Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Accusation de viol


Sophie7890 - 01/04/18 22:37 - Accusation de viol

Bonjour,
je me lance dans l'accueil familial et on me propose une personne adulte handicapée mentale qui a accusé ses précédents accueillants de viol. Cependant le CD me précise qu'elle a de gros trouble et que c'est surement un mensonge car la dame est connu pour mentir. Je voulais savoir se que je risque si elle refait les même accusations une fois chez moi. J'ai pas envie de perdre mon agrément... merci.

Sema - 02/04/18 11:04 - Re: Accusation de viol

Bonjour Sophie,
Il vous revient de prendre la décision de l'accueillir ou non !
Je ne peux que vous conseiller de vous protéger, comme demander à votre CD, apparemment au courant de la situation, de vous établir un bilan des accusations de viol par écrit. Rien ne vous empêche de le faire ensemble, c'est un travail de partenariat, non ? Vous pouvez également vous réunir avec la personne accueillie, et expliquer que de telles accusations sont graves.
Je pense que vous avez tout intérêt à "poser" ce problème rapidement, si vous désirez l'accueillir à votre domicile. Anticiper peut éviter des difficultés !
Communiquer avec les différents partenaires par écrit ! L'écrit reste, l'oral non !
Restez vigilante
Sema

marlène - 03/04/18 08:36 - Re: Accusation de viol

Bonjour Sophie,
"C'est surement un mensonge"....
Mensonge gravissime tout de même, n'est ce pas?
Effectivement, certaines pathologies ou troubles mentaux sont caractérisés par l'utilisation du mensonge...ou des plaintes non fondées.
Comme vous le conseille Sema, si vous désirez accueillir cette personne, demandez des écrits. Et sachez que tout le long de son accueil, vous devrez avoir le réflexe de vous protéger, en mettant tout par écrit, en vous entourant de témoignages.

Alors, cela n'engage que moi...Mais, pour avoir vécu ce genre de situation avec un accueilli, notre vie peut vite devenir un enfer!
Car malgré les témoignages des professionnels sur le "fonctionnement" de la personne avant son accueil, malgré le suivi et la validation de nos pratiques par un psychiatre, malgré la communication sincère avec l'infirmière du CD, malgré les problèmes rencontrés par la famille avec cette personne....D'un seul coup, ces plaintes, ces mensonges sont entendus, soupesés...La famille, porteuse d'un énorme sentiment de culpabilité face au "mal être" verbalisé de l'accueilli, s'enfonce dans la brèche....Bizarrement, le Cd a très envie de se questionner sur vos pratiques et très envie aussi d'ouvrir largement ses oreilles aux plaintes relayées par la famille...
Et malgré le dossier ENORME d'écrits constitué pendant l'accueil, malgré votre sincère envie de demeurer bien traitante et aidante dans cette tourmente, ce genre d'accueil finit lamentablement dans les cris et les règlements de compte.

Aujourd'hui, on s'en doute, je refuse catégoriquement d'accueillir des personnes usant du mensonge. Mes accueillis le savent : leur parole est entièrement libre mais si un mensonge devait émerger, il n'est pas question que je poursuive l'accueil...

Pour la petite histoire : Une jeune femme handicapée mentale hébergée dans un foyer s'est plaint d'attouchements par le veilleur de nuit. Par précaution, ce monsieur a été mis à pied de suite. Malgré le soutien de l'ensemble de l'équipe éducative qui sait comment fonctionne cette jeune femme. Malgré leurs témoignages écrits.
Aujourd'hui, ce veilleur de nuit est en grave dépression, attendant la suite de la procédure. A bon entendeur....

Belle journée
Marlène

nol59 - 03/04/18 10:27 - Re: Accusation de viol

Bonjour

Je rejoins ce que dit Marlène.
Personnellement je ne prendrai pas le risque d'accueillir une personne qui ment car même si le CD a un dossier sur cette personne, si ce problème devait se reproduire, le CD devra faire quand même une enquête (ce qui est normal). Je connais une personne a qui on a retiré son agrément pour suspicion de maltraitance. Après enquête; il s'est avéré que c'était des mensonges. Cela a duré un an !! période durant laquelle l'AF a perdu son droit d'accueillir, ses revenus et surtout sa dignité !!
Alors réfléchissez bien dans le choix de vos accueillis !!
Amitiés

Domi18 - 03/04/18 11:25 - Re: Accusation de viol

Bonjour à tous,

Ce qui me pose questions, pour ce cas, c'est que le personnel du suivi d'accueil repropose cette personne, au psychisme perturbé, à une toute nouvelle accueillante, alors qu'en bons professionnels ils sont sensés ne pas ignorer les procédures qui s'appliqueront envers cette accueillante, en cas de récidive de l'accueillie ?

Comme le disent "Nol59" "Marlène" et "Sema", si ces accusations sont réitérées il y aura automatiquement enquête, ne serait-ce que pour pouvoir blanchir l'accueillante avec risque de retrait d'agrément. Des moments pénibles et marquant en perspective....
Une bien mauvaise façon de débuter dans le métier....
Courtoisement,

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Accusation de viol), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 10 plus 5?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.