt (92).
Les familles résident en ile de France. De bons résultats si le patient est motivé !
Il vous suffit de vous mettre en contact avec ce CSAPA.
Bonne chance !

CSAPA Arthur Rimbaud
13 bis, rue Rieux
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
Téléphone : 01 77 70 75 87
Mail : p.riblet(arobase)ch4v.fr
demander le responsable de l'accueil familial thérapeutique de personnes addicts a l'alcool . Les consultations y sont gratuites puis tout est pris en charge quand il est accueilli en famille d'accueil si sa candidature est retenue.

Rey - 24/02/16 11:04 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

joikim écrivait, le 23/09/13 :
"(...) je suis une accueillante de ces personne et on en a de tous les âges."

Bonjour, est ce que vous êtes toujours accueillant familiale pour une pathologie avec l'alcoolisme ?
merci au plaisir de vous lire

karole - 28/02/16 21:50 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Bonsoir,
Rey, avez-vous des questions à poser par rapport à ce problème d'alcool ou cherchez-vous un accueil ?
Si c'est un accueil que vous cherchez vous trouverez des annoncesIci
Sinon, vous pouvez poser vos questions ici, vous aurez des réponses.
Karole

Louvet - 29/03/16 13:59 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Bonjour

J' accueille une personne sevrée depuis 2 mois, accueil sans le moindre problème.
Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?
Merci de votre réponse
Jocelyne

laure calbet - 29/03/16 18:38 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Bonjour, il me semble qu'un sevrage datant de 2 mois reste fragile.
Il faut à mon sens être vigilant sur les situations de convivialité, vérifier l'accès aux boissons : qu'il soit fermé. Mettre en place un soutien psychothérapique, des consultations avec un addictologue....
L'accompagnement doit être rigoureux et surtout associer votre résident à sa prise en charge.
Bon courage à vous deux. Cordialement.

Valerie29 - 29/03/16 20:01 - Re: Accueil familial anti-alcoolisme

Bonjour
J'accueille une personne abstinente depuis 6 ans et l'autre depuis bientôt 4 ans
Elles sont suivies tous les mois par un généraliste avec un accompagnement psy si besoin.
Il n y a pas eu d'alcool à la maison (apéro, parfum, à table ou dans les recettes) pendant au moins 2 ans, et on a un contrat avec eux : à la moindre rechute, ils ne resteront pas ! Il faut dire que c'est leur dernière chance d'être sobres.
Et il y a un suivi avec le service de suivi au début toutes les semaines, puis tous les 15 jours, puis une fois par mois quand on a senti que ça allait mieux.
Mais très vite j'ai travaillé sur l'image de soi, la propreté, la resocialisation par des activités à l'extérieur (scrabble, bibliothèque ....)
Mais rien n'est gagné : même au bout de 4 ans, il n'est pas sorti et est toujours sous médicaments ! Mais le bourguignon est autorisé maintenant.
Par contre mon principal travail maintenant concerne surtout les à-côtés de l'alcool: la perte de mémoire, polynévrite ....
Voici voila si vous avez encore des questions
Bonne soirée

pola - 24/06/16 14:19 - Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour, mon accueillie reçoit des personnes qui viennent avec de l'alcool alors que mon accueillie est en sevrage alcoolique , que dois-je faire?

Domi18 - 24/06/16 16:11 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour pola,

Les recevoir mais les prier de vous remettre toute boisson alcoolisée et leur rendre à leur départ.
courtoisement,

Utilisateur anonyme - 24/06/16 16:58 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour Pola,

Je vous conseillerai également de ne pas hésiter à faire part de cette situation et de vos inquiétudes à votre service de suivi qui, je pense, sera à même de vous épauler afin que ces visites ne viennent compromettre le bon déroulement de votre accueil ainsi que la santé de la personne que vous accueillez.

Cordialement

Raynier - 09/08/16 08:41 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour
éducatrice dans un foyer d'hébergement je recherche un lieu de rupture pour un de nos résidents addict à l alcool.

Domi18 - 11/08/16 13:49 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour Raynier,

Vous pouvez déposer gratuitement une annonce en recherche d'accueil et consulter les offres d'accueil par département de notre site ainsi que la carte de France des accueillants familiaux
Courtoisement,

Lune - 23/02/17 11:51 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour.
Je suis accueillante depuis 4 ans de personnes addicts a l alcool
C vrais que leur durée d abstinence ne compte pas bcp
C surtout la fragilité et la personnalité des patients....

Trackoen - 12/05/17 09:44 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

Bonjour

Je n'ai pas une très grande expérience sur les personnes addictes à l'alcool.
Mais ce que je peux dire c'est que j'ai eu à l'essai un monsieur qui n'était pas sevré du tout.
Sa tutrice était à peine partie qu'il me demandait de l’alcool, chose qu'il n'a pas eu bien sûr.
Dans l'ensemble sa journée d'essai s'était bien passé. En fin de semaine, sa tutrice avait fait le point avec lui. Celui-ci voulait bien venir habiter chez moi. Mais, quand on lui a annoncé qu'il ne pourrait plus boire une goutte d'alcool (korsakof avéré) celui-ci a changé d'avis. Par la suite j'ai appris qu'il avait fait un essai dans une autre famille d'accueil. Il est rentré un jour alcoolisé et à tout retourné dans sa chambre.
Ma conclusion est que si une personne addicte à l'alcool n'est pas stabilisée, l'entrée en famille d'accueil me paraît compromise. J'ai contacté plusieurs F.A. dans mon secteur qui ont ce type de personnes pour avoir des informations, leurs expériences. La majorité me dise que leurs accueillis ont été hospitalisés avant leur entrée en F.A. et que tout se passe bien. Certes il y a encore quelques moments de fragilité mais dans l'ensemble tout se passe bien....
Amitiés
Sev

findling - 14/11/17 14:55 - Re: Accueil de patients addicts à l'alcool

bonjour
nous sommes a la recherche d une famille d acceuil acceuillant des patients addicts a l alcool
pour une femme de 50 ans qui est suivie et qui a besoin d etre entouree pour limiter sa consommation
et eviter la descente aux enfers
nous attendons de trouver une famille d accueil merci a tous

Note des modérateurs : pour ce type d'accueil, il est indispensable de passer par l'intermédiaire d'un établissement - voir l'article Un dispositif d’accueil familial thérapeutique en alcoologie et notre Répertoire des Services d’Accueil Familial Thérapeutique
Aller à la Page  Page précédente 12 Page courante: 2 parmi 2

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Accueil de patients addicts à l'alcool), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 4 plus 7?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.