Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Aller à la Page  1 2 Page précédente Page courante: 1 parmi 2

colin - 01/04/10 17:19 - Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour !
Vous avez été famille d'accueil pour personnes âgées ou handicapées adultes, pourquoi avoir arrêté ???

audrey - 01/04/10 19:09 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonjour à tous,

si j'ai arrêté, d'abord ce n'était pas en règle avec l'agrément d'accueillante, c'est a dire que ce n'était pas le bon agrément ,il fallait un agrément d'établissement, vous devinez bien lequel,
en sachant que cet emploi !! n'est ni couvert en cas de chômage ,ni possible d''être payé par cesu, étant seule, jeune et en ayant eu des qualités de responsable de résidence ,je ne vois pas pourquoi je serais restée en étant payée pour une personne 2,5 h par jour, on fais vite le tour ,les personnes âgées ne sont pas là pour rester à vie donc incertitude de salaire ,aucune reconnaissance de ce travail d'hébergement,
la seule chose que je garde de positive c'est ce bonheur d'avoir été pendant 2 ans ET 2 mois LA RESPONSABLE de ma boutique avec mes résidents, et que je leur permis d'éviter la maison de retraite qu'il ne voulaient pas et connaitre et aussi le bonheur de recevoir leurs familles à déjeuner ,des balades ,crêperie ,resto ,organisation plus simplifiée lorsqu'on a déjà connu l'établissement.
et bien du bonheur pendant les match de foot !!!!!! avec modération
une vie qui c'est arrêtée parce qu'une maison construite avec défaut et des promesses de CDI qui n'ont pas résisté à ma forte personnalité,
et que je ne souhaitais pas travailler 24h/24 et engraisser des requins gratuitement (vous aurez surement deviné de qui je parle)
cela ne m'empêchera pas de rester dans le médical avec ma conscience professionnelle, et que aujourd'hui je peux que comprendre que c'est une histoire de fric pour les département
audrey

célinePiroddi - 03/04/10 17:47 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour

Je vous sens très amère malgrè de bons moments
Est ce le salaire qui vous a démotivé, le manque de reconnaissance?
je suis un peu effrayée par votre témoignage.
Qu'avez vous prévu après cette expérience?

Céline

Etienne - 03/04/10 19:29 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonsoir Céline,

Dans le cas d'Audrey, j'ai cru comprendre que l'explication est ici : cliquez sur ce lien : c'est un cas particulier, sans grand chose à voir avec l'accueil familial thumbs down

J'espère que d'autres ex accueillants vous répondront ici ; mais en épluchant les autres sujets de ce forum, vous découvrirez les nombreuses difficultés que rencontrent les "véritables" accueillants ... ceci expliquant cela !!!

Sachant toutefois que les gens écrivent plus souvent pour se plaindre que pour dire que tout va bien ! winking smiley
Famidaquement, Étienne

sophie86 - 06/04/10 20:08 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonsoir Colin

Personnellement j'arrête dans quelques mois grinning smiley
Je dois dire que les sentiments les plus contradictoires me traversent déjà: du soulagement de retrouver ma liberté de mouvement (motivation numéro une pour ce changement de vie!) au noeud à la gorge quand arrivera le moment de dire au-revoir à "mes" accueillis... confused smiley

A l'origine, lorsque j'ai eu envie de passer l'agrément, c'était parce-que l'idée d'ouvrir ma grande maison à des personnes me plaisait énormément. Convalescents, en situation de handicap, je pensais qu'ils auraient là un merveilleux cadre soit pour reprendre goût à la vie (pour certains) et pour d'autres, faire tout simplement partie d'un foyer plein d'affection .Et c'est ce qui s'est passé. J'en garderai de bons souvenirs.

Maintenant, à la longue, ce huis clos avec des adultes dépendants m'a rendue chèvre tongue sticking out smiley c'est-à-dire que vivre de façon permanente pour eux, avec si peu de temps pour soi, ne pas pouvoir se faire un resto en amoureux quand ça nous chante c'est-à-dire n'importe quand et de façon improvisée, ne pas pouvoir partir chaque week-end parce-que pas les moyens de payer un remplaçant à cette fréquence... à la longue donc, j'ai trouvé cela parfaitement anormal là où la plupart des gens ont leur temps de récupération.
L'accueil familial est le seul métier à ma connaissance qui induise une telle astreinte thumbs down

alors quand en plus on pense qu'il n'a pas la reconnaissance et la rémunération adéquate ou une couverture sociale décente, dans l'absolu, ça participe sans doute aussi au ras-le bol.

Cela dit, on vit malheureusement dans une société qui a besoin de cette solidarité.
Donc que les accueillants familiaux ne se découragent pas et continuent à se faire connaître, car les résultats obtenus dans le cadre de ce type d'accompagnement sont souvent bien supérieurs à ceux obtenus en établissement.

Longue vie à l'accueil familial smileys with beer
...et que ceux qui nous gouvernent songent au jour où à leur tour ils auront perdu toute autonomie: l'accueil familial leur ouvrira les bras si tant est que, d'ici là, 'ils lui donnent un peu plus de crédit!!!

cordialement

Triboy Monique 14 - 07/04/10 09:38 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Il ne faut pas vous laisser décourager la profession va avancer, de nouvelles dispositions se préparent, attendez au moins le temps de les voir se réaliser

Vous regretterez d'abandonner une si noble cause
Avez-vous prés de chez vous une autre famille d'accueil pour échanger vos remplacements?
Je comprends votre désenchantement courage ne vous laissez pas abattre

Je n'ai pas encore eu le temps d'organiser mes remplacements, mais l'infirmière du conseil Général m'a informée la semaine dernière lors de son passage qu'il se forme 12 futures accueillantes ce mois-ci, nous avons d'ailleurs sympathisé

sophie86 - 07/04/10 11:17 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonjour Monique

ne vous méprenez pas ! si j'arrête ce n'est pas par découragement mais parce-que j'ai atteint les limites de ce métier.
L'astreinte permanente grignote le terrain privé, la liberté, jusqu'à générer une sédentarité qui ne m'allait plus personnellement. Mais cette vie convient à quantité d'accueillants familiaux et tant mieux! il faut de ces foyers chaleureux pour quantité d'adultes ...

Même si des "dispositions" sont prévues par loi et décrets à venir, octroyant à priori à l'accueillant familial ses 107 jours de congés, on ne sait pas comment on financera la chose. Cette solution d'accueil était la plus économique jusque-là grinning smiley

C'est une noble cause certes à condition de ne pas y laisser la peau et les pépins smoking smiley

annie - 07/04/10 12:26 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

mme monique ,

j'ai été moi meme accueillante dans un département limitrophe de chez vous le 50 ,et rien n'est comme vous dites,aucune remplaçante,aucune solution trouvé lorsque replacement d'accueilli,et pourtant nous étions bien toute 2 dans la région normande,si les acteurs hierarchiques ne nous donnent pas les moyens de travailler sérieusement ,on jettent l'éponge,vous parlez d'une infirmièere ,je n'ai jamais vu d'infirmière au conseil général,d'ailleur je n'ai jamais vu de psy non plus ,

notre corps humain n'est pas fait pour travaillé 24H/24 ,
avons nous des statistiques de demande d'agrément,d'ailleur j'ai toujours mes agréments ,à l'époque on m'a meme demandé si je voulais les rendre,ou va t on???

ANNIE

Triboy Monique 14 - 07/04/10 15:01 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour Annie,

Le rôle de controleur est rempli par une infirmiére à Caen, je l'ai reçue la semaine derniére, je ne suis accueillante que depuis quatre mois, j'habite dans un immeuble panoramique ,aprés une carriére hospitaliére, je suis rentrée dans l'équipe de GARDE pendant 5 ans.

Je m'intéresse surtout au social, à domicile comme à l'hopital je me suis forgée une endurance trés utile, je n'attends rien de personne espére seulement apporter du réconfort autour de moi de chaleur humaine, comme beaucoup de séniors le souhaitent ,sans prétention

On ne fait pas fortune dans l'accueil familial!!!!! S'engager demande reflexion

J'ose espérer ne pas être "hors sujet"!!!!!!!!

Delaunay catherine - 17/08/11 08:58 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,
Deux raisons m'ont fait quitter le métier : harcèlement du cg et des problèmes de santé.
J'étais accueillante depuis 1998. Ce métier est très difficile !!!
Cela fait 1 an que j'ai quitté l'activité d'accueillante familiale ; maintenant je travaille à l'extérieur, je sors, je me relaxe, je suis détendue ! Je vais très bien! plus de stress !
Quand j'y pense mes dernier mois d'activité ont été un enfer : je travaillais 21hsur 24h quand je pouvais dormir 3h c'était génial. 7 machines à laver par jour, je vivait seule avec mes 3 accueillies (très dépendantes). Enfin je vous passe les détails.....
Mon projet : en mars 2012 j'irai m'inscrire pour passer le concours d'aide soignante en vue d'obtenir mon diplôme et je pourrais travailler en maison de retraite médicalisée.
COURAGE à vous accueillant !
Bien cordialement, Catherine

monique.triboy 14 - 17/08/11 10:01 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour

Je vous comprends très bien Catherine, voilà pourquoi je suis en train de créer une famille en binôme, ne pas se laisser imposer des cas qui relèvent de l’hôpital sans l'avoir choisi

Ma chance c'est que la contrôleuse est une personne humaine dévouée aux séniors

Ledoux Augustine - 18/08/11 15:37 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Je suis ex-accueillante familiale moi aussi. Je vous raconte mon histoire.

J'ai été pendant huit ans gérante d'une petite unité de vie (agréée pour 6 pers et employant 3 salariées). Suite aux innombrables retards de paiements du Département j'ai fermé la structure et je suis devenue accueillante familiale, pour garder mes résidents et ma fille accueillante familiale des trois autres.
Pour fermer une entreprise il faut des fonds pour régler toutes les charges,(solde de tout compte, impôts charges patronales.
Le 8 Janvier 2009 suite aux fortes pluies, notre mur de soutènement, que notre voisin a sur-élevé illégalement, est tombé dans notre cour entraînant notre expulsion car la maison du voisin pouvait s'effondrer sur notre maison. Les accueillis ont été soit : hospitalisés, soit en famille d'accueil ou en Maison de retraite.
1 mois plus tard une réunion en présence des 2 parties (avocats expert assureurs et des membres du département assistance sociale et son chef. Il en est ressorti que j'étais toujours expulsée et que la procédure juridique serait longue.
5 mois après la cellule agrément me convoque pour connaitre ma situation et me demande de rédiger dans un bref délai ma rupture d'agrément (je n'ai pas expédié le courrier.)
Depuis novembre 2009 mon mari et moi sommes chez notre fille.
J'ai demandé à Madame la Présidente du Département un fond de solidarité car nous étions dans un total dénuement, e salaire de mon mari servant à payer les dettes de l'entreprise.
Pour info, n'ayant pas réglé entièrement les charges (RSI, RAM) je me suis retrouvée 1 an sans couverture sociale, le temps que mon mari puisse les payer et depuis, je suis sous son régime social.
J'ai proposé au Département d'être remplaçante des accueillantes familiales : je n'ai jamais eu de réponse.
A l'heure actuelle, je suis sans logement et travail, inscrite à l'ANPE et dans l'attente que notre affaire passe au tribunal (pas avant au moins l'année prochaine !!!)
Toute ma famille et moi-même sommes les victimes de la bêtise de nos voisins.

LEDOUX Augustine, 974 (La Réunion).

marion - 23/08/11 01:08 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour à tous,

Je suis accueillante depuis janvier 2006, pouvant accueillir 3 personnes âgées ; ma 3è chambre a été très rarement occupée faute de propositions, ou bien les personnes ne correspondaient pas à un placement familial... Mon époux qui travaillait avec moi a eu la gde chance de retrouver une activité salariée depuis peu, et il est soulagé de ne plus dépendre du cg et du suivi social! Pour l'instant je pense continuer l'accueil, mais quand une de mes 2 personnes viendra à décéder, j'avoue que je serai dans l'interrogation la plus complète: continuer ou arrêter ?
Ce sera une question surtout alimentaire et pécunière ! La manière dont nous sommes traités est à vous dégouter du métier, pas de reconnaissance, les tutelles qui font de la dictature, le cg qui n'a plus de moyens et qui le plus souvent est d'une incompétence à pleurer (ceci explique cela) et le suivi qui semble blasé au delà de tout !
En bref, la lune de miel n'aura duré que peu de temps, et avant de devenir vieille et trop usée, j'aimerais si c'est faisable terminer une activité professionnelle épanouie et sereine, vous allez me rétorquer qu'il ne faut pas rêver ; l'actualité ne s'y prête guère. Je pense que je suis une honnête personne, mais je ne suis pas aveugle sur la réalité de ce métier et j'ai déjà déconseillé à mon entourage de se lancer dans cette perspective d'accueil !
Je ne suis pas amère; car bien trop lucide sur la marche du monde, mais je suis certaine de ne pas être seule dans ce registre...
amicalement à tous.

Evan - 23/08/11 13:28 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour à toutes et à tous,

Je viens souvent sur le forum famidac pour trouver des réponses à mes questions, mes interrogations, mais aussi pour comprendre le fonctionnement, les doutes, les craintes des accueillants familiaux.

Je suis contractuel au sein d'un Conseil général au service Accueil Familial.
J'aime mon métier et j'ai la prétention d'affirmer que oui j'aide les accueillants dans leurs démarches d'agrément, je prends le temps de les écouter.

Et oui mon travail revêt aussi des côtés ingrats, nous mettant dans une position difficile notamment en enclenchant la procédure de retrait d'agrément... qui est génératrice de stress aussi bien pour notre équipe que pour l'accueillant ainsi que ces accueillis.

Au sein de notre département beaucoup de choses ont été mises en place, vu que le poste que j'occupais était "en friche". Nouvelles procédures, nouveau contrat, nouvelles législations, nouveau support de communication pour promouvoir cette activité.
La relation entre le services et "nos" accueillants sont basés sur la parole et non pas un rapport de force. Certaines fois nous rappelons que nous ne sommes pas là pour "fliquer" mais pour échanger : les accueillants nous font remonter leur problèmes, en contrepartie nous veillons au respect et à la dignité de la personne accueillie ainsi qu'aux difficultés de l'accueillant.

Je n'ai pu m’empêcher d'agir sur ce forum, notamment au post de Marion " cg qui n'a plus de moyens et qui le plus souvent est d'une incompétence à pleurer (ceci explique cela)"

Juste une petite intervention d'un contractuel adorant son métier.

Bonne journée.

Famidaquement. Evan

Etienne - 23/08/11 17:52 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Les agents de la fonction publique territoriale étant tenus à un devoir de réserve, ils s'expriment trop rarement ici. Merci Evan, pour votre franchise et pour votre implication smiling smiley

C'est par une communication franche, ouverte mais non agressive, par une meilleure compréhension réciproque que "Famidac, l'association des accueillants familiaux et de leurs partenaires" tente de faire évoluer le statut et la reconnaissance des accueillants.

Eh oui, on ne peut pas généraliser : les accueillants familiaux ne sont pas tous parfaits, pas plus que le personnel des Conseils Généraux ... et les élus qui leur donnent des directives. Certains départements gèrent l'accueil familial de façon calamiteuse thumbs down, d'autres vont dans le bon sens thumbs up (voir notre rubrique "Départements" ).

Dans tous les cas, la priorité des accueillants familiaux doit être la même que celle des Conseils Généraux : assurer la protection et le bien-être des personnes dépendantes, tout en respectant leur liberté de choix - maintien à domicile, accueil familial ou établissement. Ce qui n'est, malheureusement, pas encore le cas dans tous les départements...

Courtoisement, Étienne

marion - 23/08/11 17:57 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Cher Evan,

Vous aimez votre métier, et c'est tout à votre honneur. Des contractuels nous en avons vu passer un certain nombre à notre domicile, et le dialogue était loin d’être un dialogue de confiance.
Vous avez de la veine de travailler pour un cg qui semble se préoccuper des accueillants ! Ce n'est pas le cas dans bien des départements, loin s'en faut. Vous avez certainement remarqué sur le forum les problèmes de harcèlement des cg, des suivis, des tutelles, bref tous ces braves gens qui jugent, mais qui pour rien au monde ne passeraient 1 semaine avec nos accueillis et qui ne se rendent pas compte du travail accompli.
Pour peu qu'on veuille prendre la parole, et dire (un peu) la réalité du quotidien, tout le monde se bouche les oreilles et vous prie de bien vouloir la fermer ! Et comme dit l'autre "le premier qui dit la vérité devra être exécuté".
C'est pour toutes ces raisons que j'envisage de stopper le métier, sinon on pourra mettre comme épitaphe sur ma tombe : " l'accueil m'a tuer" (en rouge sang.....)
Je blague..... Sincèrement, Marion.

Evan - 24/08/11 12:41 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Je suis, si je puis dire, tout en bas de l'échelle : je m'occupe principalement de l’organisation des instances consultative d'agrément, des dossiers des accueillants et des accueillis, je renseigne par téléphone, j'entends les envies, les espoirs mais je dépêche aussi des situations d’urgence et de détresse profonde.

Nous sommes réellement une équipe pluridisciplinaire en charge de l'accueil, la communication est essentielle que cela soit dans notre équipe, celui avec l'organisme assurant le suivi médico-social qu'avec les accueillants familiaux.

Nous prenons conscience de la difficulté de cette activité souffrant du manque de reconnaissance et de la législation française n'encadrant pas suffisamment cette activité. Cette encadrement permettrait une harmonisation des pratiques au niveau des cg mais aussi des procédures à engager dans telle ou telle situation. J'avoue à demi-mot que notre travail n'est pas estimé à sa juste valeur.
Néanmoins nous travaillons petit à petit à faire connaitre cette activité et aussi le travail des accueillants.

Comme Étienne a justement souligné, il y a de bon et de mauvais accueillants, idem pour le personnel des cg.
Les dossiers que nous analysons ne sont pas des chiffres mais des situations particulières.

Marion, au sein de votre département aucune association d'accueillant ne s'est créée ? Elle permettrait une réelle "confrontation" des idées, chaque protagonistes écoutant les prétentions de l'autre. Un rééquilibre de la force si je puis dire. Je suis peiné que cette expérience vous a donné une mauvaise image de l'administration publique. Mais il est vrai qu'il faut se préserver dans un certains sens. (rf : "l'accueil familial m'a tué" ).

Sachez que Famidac est utilisé aussi par le personnel du CG car c'est une bonne source d'info.

Famidaquement.
Evan

PS: vous comprendrez que ce devoir de réserve m'oblige à user d'un pseudonyme et de ne pas divulguer l'identité de mon Département.

PPS : Désolé d'avoir fait un hors sujet sur le post
[Note des modérateurs : non, Evan, vous n'êtes pas absolument pas "hors sujet", bien au contraire : merci cool smiley]

marion - 24/08/11 23:11 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonsoir,

Comme vous l'écrivez plus haut, nous avons une association d'accueillants familiaux que je remercie au passage, car en cas de besoin elle est assez efficace et disponible,et cette association nous incite à prendre la parole et à rectifier le tir quand problème il y a.
Pour apaiser ce débat, j'ajoute qu'au sein du cg il y a 1 personne avec qui les rapports sont plus confiants, mais elle est assez isolée et dépend de la politique de sa hiérarchie ; néanmoins c'est mieux que rien. Je regrette qu'il n'y ait pas plus d'Evan dans notre région : les accueillants seraient sans nul doute moins découragés qu'à présent ! Il est vrai que l'ambiance qu'il règne au sein de beaucoup de professions est épouvantable, et il faut le prendre en considération.
La prochaine fois que vous aurez à transiger ou discuter d'un accueilli quel qu'il soit et quelle qu'en soit la cause, écoutez la petite voix en vous qui vous gardera des jugements expéditifs et la personne que vous aurez devant vous, vous en sera reconnaissante au centuple !
Marion

Evan - 25/08/11 12:24 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Le manque d'harmonisation est réellement un problème dans la pratique des différents CG.

Nous ne prenons pas de décision trop importante tant que nous n'avons pas reçu au sein du siège l'accueillant familial, car c'est bien de son activité, son "gagne pain" dont nous parlons : il est aisé de se baser sur un unique discours, confronter les différents récits est bien plus ardu mais essentiel. Le retrait d'agrément est quelque chose qui vient en dernier recours lorsque la situation est particulièrement urgente (malatraitance avérée), et c'est dur aussi psychologiquement. Nous marchons sur des oeufs à vrai dire.

Aujourd'hui j'avoue avoir eu chaud au coeur car j'ai appelé un accueillant pour lui envoyer son dossier dans le cadre de son renouvellement d'agrément et me convie avec plaisir chez lui boire un verre à son domicile pour me présenter ses accueillis si je passe près de sa commune, cela semble rien mais c'est une certaine reconnaissance.

Marion, je sais ce qui vous a fait arrêter l'accueil mais qu'est ce qui vous en a donné l'envie à la base ? Pour tout les intervenants : qu'est ce qui vous motive actuellement, qu'est ce qui vous pousse (ou vous a poussé) à entreprendre l'accueil ?

Famidaquement

Evan

marion - 26/08/11 00:25 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Re-bonsoir,

Pour info, je n'ai pas encore cessé l'accueil, mais je me pose la question! Je travaillais auparavant dans une gde structure de 200 lits pour personnes âgées en tant qu'aide soignante. Mon travail me plaisait beaucoup, et le travail en équipe me motivait chaque matin en me levant, d'autant plus que cette institution est une référence dans la région. Une amie était accueillante; et j'ai découvert son métier. Avec le temps a germé en moi l'idée de faire la même chose.
Je pensais que travailler à son domicile présentait de multiples avantages tout en faisant un métier que je maitrisais. Au fil des années, mon entrain s'est émoussé. J'ai eu des déconvenues tant au niveau du suivi très agressif, que du cg toujours dans le registre des menaces. Je suis quelqu'un de sociable et gentille de nature, mais quand on me prend sur un certain ton, je sors de ma réserve et ça ne plait pas à tout le monde. J'ai horreur de l'hypocrisie, je vois trop d'accueillants en formation qui sont déprimés et qui baissent les bras et je ne veux pas devenir ainsi... voilà le" pourquoi du comment".
Je continue pour le moment parce que j'ai besoin de vivre et que je suis attachée à mes accueillies;elles sont charmantes et j'ai fait du bon boulot avec elles ! Elles étaient malades et très affaiblies : quand le médecin et les infirmières me félicitent, c'est une petite victoire: dommage que les acteurs de l'accueil familial soient sourds et aveugles.
On m'a conseillé de mettre mon travail en valeur, et pratiquement de me vanter... Parfois, j'ai l'impression de devenir zinzin!!!!.... Sincèrement, Marion.

Evan - 26/08/11 09:55 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour Marion,

L'accueil familial salarié a-t-il été mis en place sur votre département ? Cela vous intéresse t-il ?
[Note des modérateurs : hors sujet > pour répondre à cette question, RDV dans le sujet "Une loi pour des accueillants salariés de personnes morales" ]
Je suis peiné par votre parcours, et par rapport à cette absence de communication entre le cg et vous-même ainsi que du manque de considération pour votre travail.

Famidaquement

patoche86 - 29/08/11 13:51 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour à tous !

Ce qui me ferait/fera arrêter ? Le fait de rester en bas de l'échelle, malgré nos combats pour faire évoluer le métier. Pas de statut, pas de contrat de travail, pas d'allocations chômages, pas de droit au congé hebdomadaire, les difficultés pour se faire remplacer angry smiley
Petite parenthèse : je viens de parcourir le journal du département où je travaille, on y parle des aidants auprès des personnes âgées ou handicapées, et comme de bien entendu, pas une ligne sur les AF !!!!
Je ne vais pas m'étendre sur les raisons de cette amnésie prolongée quant à notre existence (et notre utilité), ça n'est pas le sujet.
MAIS ! mais, cette impression de travailler dans l'ombre, aux limites de nos droits, dans une existence quasi-fantôme et anecdotique, une précarité parfois très lourde à supporter, MALGRE ! malgré le fait que j'adore ce métier, OUI, tout cela pourrait me faire réfléchir.
J'oubliais ! l'acharnement de certains CG à nous mettre la pression, notamment en ce qui concerne le droit d'exercer une activité temporaire et partielle en sus (dans des limites horaires qu'il reste, qu'il faut ! définir, voyez qu'il en reste des combats à mener !) ET à l'extérieur de chez soi (faire du secrétariat à domicile, bizarrement ça ne serait pas du cumul d'emploi ? on nage en plein flou), pèsent également très lourd dans la balance.
Enfin, je n'en suis pas là, j'en suis même très loin.
Je crois que pour faire ce métier il faut avoir un caractère en acier trempé. C'est mon cas.
Mais l'acier même n'est pas indestructible...... il ne faut jamais dire jamais.

Je le répète, j'adore ce métier, je me bats et me battrais aussi longtemps que je le pourrais, pour mes droits et ceux des autres accueillants, ainsi que pour mes accueillies.
En effet, à l'heure où mon navire tangue un peu, je puis affirmer que mon accueillie psychotique a une bien meilleure vie chez nous, même si ça n'est pas tous les jours facile, que dans un hôpital psychiatrique. Cet argument pourrait n'avoir aucun poids dans le combat que nous menons contre les menaces de retrait d'agrément de la part de notre CG, menaces faisant suite aux vacations que mon compagnon fait en extérieur. (Voir discussion à ce sujet : [www.famidac.fr]) ), et c'est bien dommage........ car là est le coeur de notre métier, n'est-ce pas ?

Allez, je vais aller me reposer un peu.
Quoi ? vous êtes chez vous, tranquille, et vous faites la sieste ? vous ne vous em**rdez pas vous alors !
Mais voyez vous, nous travaillons du lundi au dimanche, les jours fériés, les petites et grandes vacances, parfois la nuit aussi, et puis ces menaces sans fondement législatif, parfois je me sens un peu fatiguée, alors permettez moi, juste 2h, d'aller m'allonger devant mon feuilleton smiling smiley

Bien à vous, et une très bonne journée.
Patoche86.

marion - 31/08/11 00:41 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Patoche,

Votre bateau tangue et l'accueil vous fatigue, allez de l'avant n'est pas une évidence ! Vous n’êtes pas seule. Vous avez envie parfois de tout envoyer valser, comme je vous comprend. Mais il faut bien gagner sa croute. A chaque jour suffit sa peine, j'ai des moments de doutes terribles également où je regrette mon engagement dans l'accueil,et où le comportement du cg me mets hors de mes gons.
Faites comme moi si vous le pouvez : quand c'est trop dur je vais chez le coiffeur, je m'offre une séance de ciné seule comme une grande, et je vais prendre un thé avec petits fours ou des loukoums.... Ces bouffées d'oxygène peuvent sembler cul cul, mais elles sont assez efficaces pour peu qu'on arrive à se libérer de sa prison sans barreaux.
J'ai reçue également des menaces de retrait d'agrément sans fondement qui tombaient comme un cheveu sur la soupe; des lettres avec accusé de réception pour des motifs les plus étranges qui soient, des non sens car le personnel du cg varie d'une année à l'autre... bref tout et n'importe quoi...

Maintenant, je bois froid et tente de rester calme (en gros je m'en fous). Je suis consciente de la valeur de mon travail, vous aussi. Laissez braire ces pisse-froid, vous savez que vous valez mieux, défendez-vous, mais pas à vous rendre malade, ce serait trop dommage ! Accrochez-vous au bastinguage. A bon entendeur..... Quand l'heure de la récré sera terminée, il vous ficheront la paix !

Sincèrement, Marion.

Verniol - 31/08/11 14:33 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour à vous tous ,à Marion et Evan,

Je viens de lire vos propos évoquant votre vécu de l'AF. J'assiste mon épouse dans son travail d'AF . Je suis un jeune retraité de la FP. Par ailleurs ,mes dernières années ,suite à la décentralisation manu miltari de JP Raffarin ,se sont passées au CG de mon dpt. Juste assez toutefois pour découvrir les pratiques de la FTP !
Tout d'abord ,je tiens à féliciter Evan pour sa franchise et son travail auprés de l'Accueil Familial . Comme nous aimerions bien avoir quelqu'un comme vous dans beaucoup de dpt ! Je comprends aussi que votre tâche ne dois pas être toujours facile surtout quand on est "au bas de l'échelle". Je comprends aussi très bien Marion et d'autres qui ont du arrêter ou qui vont arrêter leurs activités d'AF . Ce que vous avez ressenti ,vécu ,les raisons de votre découragement n 'ont malheureusement rien de surprenant . Comment expliquer l'hémoragie des effectifs des AF ? Il faut vraiment avoir la foi en l'AF chevillé au corps ou se trouver prés de la retraite pour poursuivre une activité pourtant si généreuse et exaltante, mais, ô combien semée d'embûches ,d'incompréhensions, d'ingratitudes .
Famidac et ses adhérents se battent pout faire progresser et connaitre de facon positive l'Accueil Familial . C'est un combat incessant, on ne gagne pas à tous les coups mais petit à petit on arrive à se positionner ,à se faire entendre.

Meilleures pensées à vous

Christian

patoche86 - 01/09/11 14:28 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Verniol, vous évoquez l'hémorragie des AF. Existe-t-il des statistiques quelque part ? Quand je pose la question "sur 100 AF agréés, combien jettent l'éponge au bout de deux ans", on me répond : "pas beaucoup....". Quelques chiffres pour éclairer ma loupiote.

Merci à vous
patoche86

marion - 01/09/11 15:53 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Patoche,

Vous avez des chiffres sur le nombre des accueillants familiaux sur le site même de Famidac (dans la rubrique Documentation en ligne > Études, évaluations, statistiques...) : provenant de l'IRCEM, ces chiffres donnent une tendance de l'activité des AF. sur l'ensemble des départements.

Marion

Etienne - 01/09/11 15:59 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour Patoche,

Christian Verniol, qui fait partie des administrateurs de Famidac, évoque des données dont nous avons discuté entre nous et que je n'ai pas encore eu le temps de rendre plus "parlantes" : l'outil qui me sert à les représenter sous forme de Carte de France est "en rideau" depuis 2 mois. En attendant, je les évoque en PS de notre article "Accueil familial social, statistiques 2006 - 2007", avec un tableau à télécharger.

Selon les données communiquées par l’IRCEM à Famidac en juin 2011, les accueils familiaux sont en net déclin (-10% par an). Je les ai croisées avec celles des années précédentes (2006 à 2008) : nous constatons, comme d’habitude, certains décalages avec les données fournies par les Départements.

Mais, même en admettant que certaines personnes accueillies (ou leurs représentants légaux) "oublient" de verser leurs cotisations à l’URSSAF ou rétribuent les accueillants à l’aide de CESU, l’évolution des chiffres est significative, concordante ... et catastrophique : nous avons perdu, en 4 ans, +- 40% d’accueillants, d’accueillis et de masse salariale (soit 10 à 12% de régression par an) !

Famidaquement, Étienne

patoche86 - 01/09/11 16:44 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Merci Etienne,

Une chute vertigineuse du nombre d'AF, qu'il serait intéressant de coupler à un questionnaire sur les raisons de ces défections. Recueillir des témoignages, est insuffisant, si l'on veut rendre public le malaise de la profession et tenter d'y remédier, en tout cas faire bouger les consciences dirigeantes.
Il faudrait une véritable étude, et un rapport en conséquence.
Je lance l'idée comme ça, hein, car j'imagine que ça ne peut se faire en un coup de baguette magique.

Je ne sais plus qui disait, qu'on vient toujours ici pour raconter nos malheurs, mais rarement pour dire quand ça va bien. Pourtant, ce métier présente des avantages et des satisfactions, que l'on ne doit pas manquer de mettre en parallèle avec les difficultés et ce qui en découle, les démissions.
Une façon de montrer que ce métier est un vrai métier; et qu'il vaut la peine qu'on en freine l'hémorragie, qu'on améliore les conditions de son exercice,qu'on lui donne enfin ses lettres de noblesses, une véritable existence publique, avec un statut digne de ce nom.

A l'instar d'Edouard Herriot, je pense que "L'utopie est une réalité en puissance".
Osons y croire !

patoche

[Merci Patoche, pour cette excellente proposition d'étude, que je m'empresse d'ajouter à notre rubrique "Mémoires"
... et à très bientôt, pour notre prochaine AG du côté de chez vous ! Cordialement, Étienne winking smiley]

huet - 09/09/11 00:01 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonsoir à tous
je suis accueillante depuis 2005 et soit j’arrête ou que l'on me retire mon agrément car par 3 fois je me suis retrouvée sans accueillis car DCD et depuis février plus personne et là miracle une jeune personne arrive. je l'ai depuis un mois temporairement car je l'aie eue en urgence mais voilà c'est temporaire sur papier mais verbalement si tout se passe bien mon accueillie si elle le souhaité pouvais rester
bingo les paroles s'envolent mon accueillie de 59 ans part en urgence demain matin à 10h pourquoi tout simplement on vient de voir que ma fille et son fils sont maris et femme et comme son fils ne lui parle plus depuis des années il pourrait avoir conflit
pourtant il y a pleins de solutions autres que de me l'enlever et non les éducateurs et assistantes sociale du cg avec la tutrice, car cette personne est sous curatelle renforcée, ont décidées autrement. la famille n'est pas d'accord quelle parte de chez moi donc a demander au cg de me la laisser. maintenant se n'est plus les enfants que nous avons en commun mais moi qui leur ai dit leur 4 vérités car un médecin a signalé de la maltraitance dans une famille. elle vient d'en avoir un 2ème et en réclame un 3ème car elle est sur les annonces de demande à famidac.
mon accueillie a bien souffert car le cg na pas remarqué qu'il y avait problèmes avec ses autres familles car très très peu de visites et là quelle revit, oups retirée. je n'aurais pas du leur dire que au lieu de boire un café et que l'on ne pouvait pas les joindre le samedi et dimanche + le lundi après midi fermé et le mercredi l'assistante du secteur ne travaille pas le mercredi rappelez le jeudi : mince sortie ou réunion. le vendredi pas mieux. combien d'heures font ils et quel salaire ? nous rien pas de chômage pas de vacances et malgré tout j'adore ce métier j'essaie de donner plus de joie à mon accueillie. pas droit à la parole pourtant loi de 2007 droit à la parole de l'accueilli et bien c faux : aucun droit pour eux et pour nous les af, pleins pouvoirs pour le conseil général.
a bientot et merci, patty du 18

orchi - 20/11/11 11:02 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

vous avez raison d avoir une profession mais vous allez vite déchanter de travailler en maison de retraite ,faire avec l humeur de toute une équipe ,10 toilettes a la chaine car vous aurez en plus le ménage a faire , distribuer les ttt mais aussi faire les soins ide ,et j en passe
ça ne fait que 2 ans que je suis aide soignante ,les ehpad sont toutes les mm malheureusement , rendement , rendement et le drh il veut quoi ? des bras c est tout ,vous verrez , vous serez autant fatiguée et lorsque vous aurez votre seul petit jour de repos vous n aurez pas l énergie de sortir et moi qui n avait aucun problème de dos , en 1 an lombalgie , tendinite ;et j en passe , stress car quand vous êtes avec des tires aux flans et que vous bosser pour 2 car il faut bien que le travail se fasse !! et les résidents faut bien s en occuper ,mais malgré tout j aime les personnes âgées ...

Annette 24 - 21/11/11 19:26 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonsoir Colin et à tous,

Vous posez la question " Pourquoi avez vous arrêté?", moi je répondrais: " Pourquoi n'avons nous pas été renouvelés"
Quand d'autres se dégoûtent de cette profession, nous pas!
Quand d'autres n'ont pas de pensionnaires, nous pas!
Quand d'autres n'ont plus le moral, nous pas!

Quand d'autres viennent grossir le rang d'anciens accueillants , nous oui!
Pas de notre chef, mais à cause de la mésentente avec l'AS.

C'est une autre question: Pourquoi avez vous été arrêté?
Ce serait bien de créer une autre rubrique et peut être que l'on comprendrait mieux pourquoi il y a moins d'accueillants....
Merci, à bientôt.
Annette 24.

marion - 21/11/11 23:46 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Comme je vous comprends Annette, le monde est décidément mal fichu. Il y a d' un côté ceux qui n'en peuvent plus de ce métier qui les use et parfois leur sort par les trous de nez, de l'autre ceux qui veulent continuer, qui aiment ce qu'ils font, mais qui sont persécutés aussi: le mot n'est pas trop fort non ?

La problématique est un peu la même, ce sont souvent les intervenants extérieurs qui font souffrir les accueillants que nous sommes - que ce soient: les CG, les services de suivi ou les tutelles ? le résultat est idem... L'adage dit que ce qui ne tue pas rend plus fort, ok, mais à quel prix!
Avec vous de tout coeur, Marion.

Orlane - 24/11/11 17:36 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour à tous,

Je prépare une enquête sur les accueillants familiaux, ayant pour idée de proposer un projet à différents cg.
La motivation pour ce métier entrera bien sûr en ligne de compte, mais aussi le ressenti après des années d'expérience ... tant envers les accueillis (saturation du public, par ex ?) qu'aussi envers les institutionnels ...
Quel est le recours dans cette situation de souffrance des AF ?
Ce ne sont que des exemples d'items.

Si vous avez envie de parler de votre métier, de vos joies, mais aussi des freins rencontrés, je reste à votre écoute. Bien sûr, vos témoignages resteront anonymes. Mais il m'importe d'échanger avec les personnes de terrain que sont les AF.

Merci à vous
Orlane - orlanew(arobase)orange.fr

[Note des modérateurs : pour optimiser les réponses confidentielles à ce type d'enquête et leur analyse, nous vous proposons de mettre en ligne un questionnaire > voir http://www.famidac.fr/rubrique214.html et, par exemple, http://www.famidac.fr/article3243.html ]

BLABL - 30/11/11 20:49 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour

Je suis fier d'avoir pu empecher une Dame de bonne fois de prendre l’agrément. Les gens ne savent pas ce qui; les attendent. Quand je lui fait part tout simplement de mes expériences elle à tout compris et n'a même pas commencer.

Aujourd’hui je pense que le contrat des accueillant est un contrat qui ne vivable que pour des accueil temporaire. Si nous voulons que notre travail soit pris au sérieux il faut que le temps passé avec les accueillis est au moins de 8 heure par jour et non pas 2,5 heures.

J'aime bien l'accueil, j'en fait depuis 20 ans: 15 ans avec des adolescentes ou le prix de journée approche facilement les 100 €. Le travail n'est pas plus difficile ! Les adultes sont délaissés et personne "de pouvoir" crois qu'en peut les faire avancer. Ceci est faut ! Sauf avec des moyennes si limitées on ne peut pas faire grande chose. Je n'arrête pas l'accueil, car je suis une passionné mais je ne fait plus que des séjours de rupture

Cécile - 04/12/11 17:18 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,
Je suis accueillante familiale pour personnes âgées depuis 2 ans et demi. J'ai 40 ans, et pas l'intention d'arrêter pour le moment. Néanmoins, je sais que je n'exercerai pas ce métier jusqu'à la retraite. C'est très contraignant, et psychologiquement épuisant. Nous ne sommes payés que 2,5 smic horaires par jour, mais sommes à la disposition de nos pensionnaires nuit et jour, 7 jours sur 7. Il est vraiment très difficile de se faire remplacer. Il faut déjà trouver une personne de confiance à qui on laisse sa maison et ses personnes âgées, et quand vous proposez un salaire journalier de 22,50 euros pour 2 pensionnaires, les candidats ne nous prennent pas au sérieux (et la moitié pour 1 seul pensionnaire, n'en parlons pas!). Nous sommes donc obligés de mettre la main à la poche, ce qui n'est pas toujours possible.
Résultat: 1 semaine de vacances par an ! Pas de sorties improvisées, et de très rares sorties en familles.
Lorsque je sors, mon mari est "de garde" et inversement. C'est pourquoi je pense m'occuper des pensionnaires que j'ai actuellement jusqu'à leur départ et ne pas en prendre d'autre, bien que j'aime ce métier et le sentiment d'être utile à des personnes dépendantes. C'est un mode d'accueil idéal, mais on ne nous fournit pas les moyens de l'exercer sur la durée. C'est trop contraignant, et nous sommes trop peu payées et considérée pour la tâche que nous accomplissons. C'est vraiment dommage !

Correction : le salaire à verser au remplaçant est, au minimum, de 24,75€ brut par jour et par personne accueillie, soit 20,03€ net pour 1 personne accueillie ou 40,06€ pour 2 personnes accueillies ; s'y ajoutent, le cas échéant, le montant des sujétions particulières.]

patty - 11/12/11 21:17 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonjour moi j'ai arreté depuis 1 mois car j'avais un agrément pour3 ensuite 1 accueilli dcd mon agrement devient pour 2 puis un deuxieme dcd mon agrement devient pour un seul accueilli puis dcd donc plus d'accueilli mais il me reste quand meme l agrement pour 1 accueilli mais au bout de 10 mois personne donc comme nous ne sommes pas reconnu pour le chomage salaire egale 0 quand j en ai fait part au cg vous le saviez donc quand nous aurons quelqu un on vous fera signe.
mais toujours rien au bout de 10 mois parcontre d autre au bout de 2 mois remplacement de l accueilli dcd donc beaucoup d injustice

g etait a f pendant 6 ans et g toujours de bons contacte avec les familles des parents dcd je ne regrete pas le bien que g pu donné a mes accueillis
mais je regrete le suivi du cg car jt seule tres rarement des visites de leur part en 6 ans 3 fois pour voir si sa allez et pour une tutrice elle venait 1 fois par mois heureusement sinon gt seule. g repris mon travail d aide soignante
bon courage a vous les fa
cordialement

Rose - 12/12/11 11:03 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonjour,
accueillante depuis 5 ans tout s'est bien passé depuis ce temps (avec des hauts et des bas) mais depuis quelque temps la fatigue s'installe avec un grand ras le bol à l'approche des fêtes.
Des remplaçantes qui venaient tant que j'avais 3 pensionnaires mais avec le départ de l'un de mes accueillis il doit être beaucoup moins interessant de venir car depuis son départ (il y 3 mois) je n'ai pu me faire remplacer !
Des journées qui se suivent et se ressemblent (même si j'aime mon travail)
Des jours très difficiles où il faut gérer seule des personnes malades et difficiles et surtout une grande solitude dans ce que nous faisons.
J'ai dû annuler plusieurs consultations de médecin et spécialistes pour moi car personne pour me remplacer!
Et maintenant les" fêtes " que je vais passer seule (car 2 personnes très malades) et encore une fois aucune possibilité de me rendre chez mes enfants pour Noël et pour eux difficile de venir chez moi car il n'est pas facile de vivre normalement quand 2 personnes sont vite fatiguées et n'apprécient pas le bruit et le monde!
J'ai l'impression de vivre en vase clos: je ne sors qu'une heure par semaine pour faire mes courses et pas question de flâner en route!!!
Pour l'instant pas question d'arrêter mais je suis au bout du rouleau et je ne vois pas de solution sauf si ce problème de remplacement s'arrangeait.
Alors on continue car il faut bien vivre mais jusqu'à quand?confused smiley
Rose

monique.triboy F. Ac Agr. Caen - 12/12/11 11:30 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

Bonjour,

Si vous avez de la place avez-vous pensé à l'accueil en binôme travailler avec une autre accueillante logée chez vous partager les dépenses et les recettes beaucoup moins de servitudes

Pour cela il faut être solidaire

Bon courage

M.TRIBOY

cathy83 - 12/12/11 17:03 - Re: Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?

bonjour , il est vrai que notre métier est très dur nerveusement
Pas de temps à perdre lors d un départ de nos accueillis pour retrouver une autre personne et surtout se débrouiller pour en trouver, un coup à nous décourager c est sur!
C est notre métier et comme tous métier nous sommes rémunérés en fonction du nombre de personnes que nous accueillons
ils est de plus en plus difficile de trouver des personnes désireuse de venir en famille d accueil vu les petites retraites
j ai même des personnes qui veulent un accueil mais a un prix négocié (même pas le smig)
Hors de question ! J aime notre métier , et il faut moi aussi que je vive et paye mes factures
Cela fait réfléchir c est vrai à continuer ou pas cette activité ; je suis aide soignante et ai toujours travaillé auprès de personnes âgées en institution,
Dans notre département l accueil de personnes âgées se fait de plus en plus chez la personne âgée même , elle accueille une aide ménagère , qu elle paye et loge (non déclaré ou en cesu !
Alors comment voulez vous faire , vous quand vous proposez notre accueil et surtout ce qui leur font peur c est le prix de l URSSAF à payer , elles ne comprennent pas ou plutôt leurs famille ne comprennent pas
Ils faudrait travailler bénévolement , quand vous voyez le prix des institutions dans le sud de la France : 3000euro le mois , le soleil se paye cher mais les personnes trouvent cela normal
Enfin il faut du courage pour continuer et oui aussi je me pose la question très souvent
Passez tous et toute quand même de bonnes fêtes !
cordialement
cathy

jean-louis - 04/10/12 23:24 - Re: Ras-le-bol !

Bonjour, je me permet d'intervenir sur se forum.
A tous les donneurs de leçons, d'articles de lois tous plus brillants les uns que les autres. Sachez, messieurs et medames, que c'est le conseil general qui dicte la marche à suivre, sous couvert de ces assistantes sociales en talons aiguille, qui ont droit de vie ou de mort sur nos petites entreprises. Contrairement aux affirmations de nos CG, nous ne sommes pas les bienvenus dans le paysage, nous prenons de plus en plus de parts de marché au petite maison de retraite privées, qui commencent vivement à monter au crénaux. Malgré un grand manque d'accueillant, la tendance n'est pas prête à s'inverser.
De plus nos CG n’apprécient pas les gens qui contredisent leurs avis, les procéduriers comme une AS à eu l'audace de me dire. Sachez également que nos moyens de défense sont maigres. Le recourt gracieux : les mêmes qui vous ont donné un avis défavorable en première instance, vous rejugent ; on croie rêver non !!! Reste le tribunal administratif : qui ne juge que des texte de lois et non des faits.
De toute façon, si par une chance extraordinaire, le CG revenais sur sa décision, c'est les AS que vous aurez sur le dos. Chez nous en Gironde, ça se passe comme ça, et déjà 3 renouvellement viennent d’être refusés, et deux nouvelles demandes refusées, proche de chez nous. Nous on a préféré jeter l'éponge, c'est une véritable guerre des nerfs qu'ils faut mener avec les "petit chefs" les AS.
Surtout ne faites pas de gros investissement dans vos maisons, vous risqueriez de vous créer de gros problèmes, et le comble de l'affaire, c'est qu'il faut que vous présentiez un projet fini, sans savoir si vous serez agrées, de plus vous devez être agrée pour un travail qui n'est pas reconnu. L'état français est très fort tout de même !!!!!
Alors je demande aux personnes influentes du site de s'impliquer davantage, les choses ne vont pas changer en restant derrière un PC, mais plus tendance, que d'affronter le pouvoir.
Bon courage à tous.
Aller à la Page  1 2 Page précédente Page courante: 1 parmi 2

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Ex accueillants : pourquoi avez-vous arrêté ?), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 15 plus 8?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.