Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Le "Baluchonage"

Aller à la Page  1 2 Page précédente Page courante: 1 parmi 2

Annette 24.l - 22/09/07 20:27 - Le "Baluchonage"

Bonsoir à tous,
Avez vous entendu parler du " BALUCHONAGE?
Emission de TF1 de 20h !
Il s'agit de "remplacer" à leur domicile des aidants familiaux de malades d’Alzheimer, pour une ou plusieurs journées afin de soulager leurs familles naturelles.
Il n'est question que d'une journée de temps en temps mais on ne parle toujours pas de notre profession.... sérieuse, qui pourrait être reconnue comme à temps complet !
Et ce terme " BALUCHONAGE", me sort par les yeux !!!
Bon je repars avec mon baluchon et vous dis bonsoir !
Annette.

Note des modérateurs : voir également notre article Accueil familial et "baluchonnage", même combat ?

MF57 - 23/09/07 09:22 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour Annette
smiling bouncing smiley
intriguée je suis allée voir de quoi il retournait :
"Alzheimer : le ''baluchonnage'' en Belgique
Durant l’absence de l’aidant, l’intervenante, appelée BALUCHONNEUSE, demeure au domicile de la personne atteinte, où elle remplace l’aidant."

C'est en Belgique et non ce n'est pas une blague, il existe même un site : [www.baluchon-alzheimer.be]

vous seriez donc Annette... une baluchonneuse, si vous habitiez en Belgique ! quoique ce type de prise en charge est toujours temporaire.

On peut peut être réagir sur le site TF1 pour leur signaler que ce type de prise en charge existe en France et que nous sommes des accueillants familiaux...

Ceci dit le terme baluchon, employé chez eux comme dans le Nord, a une signification un peu différente winking smiley "La baluchonneuse apporte son Baluchon et elle demeure avec votre proche durant sept à quatorze jours, selon votre choix" ce sont donc elles qui se déplacent, amenant leur "baluchon" ou sac à malices ???

en tout cas, voici donc encore une initiative dans la prise en charge de nos amis belges, à l instar de l'autisme, les maisons de retraite etc...

bonne journée Annette !
amitiés
Marie
...vais ptete bien leur écrire à TF1 de nos baluchons à noushot smiley

Cathy - 03/11/07 18:14 - Baluchonage Alzheimer

Bonjour,

Je suis infirmiére, je souhaite créer une association inspirée du "Baluchon Alzheimer" originaire du Québec et repris par la Belgique.

Le seul soucis, est, qu'en France il n'est pas encore possible de travailler au domicile d'une personne 24h/24.

Ce type de service a pour but de faire intervenir 24h/24, une personne qualifiée, au domicile d'une personne Alzheimer, permettant à l'aidant naturel de prendre un peu de repos en toute tranquilité pendant quelques jours.

Pouvez vous me donner des pistes pour permettre à une personne de travailler 24h/24 et être en règle avec la législation du travail.

Ce projet me tient à coeur et malgré les difficultés, notre association arrivera à faire bouger les choses pour permettre aux personnes Alzheimer de rester chez elle tout en permettant à leur aidant de prendre du répit hors de chez lui.

Je vous remercie par avance de vos réponses.
Cathy. - bobcmca(arobase)aol.com

MF57 - 10/11/07 09:26 - Re: Baluchonage Alzheimer

Bonjour Cathy

Pouvez vous me donner des pistes pour permettre à une personne de travailler 24h/24 et être en règle avec la législation du travail : être accueillant familial ??>grinning smiley<


plus sérieusement : rapprochez vous de l'association en Belgique pour connaître leur fonctionnement.
cordialement
Marie

liliane - 23/01/08 17:02 - Re: Baluchonage Alzheimer

Bonjour, je m'appelle liliane , je suis aide soigante et, avec deux amies aide soignantes et une autre infirmière nous sommes en train d'essayer de structurer un projet associatif semblable à ce qui existe au Québec et en Belgique.
Je suis intéressée par votre message bien sûre puisque nous avons des projets similaires.
Nous habitons à rennes en bretagne et nous nous posons aussi le problème de la législation du travail, avez vous trouvé une réponse à votre question.
En outre, voudriez vous m'informer de l'évolution de votre projet, de votre méthodologie, de vos partenaires financier, de l'agrément qualité, des subvention, du cout des intervention, de la manière dont vous recrutez les baluchonneuse et la manière dont vous "trouvez" les aidants en difficultés.
Cela fait beaucoup de question, mais je crois que si vous êtes tournée vers l'échange cela peut être tout à fait intéressant pour nous de partager nos motivation, de parler des écueils rencontrés et de s'encourager.
Si ma proposition vous intéresse, c'est avec plaisir que je lirai votre réponse.
Merci, à bientot, liliane
liliane.bonnet263(arobase)orange.fr

cathy - 23/02/08 22:39 - Re: Baluchonage Alzheimer

Bonsoir,
Merci pour le renseignements que je connaissais, sauf que la Belgique n'a pas la même législation que nous.
vous parlez de la Belgique mais l'origine est le Québec>grinning smiley<

darenne - 18/03/08 22:17 - Re: Le "Baluchonage"

bonjour j'ai pratiqué avec sucès cette forme de travail auprès de personnes âgées et/ou alzheimer. vous arrivez au domicile de la personne pour prendre le relais d'une collègue ou d'un membre de la famille. après la prise de contact nécessaire, vous installez vos affaires dans votre chambre, plus ou moins confortable (du simple fauteuil relax à la chambre 3 étoiles!!) et vous commencez votre travail en douceur, au rythme de la personne ou du couple. cela impose une vie de famille un peu décousue mais tout le monde y trouve son compte. pour moi, cela peut ressembler à des "petites" vacances. il y a une vraie rupture entre vie professionnelle et vie de famille. c'est beaucoup plus agréable que le travail proposé par les associations de maintien à domicile où on a souvent qu'une heure par jour ou 3 demi-heures pour faire le travail. avec une rotation de personnel régulière, la personne aidée s'adapte très bien. j'ai également pratiqué à la journée. c'est un peu différent car vous partez le soir et vous laissez la personne aidée avec ses angoisses. que rester la nuit la rassure. et faire sa semaine de travail en 3 ou 4 jours cela donne le reste de la semaine de libre pour une vraie décompression si le cas est lourd. CDLT

Leslie - 20/03/08 10:44 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour à tous,

Qq chose me chiffonne ds ce sujet !!!
Ce dit "baluchonage" ne s'apparente t-il pas au système des auxiliaires de vie en France ???
Ces personnes arrivent aussi avec leur baluchon chez les personnes qui ont besoin.
Celles-ci exerce du 24/24 h et sont rémunérées 12h de jour et 2 h de nuit. Il y a une réglementation particulière dont je ne me souviens plus en détail mais lorsqu'elles font du 24/24 c'est pdt un certain nbre de jours consécutifs (15 jours je crois) puis elles ont qq jours de repos.

cathy - 30/03/08 19:04 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
Pouvez vous me donner la réglementation du travail des auxiliaires de vie qui interviennent 24h/24 au domicile des personnes âgées ? Cela me rendrait bien service.
En vous remerciant.
Cathy

Bouchard - 11/06/08 19:05 - Re: Baluchonage Alzheimer

Bonjour. Je m'appelle Claire et je suis aide-soignante à Mont de Marsan. J'aimerai vraiment mettre en place une association style baluchon dans les Landes. As-tu avancer dans tes recherches? Pourrions nous en parler? J'espère avoir de tes nouvelles, c'est un projet qui me tient à coeur.

nicole - 28/08/08 20:48 - Re: Baluchonage Alzheimer

Je ne comprends pas; vous dites: le seul soucis, c'est qu'en France il n'est pas encore possible de travailler 24h/24........
Le "encore" en tant qu'accueillante familiale me fait grincer des dents ! Les accueillant(e)s se battent pour arriver a mieux vivre, et vous, vous pensez que 24h/24 est le progrès ?
Au fait, vous cherchez comment faire travailler légalement vos intervenants salariés? ou cherchez vous des bénévoles ? ou travailleriez vous seule 24/24, 7j/7

Irène - 06/11/08 21:20 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
Un site concernant le baluchonage dont voici l'adresse: [aiderepit.jimdo.com] ., vu sur arte aujourd'hui. Une association pour aider les aidants, qui s'interroge sur la façon d'apporte une dérogation au droit du travail. Le projet est en chantier en France avec la création d'emplois salariés. A suivre aussi pour les accueillants familiaux.
Cordialement
Irène

Nicole - 09/11/08 14:49 - Re: Le "Baluchonage"

Formidable cette association, merci pour le renseignement. Enfin des gens qui se bougent et tentent de faire avancer les choses... J'ai pris contact avec la Présidente Mme Poey pour savoir en quoi l'on pourrait se rendre utile (y'a du boulot)... effectivement elle a été interviewée le 6 novembre à midi mais c'était sur fr3 auvergne (à revoir sur le net). Génial en tout cas, pour info je vous redonne le site : [aiderepit.jimdo.com].
Merci encore.

Loyd - 11/11/08 13:43 - Re: Baluchonage Alzheimer

nicole a écrit:
-------------------------------------------------------
> Je ne comprends pas; vous dites: le seul soucis, c'est qu'en France il n'est pas encore possible de
> travailler 24h/24........
> Le "encore" en tant qu'accueillante familiale me fait grincer des dents ! Les accueillant(e)s se
> battent pour arriver a mieux vivre, et vous, vous pensez que 24h/24 est le progrès ?
> Au fait, vous cherchez comment faire travailler légalement vos intervenants salariés? ou
> cherchez vous des bénévoles ? ou travailleriez vous seule 24/24, 7j/7

Moi ma réponse est oui ! Je travaillerait volontier 24/24 une semaine par mois sans perte de salaire avec les 3 autres semaines de libres comme cela se passe actuellement au Canada et en Belgique. D'autre part je comprend tout à fait l'interêt pour une personne atteinte par la maladie d'Alzheimer de ne pas changer de cadre de vie et de garder le même soignant à ses coté en cas de remplacement de l'aidant.
Mais pour comprendre cela il faut avoir travaillé près de cette population et savoir combien les "changements de têtes" (et de cadre), sont difficiles au malade.

Bochet - 01/05/09 10:32 - Re: Baluchonage Alzheimer

Oui, ce serait formidable pour une aidante de pouvoir être remplacée quelques jours (pour une petite intervention chirurgicale, par exemple, ou effectivement un répit) par une seule personne de toute confiance. Depuis 2005 j'espère la mise en place de ce type de baluchonage en France. J'ai participé au colloque de Chamalières organisé par Madame Poey et l'association aide et répit : c 'est formidable et j'espère que cela débouchera. Rassurez-vous, il n'est pas question d'exploiter les baluchoneuses, du moins je l'espère, d'ailleurs les aides professionnelles habituelles de la personnes atteintes resteront en place pendant l'abscence de l'aidant(e). Il s'agit de remplacer l'aidant(e) et pas les autres, mais il faudrait trouver un financement pour que, financièrement, la baluchoneuse puisse vivre correctement en ne baluchonant qu'une semaine par mois, par exemple, et l'aidant(e) puisse supporter la charge financière. Donc il y a du travail sur la planche ! Il est fondamental qu'une personne dépendante, désorientée par sa maladie, puisse rester dans son cadre de vie. J'ai bon espoir pour le futur.

Marie-Paule Theisen - 10/01/10 14:02 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
Institutrice de formation avec un diplôme universitaire en gérontologie, je voudrais créer au Grand-Duché de Luxembourg une association " Baluchon Alzheimer " comme l'a faite Marie Gendron en 1999 au Canada et repris en 2004 par la Belgique.
Je serais reconnaissante, si vous pouviez m'aider dans cette démarche.
Très chaleureusement
Marie-Paule Theisen

katy ollif - 16/09/10 17:32 - Re: Le "Baluchonage"

à Marie Paule Theisen,
j'ai lu avec intérêt votre message daté de janvier 2010. Je souhaiterais savoir si votre projet a abouti et si vous êtes en contact avec des personnes en France car je ne comprends pas grand chose au fonctionnement du site "jimdo".
Je suis à la recherche d'infos sur l'évolution du "baluchonnage" en France parce que ce qui est généralement proposé chez nous ne nous convient pas (des séquences de quelques heures et du personnel tournant) et à mes parents non plus (nous les avons accueilli chez nous il y a plus de deux ans). Nous avons un peu fait de baluchonnage sans le savoir en embauchant des personnes en mesure de nous remplacer un, deux ou trois jours… mais il est très difficile de trouver les bonnes personnes lorsque certaines s'en vont.
Nous nous sentons isolés dans le choix de cet accueil de parents vieillissants comme si la "norme" était : "vous n'avez qu'à les mettre dans une maison adaptée" (adaptée, voire…).
je vous remercie d'avance de votre réponse, même si nous sommes éloignées géographiquement je pense qu'on ne fera avancer les choses qu'en se mettant en réseau.
bien cordialement,
katy ollif

carolle duchamp - 03/12/10 12:29 - Le "Baluchonage"

Bonjour,

Aux girondines et girondins, surtout : Je suis disponible à des rencontres des aménagements, des créations pluridisciplinaires et autres partenariats en rapport avec ce que vous pourrez trouver sur mon site: [www.baluchon-age.com]

Je peux remplacer dans des situations difficiles, nous pouvons créer ensemble des groupes de parole professionnel, ou entre professionnels et personnes accueillis et leur entourage, faire un" atelier" de bien-être sensoriel
Une longue carrière atypique me permet une vaste palette à partager...
A bientôt, je l'espère
Carolle

louise760 - 04/12/10 08:03 - Re: Le "Baluchonage"

Je suis prête à vous rencontrer et votre proposition de travailler en collaboration avec nos familles est un bon début.
Partageons votre expérience professionnelle et votre savoir faire.
louise760

sissou53 - 08/12/10 08:55 - Re: Le "Baluchonage"

bonjour ,
en tant que accueillante familiale je me pose une question, les gouvernantes et les dames de compagnies d'autrefois sont elles apparentées au "baluchonnage" ?
6853

carolle duchamp - 11/12/10 10:59 - Re: Le "Baluchonage"

Est ce que vous avez visité mon site, Louise 760?
je vous serai reconnaissante de me joindre au téléphone pour que nous fassions plus ample connaissance
A très bientôt, je l'espère
Carolle

Marchand - 11/10/11 20:42 - Re: Baluchonage Alzheimer

bonjour à tous,

je suis corynne et j' ai envie de connaitre des gens qui pourraient me donner des conseils pour créer une association telle que les baluchonneuses
.merci à vous .au plaisir de vous lire.

Vns - 04/07/12 14:51 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour à tous,

Je réalise un mémoire sur l'accueil familial des personnes âgées et m'intéresse plus particulièrement aux difficultés de remplacement.
Je souhaite savoir si parmi vous, certains ont déjà fait appel ou font appel à des associations ou Ehpad proposant ce type de service ("baluchonnage" ) lors de vos congés ou vos absences ?
Si oui je souhaiterai échanger avec vous!
Merci par avance.

lilette62 - 04/07/12 17:41 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
pour ma part, la plus grande partie de mes remplacements se font par ce genre de structures, j'ai deux personnes à la maison avec chacun un "point de chute" différent
Vous pouvez me joindre au 03 21 95 81 99
Cordialement
lilette

Malou - 08/07/12 23:41 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
Pour avoir pratiqué des interventions "baluchonnage" auprès des personnes atteintes d'Alzheimer, je peux dire que pour moi le 24/24 est trop lourd. L'intention est bonne, le principe de base également, mais c'est une formule dans laquel l'aide aux aidants doit couper complètement avec sa vie "normale". Puisque l'intervention exige une disponibilité totale, il n'y a pas d'équilibré pour l'intervenante.
On reste dans un système propice à l'épuisement.
En tant que pro, j'ai vue des collègues dépassants les bornes à cause des exigeances poussées mais tolérées car les femmes qui travaillent dans la domaine de la santé ont, en général, l'habitude de répondre aux besoins humains.
Et quand il y a épuisement, il y a le risque de maltraitance.

Il me semble que la formule : intervenants divers pendant la journée (aide-soignants/infirmière/entourage) et la baluchonneuse de la fin d'après-midi jusqu'au milieu de la matinée est bcp plus solide dans la durée pour l'intervenante.
Il me semble qu'il est absolument néccessaire de décompresser journalièrement pour pouvoir assurer une service de qualité.

gisele - 09/07/12 08:54 - Re: Le "Baluchonage"

bonjour Malou,
entièrement d'accord avec vous, après avoir étudié la possibilité de faire du baluchonage j'ai compris que la charge serait peut-être trop lourde, c'est pourquoi j'ai opté pour l'accueil de jour avec possibilité de remplacement pour l'aidant naturel ponctuellement.
bonne journée
Gisèle.

BEGHDI - 10/07/12 16:26 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour à tous,
La MAS "La Solidarité", gérée par l'APAJH86, propose un service de baluchonnage pour tout aidant familial qui accompagne une personne ayant une orientation MAS de la MDPH et résidant sur le département de la Vienne.
Un professionnel de l'établissement vient au domicile de l'aidant pour le relayer dans tous les actes de la vie quotidienne durant son temps d'absence, pouvant aller de 12h à 3 jours.
Si vous souhaitez des informations sur ce dispositif, n'hésitez pas à prendre contact avec l'établissement.
Pascaline BEGHDI

NB - contact : voir [www.apajh.org]

brice - 18/07/12 15:05 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjours à tous

Je voudrai savoir si il existe un service de baluchonage ou similaire à paris et région parisienne. J'appartiens à un groupe DFT ,ou est ce possible de s’associer à un autre groupe;

Merci de toutes informations à ce sujet

ame - 14/03/14 20:26 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,

J'exerce l'AFT( accueil familial thérapeutique) j'accueille des malades mentaux chez moi depuis 10 ans
c'est un métier enrichissant humainement mais très lourd
car 24h24 et 7/7 jours
les nuits sont souvent courtes suivant les patients
il est difficile d'avoir une vie privée
exemple les conversations téléphoniques qui peuvent être écoutées, il faut donc s'isoler dans sa propre maison
idem pour les conversations de famille
le baluchonnage peut être intéressant si il y a suffisamment de repos pour les intervenants
ce que nous aimerions bénéficier nous les AFT

Isabelle - 15/03/14 17:19 - Re: Le "Baluchonage"

bonjour,
que signifie "baluchonage" ?? merci pour vos infos.
Cordialement
Isa

Etienne - 15/03/14 18:23 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour Isa,

Pour répondre plus précisément à votre question, j'ai ajouté à notre article Accueil familial et "baluchonnage", même combat ?
- en introduction, la définition du baluchonnage
- en conclusion, un reportage de France 3 sur ce sujet, tourné en octobre 2013.
... à voir en cliquant >> ici <<

Cordialement, Étienne

Isabelle - 15/03/14 21:59 - Re: Le "Baluchonage"

Merci Etienne pour les infos...

Lucet Frederique - 04/06/14 08:43 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour à tous,

J'espère que certains d'entre vous reviendrons suivre cette discussion, car nous avons justement créé un réseau pour répondre à ces questions et soutenir ces initiatives de répit et accompagnement à domicile... Il s'agit du Réseau Euro Québec de Coopération autour de Baluchon Alzheimer (r). Je vous invite à suivre ce réseau et à le rejoindre, vous pouvez à ce jour le trouver sur facebook comme sur Linked In et aussi en recherchant sur vos moteurs de recherche "Baluchon Alzheimer en France". Merci d'avance !

Brèves présentations ci-dessous :
Baluchon Alzheimer Québec : est un organisme à but non lucratif québécois dont la mission est de dispenser des services de répit et accompagnement de 4 à 14 jours 24 heures sur 24, auprès des familles dont un membre est atteint de la maladie d’Alzheimer. Baluchon Alzheimer est une solution qui permet aux personnes atteintes de cette maladie de vivre chez eux le plus longtemps possible, en évitant d’épuiser leur proche et en repoussant le plus loin possible le placement en institution. plus d'infos sur [baluchonalzheimer.com]

Le Réseau Euro Québec autour de Baluchon Alzheimer : est un réseau de coopération qui se donne comme mission de promouvoir et développer les services de répit et d'accompagnement aidant-aidé à domicile, pour les familles dont un membre est atteint de la maladie d'Alzheimer, et en particulier, de rendre possible le Baluchon Alzheimer en France. Pour cela, il oeuvre à soutenir les porteurs de projets dans leur démarche de création, de formation, de prestation de services de qualité, de pérennisation et d’évaluation, grâce au dialogue, à la coopération et à l’échange d’information, d’expériences et de bonnes pratiques en France, en Europe et avec le soutien de Baluchon Alzheimer Québec. Le Réseau Euro Québec autour de Baluchon Alzheimer est soutenu et accompagné par la FIAPA (Fédération Internationale des Associations de Personnes Agées), et Génération Mouvements.

solange - 05/06/14 12:20 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,
je me permets de répondre sur ce forum malgré que je ne sois pas accueillante familiale,mais je viens de passer 26 mois auprès d'une personne âgée atteinte de la maladie d'Alzheimer en immersion totale 24h/24 avec un grand W End de repos chaque mois et cette expérience m'a vraiment plu ; chaque jour est différent, aucune routine, la personne est prise dans sa globalité et dans son environnement. Chaque geste quotidien est une activité thérapeutique en soi .
L'inconvénient est le manque de contact extérieur et pour ma part l'éloignement géographique. Aussi le principe du baluchonnage me plairait beaucoup.
J'ai aussi remarqué que les familles sont très peu au courant de toutes les formules existantes et que même les médecins ne s'investissent pas assez face à cette maladie. Je suis bénévole à France Alzheimer depuis peu aussi je leur poserai la question quant à cette voie. Je suis dans les Vosges donc si une "compatriote" peut me fournir des renseignements concernant les régions de l'EST je lui serais reconnaissante.
Au plaisir sur ce forum

Lassagne Brigitte - 02/10/14 12:48 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour, je viens de lire un article de presse sur le baluchonnage et donc de m'informer sur le net .
A la lecture des interventions ci-dessus, il apparait que c'est exactement cette solution que je recherche.
En effet, un de mes proches, est atteint depuis peu, de cette maladie et je souhaite l'accompagner le mieux possible dans ce parcours difficile, en évitant - tant que cela sera possible - un placement en institution.
Par contre le quotidien est compliqué, d'autant plus que je suis maman d'un jeune fils, atteint d'une maladie orpheline, évolutive et invalidante, qui habite à la maison.
La complexité du quotidien se fait d'autant plus sentir, depuis que le handicap est double.
Je suis à la recherche de toutes les pistes permettant de faciliter le quotidien et le baluchonnage me parait une excellente solution pour "souffler" un peu et reprendre des forces, même le temps d'un WE. Nous habitons en Ile de France, entre Versailles et Rambouillet.
Merci pour tous renseignements utiles.

Anne de Bretagne - 02/10/14 14:51 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour à toutes et à tous,

Infirmière libérale, je suis généralement amenée à soigner des personnes dépendantes souffrant de la maladie d'Alzheimer et ainsi côtoyer des familles aidantes . Je ne saurais vous dire combien de fois j'ai reçu l'aidant(e) en larmes sur mon épaule par épuisement, découragement. Au bout de quelques années, une présence et une vigilance 24 h /24 devient nécessaire; Le parent malade ne reconnait souvent plus son enfant pourtant si dévoué, parfois aussi il y a de l'agressivité, de la violence. Bref si vous êtes sur ce forum, vous le savez déjà.
Les auxiliaires de vie sont parfois des perles de patience et de dévouement, parfois des monstres de maltraitance :-(
Quoiqu'il en soit, malgré leur aide, l' aidant ne peut pas faire de breack pour se reposer, pour se soigner aussi ( nombre d' aidants ont parfois 70 ans et plus) et quand une intervention chirurgicale est nécessaire pour eux, ils se trouvent devant l'épineux problème de la prise en charge du parent dépendant.
Je trouvais que le système de baluchonnage en Belgique ( je suis d'origine belge) était une solution idéale pour un remplacement ponctuel de l'aidant.
J'y avais réfléchi depuis que la grand mère de mes enfants souffre de la maladie de Parkinson et que la laisser seule à son domicile inadapté ( chambre et salle de bain à l'étage) devenait dangereux. Elle est veuve, vit seule et quand elle chute, personne n'est présent pour l'aider à se relever. J'habite à 450 km de chez elle.
Pour lui éviter un placement qui n'aurait pas convenu à cette dame de nature très indépendante qui, malgré la maladie, a conservé toutes ses capacités intellectuelles, mes fils et moi avons entièrement restauré une maison à la campagne proche de son actuel domicile, totalement équipée et adaptée à la grande dépendance, tout en ayant soigné la décoration pour en faire non pas un établissement de soins aseptisé et froid mais une vraie "maison cocooning". Le rez de chaussée comporte deux belles chambres avec sanitaires privés, chacune donnant directement sur la terrasse et le jardin, une grande salle de bain, une vaste cuisine, un salon-séjour et une lingerie. L'étage a été aménagé en un appartement ( très grande chambre, salon et salle de bain) pour loger une aide à domicile ou une baluchonneuse jour et nuit et équipé d'un système audiophone relié aux chambres.
J'en viens enfin au sujet de mon post . L'idéal serait d'avoir 1 autre personne dépendante qui pourrait venir dans cette maison en séjour de répit pour l'aidante et que Mamy, quand elle viendra, et elle, puissent partager l'assistance de 2 baluchonneuses qui se relaieraient 1 semaine chacune .
A votre avis cette solution, qui est tout à fait possible en Belgique, est-elle aujourd'hui légale en France? Avez-vous des idées pour m'aider à réaliser ce projet. Notre Mamy qui a été jadis si gentille pour mes enfants mérite bien qu'on lui réserve autre chose que le "placement" ( je déteste ce mot) . De plus si cette solution est possible et que vous êtes interessé pour partager la maison avec notre Mamy, pour 1 ou 2 semaines ou plus, faites le moi savoir. On peut s'organiser pour les dates.
D'autre part, avez vous une idée du prix à payer pour le baluchonnage? y a t il une convention collective adaptée à ce statut ? Peut on payer en CESU ? Notre mamy a une petite retraite d'infirmière scolaire à mi-temps et je suppose que compte tenu de sa maladie de Parkinson et de la dépendance qui en découle , elle peut obtenir des aides. Bref tous vos renseignements , vos idées , vos suggestions et vos conseils sont réellement les bienvenus !!
Si vous souhaitez me joindre directement pour ne pas divulguer des renseignements personnels pour le partage de la maison par exemple, je vous laisse une adresse mail : GRUNLINKS(arbase)aol.com Par contre pour des renseignements qui peuvent aider d'autres personnes dans le même cas que moi, ce forum sera le mieux adapté évidemment.

Déjà impatiente de vous lire, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente journée.

Anne

Manue - 06/10/14 21:52 - Re: Le "Baluchonage"

bonsoir Anne de Bretagne,
je viens de voir un reportage à la télé.
J'ai vu qu'il restait 75 euros à la charge de la famille une fois le remboursement de la sécurité sociale fait.

Hervé - 19/03/15 17:47 - Re: Le "Baluchonage"

Bonjour,

Il y a t-il des personnes qui ont réussi à créer leur structure de Baluchonage depuis ?

Faut-il absolument obtenir l'agrément services à la personne ou l'autorisation pour y parvenir ? Même si l'association fonctionne uniquement dans un cadre de bénévolat uniquement ?

Merci de vos réponses.

france - 22/03/15 15:10 - Re: Baluchonage Alzheimer

Bonjour,

Il existe un site qui s'appelle "seniors à votre service " Cela parle de colocation, de baluchonnage......... pleins d'astuces pour les remplacements. A voir.

France

elham - 02/02/17 14:02 - Re: Le "Baluchonage"

Le baluchonnage :

Bonjour, je souhaite traiter ce sujet en mémoire DU mais je me confronte à pls info contradictoires durant mes recherches, les dates des sites etc ne sont pas forcément actualisées.
J'aimerais savoir et comprendre si le baluchonnage en France aujourd'hui est réalisable au vue des lois ? Certaines personnes qui ont décrit leur expérience ci dessus, ont elles réalisé un baluchonnage supérieur à 12h de presence consécutives auprès du bénéficiaire ?
Si oui, dans quel type de structure travaillent elles ? Quel modèle de roulement travail/repos ?
Le sujet m'intéresse vivement, le forum étant ouvert dps quelques années maintenant, j'espère que tous vos projets ont pu s'épanouir et avoir des réponses !!

Bon courage à tous
Aller à la Page  1 2 Page précédente Page courante: 1 parmi 2

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Le "Baluchonage"), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 10 plus 12?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.