Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Aller à la Page  1 2 3 4 5 6 Page précédente Page courante: 1 parmi 6

caroline - 01/10/03 15:10 - Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Je souhaiterai devenir famille d'accueil et j'ai pas mal consulter ce site mais je n'ai pas trouver de réponse à une de mes questions :
d'après ce que j'ai pu lire sur ce site, il faut faire sa demande au conseil général de son département. J'ai suivi l'exemple donné !
Mais est ce tout ?
Va ton m'envoyer un dossier plus complet à remplir, va t on me convoquer pour un entretien?
j'ai pu lire que les délai sont très variables.
J'ai téléphoné au conseil général mais manque de chance le service à ce sujet est indisponible pour le moment (tout le personnel en formation en même temps!!)

Une autre question : j'ai 25 ans, célibataire et mère de 3 enfants assez jeunes. Je suis aide-soignante diplomé de formation et j'ai toujours travaillé auprès des personnes agées. le fait d'avoir des enfants jeunes est il un handicap pour l'obtention de l'agrément?

Dernière question : peut on devenir accueillant sans l'agrément ou dans l'attente de cet agrément ?
Merci pour vos réponses.
calou.

Avant de poster vos messages ici, voir
- notre article "Comment devenir accueillant familial ?"
- le Référentiel de l’agrément et du suivi des accueillants familiaux

Etienne - 04/10/03 15:22 - Re: devenir accueillant familial

Bonjour Caroline,
Si vous avez bien envoyé votre demande d'agrément à votre Conseil Général, il devrait vous envoyer un dossier à compléter pour l'instruction de cette demande.
Il peut également vous convoquer pour un entretien ou vous rendre visite à domicile.
A défaut de réponse, n'hésitez pas à insister, comme vous l'avez fait, par téléphone.
Avoir de jeunes enfants n'empêche pas d'obtenir un agrément. Certains personnes accueillies y trouveront même un avantage (leur présence est stimulante).
Cordialement, Etienne

Menneteau - 16/10/03 14:48 - travailleur indépendant et accueillant

Bonjour,
est-il possible d'avoir un statut de travailleur indépendant à domicile et d'être accueillant familial pour personnes âgées?
Y a t-il un entretien avec un psychologue pour obtenir un agrément et celui-ci peut-il être délivré par une autre institution que le conseil général, telle "la croix Marine" ETC...
Bien cordialement,
Mme Menneteau!

Etienne - 16/10/03 15:49 - Re: travailleur indépendant et accueillant

Bonjour,
Si votre travail à domicile vous laisse suffisamment de disponibilité, vous pouvez parfaitement cumuler cette activité avec l'accueil d'une personne âgée.
Adressez-vous à votre Conseil Général pour obtenir ce type d'agrément.
Ceci ne vous empêche pas de devenir accueillante familiale thérapeutique : renseignez-vous auprès des établissements psychiatriques de votre secteur.
Mais à ma connaissance ceux-ci placent généralement des handicapés (ou malades) mentaux de moins de 60 ans.
Cordialement, Etienne

Joëlle Chambon - 16/10/03 19:03 - Re: travailleur indépendant et accueillant

Actuellement, la loi prévoit deux types d'agréments :

- Par le Conseil Général : il s'agit d'un accueil familial "social"
a) pour l'accueil de personnes âgées de + de 60 ans
ou
b) pour l'accueil de personnes handicapées adultes de + de 18 ans et - de 60 ans

- Par le Directeur d'un Hôpital Psychiatrique : il s'agit d'un accueil familial "thérapeutique" :
a) pour l'accueil de personnes handicapées mentales de moins de 60 ans.
et/ou
b) pour l'accueil d'enfants handicapés mentaux (dans ce cas, il faut d'abord l'agrément Assistante Maternelle délivré par le Conseil Général)

Dans tous les cas, il y a un entretien avec un psychologue (soit du Conseil Général, soit de l'Hôpital).

Dans certains départements, les deux agréments ne sont pas cumulables.

La pratique d'un travail à domicile n'est pas incompatible, aucune loi ne l'interdit. Néanmoins, certains règlements intérieurs d'hôpitaux indiquent que "tout cumul d'activités doit faire l'objet d'un accord préalable du Directeur après avis du Médecin responsable" : c'est un paramètre qui rentre en ligne de compte pour apprécier la disponibilité que cela vous laisse.

Meilleurs sentiments,
Joëlle
(Famille d'accueil thérapeutique en Gironde)

Joelle - 13/07/04 23:11 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
je me permets de vous faire part de l'envoi de mon dossier de demande d'agrément pour l'accueil de 3 personnes handicapées en Moselle. Celui ci est parti au conseil général la semaine dernière.
Je suis actuellement au chomage, je vis en location dans une grande ferme située en Moselle près de chateau salins.
Pour assurer la faisabilité de mon projet, il faudrait que dès l'acceptation de mon agrément, je demarre rapidement. Pouvez vous m'indiquer comment faire, où m'adresser, qui contacter pour trouver les personnes à accueillir ?
J'ai vu qu'il est possible sur votre forum de passer une annonce, mais qu'il faut etre adhérent et donc posséder déjà l'agrément !
Vous remerciant par avance de votre aide
cordialement
Joelle

Etienne - 14/07/04 15:24 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Joëlle,

Une fois agréé, vous aurez le choix entre :

- attendre qu'on veuille bien vous confier quelqu'un (ça peut durer longtemps, d'autant plus que les Conseils Généraux sont chargés d'attribuer les agréments, de contrôler les accueillants, de suivre leurs accueillis mais pas de fournir du travail aux accueillants !)

- vous faire connaître par tous les moyens imaginables : relations, démarches auprès d'organismes spécialisés, publication d'annonces dans la presse ou sur [www.famidac.fr]...

Mais en aucun cas nous ne pouvons vous garantir des résultats instantanés.

Cordialement, Etienne

La copine d - 14/07/04 21:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,

Je me permets d'ajouter, à la réponse d'Etienne, qu'on n'est pas obligé d'avoir l'agrément pour devenir adhérent de Famidac.

Même avant la réponse (que j'espère positive) du Conseil Général, vous serez le bienvenu parmi les Famidaquiens et votre annonce trouvera certainement une petite place dans le "jardin" d'annonces de Famidac ;-)

Bon courage
"La copine d'Henri"

Etienne - 15/07/04 22:39 - Re: Devenir accueillant familial

Bonsoir,

Effectivement, "on n'est pas obligé d'avoir l'agrément pour devenir adhérent de Famidac".

Mais pour publier une annonce sur le site, il faut déjà avoir son agrément ou alors préciser, dans l'annonce, "agrément en cours"... et s'engager à n'accueillir personne avant d'avoir obtenu son agrément.

Comme il faut souvent compter plusieurs semaines, voire quelques mois entre un premier contact et un accueil effectif (le temps de "boucler" les paperasses, les prises en charges et tous les détails matériels), un futur accueillant a parfaitement le droit de commencer à "prospecter" avant d'avoir obtenu son agrément. Quitte à tout faire annuler s'il est refusé...

De toute façon, les Conseils Généraux surveillent notre site et les annonces de près. Ils peuvent très facilement retrouver l'auteur d'une annonce, avec son numéro de téléphone. Personne n'a intérêt à tenter de "passer à travers" !

Cordialement, Etienne

Catherine Mercier - 22/05/05 15:24 - Re: Devenir accueillante familiale dans le 06

Je suis actuellement assistante sociale dans un hopital psy de la région et envisage sérieusement une " reconversion " en tant que famille d'accueil soit pour ha adulte, soit thérapeutique. Je cherche a entrer en contact avec des familles de la région afin de pouvoir bénéficier de leurs conseils, de leur expérience....
En effet, je vis seule avec mes 2 enfants (adolescents) et si je n'ai pas de doute quant à mes compétences pour accueillir des personnes et leur offrir un cadre de vie agéable et étayant, je me pose plein de question sur la gestion du quotidien lorsque on est la seule adulte responsable !! ... :
1) sur le logement dabord : je dois déménager pour réaliser ce projet... quels sont les critères importants ?
2) sur la possibilité d'être agrée quand on ne vit pas en couple, le fait de ne pas avoir d'autre ressources est-il un obstacle ?
3) sur le quotidien tout simplement : doit-on être là tout le temps... comment faites- vous quand vous êtes seul pour vous abcenter quelques heures...
4) comment cela se passe-t-il (au niveau remunération) si la personne est en hp de jour, en CAT, en foyer occupationnnel....
5) es-il possible d'avoir une activité annexe : je suis d'un tempérament plutôt artiste... ma vie "rêvée" serait de m'occuper de personnes ha ou ayant des pb psy, en les faisant participer en plus à des activités manuelles, artistiques... je voudrais pouvoir dans le même temps conserver une activité artisanale (artistique...) propre... cela est-il envisageable ?
6) comment se passe la formation initiale : durée, payante ?, délai ...
7) est-il possible d'acquérir d'emblée un agrément pour plusieurs personnes ?
8) est-de que les demandes sont importantes dans la région ?
Merci de vos réponses
Contact = catido at free.fr

Etienne - 24/05/05 09:07 - Re: Devenir accueillante familiale dans le 06

Bonjour Catherine,

J'ai numéroté vos questions... car elles sont tellement nombreuses qu'il y a de quoi décourager d'y répondre ! D'autant plus qu'en cherchant un peu, sur ce forum comme sur [www.famidac.fr], vous trouverez des réponses détaillées à la plupart de ces questions.
Je veux bien "m'y coller", mais en style télégraphique.
1) Critère important (mais non obligatoire) : l'accessibilité aux personnes invalides ou semi-valide. Voir l'article "Quelles sont les caractéristiques minimales du logement de l’accueillant familial ?"
2) Normalement non
3) Soit les personnes accueillies nous accompagnent dans nos déplacements, soit on se fait remplacer
4) Voir ce forum, "Salaire pour un accueil à temps partiel"
5) Il est possible et même souhaitable d'avoir une ou des activités annexe
6) Formation : ça dépend des départements. Posez cette question à votre Conseil Général.
7) Oui. Mais ça dépend également des départements - voir votre CG.
8) Oui. Consultez la rubrique "Annonces" pour vous faire une idée des demandes

Cordialement, Étienne

PS : La solution la plus efficace pour entrer en relation avec des accueillants de votre département est, normalement, de demander leur liste au Conseil Général.

cerise - 30/06/05 22:11 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
Je souhaite devenir famille d'accueil pour personnes âgées. Ma demande a été déposée, et j'ai eu un premier entretien. J'aurai dû préciser accueil pour personnes âgées ou handicapées dans mon dossier. Qu'en pensez vous ?
Merci de me répondre.
Cerise

Etienne - 01/07/05 08:20 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Cerise,
Vous avez tout intérêt à demander un agrément pour l'accueil d'adultes handicapés et/ou de personnes âgées.
La procédure est exactement la même, mais ça vous ouvre plus de possibilités.
Car en France, tous les adultes handicapés guérissent miraculeusement le jour de leur soixantième anniversaire, et deviennent ... des personnes âgées.
Cordialement, Étienne

Delphine - 13/08/05 19:34 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour, je suis aide soignante et j'ai le projet (dans ma tète encore) d'être famille d'accueil pour les personnes âgées. J'ai déjà vu et revu le site puis fait d'autres recherches puis pris contact avec une famille pour avoir des éclaircissements mais quelques zones d'ombre subsistent : je voudrais prendre en fait avec moi une personne pour me remplacer quelques heures par jours et par exemple un week-end sur 2 puis pour me remplacer pour les congés : comment serait elle déclarée, payée : par moi-même, par l'accueilli ? Si c'est par moi-même quelle serait la meilleure formule ?
Les chambres doivent elle louées meublées ou pas ? Car je pense que si l'accueilli peut avoir ses propres meubles c'est mieux pour lui ! (à part si nécessité lit médicalisé ou autres)
Et vu mon métier de base puis-je faire certains soins dans la limite de mes compétences et est ce qu'il faut les facturer ?
Merci déjà de m'éclaircir sur ces 3 sujets !

Arthur - 14/08/05 09:04 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Delphine,
Si vous posez ces questions, c'est que vous n'avez pas encore assez fouillé le site ;-))
Je vais essayer d'y répondre, ce qui vous fera gagner du temps :
1°) Si le contrat-type ( [www.famidac.fr] ) prévoit qu'en cas d'absences de type congés c'est le remplaçant qui est rémunéré par l'accueilli en lieu et place de l'accueillant, il ne prévoit rien pour des absences de quelques heures. Dans ce cas, c'est à l'accueillant de se "débrouiller".
Tout en sachant que ce remplaçant doit être dûment mentionné au contrat.
Pour rester dans la légalité, le mieux est le système du chèque emploi-service.
Tout en sachant aussi que quelques heures d'absence par jour vont vous coûter plus que votre propre rémunération...
2°) Pour pouvoir bénéficier de certaines exonérations fiscales, il faut que les chambres soient louées meublées (détails mentionnés au contrat). Libre ensuite à la personne accueillie de modifier l'ameublement pour qu'effectivement elle se sente un peu plus "chez elle".
A noter que vous ne percevez pas un loyer mais une "indemnité de mise à disposition".
3°) Beaucoup de soins relèvent du rôle de l'infirmier diplômé. Quelle que soit l'aide que vous puissiez apporter, elle n'est pas à "facturer", elle relève d'un supplément de rémunération appelé "indemnité pour sujétions particulières" pour la "disponibilité supplémentaire" demandée à l'accueillant...

En espérant avoir répondu à vos interrogations,
Cordialement,
Arthur

Virginie - 10/09/05 19:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
je suis aide soignante de nuit en psychiatrie, j'ai 28 ans, 1 grande maison à la campagne, mariée & 2 enfants en bas âge, je souhaiterais me renseigner afin de devenir famille d'accueil, mais beaucoup de "on-dit" circulent ...
- Est il vrai que nous ne pouvons emmenager des locaux situé à 7 mètres de la maison pour y accueillir des personnes même avec système de surveillance (je pense notement aux écoutes bébés branchés evidement nuit & jours) ?
- est ce que les familles d'acceuils s'autorisent en toute légalité des sorties en famille si quelqu'un est présent (en remplacement) à distance avec ce système en question hors des congés payés (ex : 1 soirée par mois) ?
- on m'a dit que les familles d'accueil ne cotisent pas comme des travailleurs extérieurs (est ce vrai ?),
- on m'a aussi affirmé que nous étions moins imposable qu'en travaillant à l'extérieur (sur quelles bases le sommes nous ?)
Et enfin avant de franchir le cap, je souhaiterai avoir des témoignages de jeunes personnes comme moi (ou moins jeunes) qui l'ont fait & qui sont arrivés à préserver un peu de leur vie familiale comment ont ils fait, ont ils des secrets ?
Je me pose beaucoup de questions auquelles j'espère vous pourrez répondre, merçi

"La copine d'Henri" - 12/09/05 16:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Virginie,

Encore quelqu'un qui éprouve l'envie folle de "trimer au boulot", en devenant accueillante familiale ;-) !!!

Avant tout, je vous propose la fouille systématique et approfondie du nouveau site [www.famidac.fr] . Vous y trouverez toutes les bases juridiques et la documentation concernant l'accueil familial, ainsi que les coordonnées de certaines accueillantes habitant votre même département. Cela risque de répondre a beaucoup de vos questions.

Je me permets une petite remarque, vu que sur ce forum, on parle beaucoup, dernièrement de "écoute-bébés" et autres baby-phones. Nous accueillons des adultes et le meilleur ustensile pour les écouter, à mon humble avis, reste "nos oreilles" winking smiley !!!

Pour rester sérieuse ... les "on-dit" qui circulent, sont souvent le résultat de différentes interprétations des textes. L'accueil familial étant encadré par des textes très flous !

Un accueillant peut être agréé pour accueillir des personnes dans des locaux situés à quelques mètres de leur maison, si ces locaux font partie de son domicile.
D'autres accueillants, ne seront pas agréés, dans les mêmes circonstances, pour cause de l'éloignement des chambres d'accueil.
Alors, avant de vous lancer dans les travaux, demandez a votre C. Général, puisque c'est son Président qui donnera la décision finale.

Si l'éloignement n'est pas un problème ... tant mieux !!! Il peut même être un atout, par exemple en accueil familial thérapeutique ou pour l'accueil de personnes autonomes, recherchant une certaine indépendance.

Pour ce qui est des remplacements des accueillants. Je ne pense pas qu'il puisse exister "une présence à distance". Les modalités de remplacement sont précisées dans le contrat d'accueil. Hors congés payés, l'accueillant qui veut passer une soirée en privé, se doit de trouver un remplaçant (connu du C.Général et des personnes accueillies) et de le rémunérer.

Nos cotisations ne sont pas les mêmes que pour les salariés : En accueil social, nous ne sommes pas des travailleurs, nous ne cotisons pas aux assedics et nous n'avons donc pas droit aux indemnités en cas de chômage.
Par contre, notre rémunération obéit au même régime fiscal que celui des salaires.

Pour ce qui est de vous "dévoiler mes secrets pour garder une vie de famille";-) ... Vous pouvez demander mes coordonées au "webmestre bénévole" de ce site et on pourra en parler. En tout cas, quand j'ai commencé l'accueil, j'avais votre âge et cela n'a jamais posé problème. Je me suis fait traiter de "la petite", "la jeune" et "vous verrez avec le temps" par certaines de mes collègues. Quelques annés plus tard, bien évidemment, j'ai eu le temps de voir, je n'ai pas trop grandi et heureusement Henri, mon amoureux, ne me trouve pas trop vieille pour l'instant ;-) !!!
Jusqu'à présent j'ai toujours su faire la différence entre mon travail et ma vie.
Je n'ai jamais fait des accueils à plein temps.
Et si je continue de faire de l'accueil, c'est bien parce que cela me plaît et malgré les contraintes de ce métier, il faut reconnaître qu'il a aussi beaucoup d'avantages !!!

Bon courage à vous
"La copine d'Henri"

beatrice47 - 28/11/05 08:58 - Re: Devenir accueillant familial

bonjour a toutes et a tous,
Je suis d'Agen et j'ai rdv mardi apres midi pour un entretient en vue de devenir accueillante familiale. j'ai lu beaucoup de vos sujets mais j'avoue m'y perdre un peu notement au niveau des salaires mais le plus c'est le nombre d'heures a effectuer aupres des personnes accueillies, le nombre de jour j'ai vu 7j sur 7. Pourriez vous m'aider car je voudrais etre sure de mon choix. je suis aide a domicile depuis 7 ans, mais j'ai travaille surtout en maison de retraite et a l'ADMR mais ce nouveau concept est tout nouveau pour moi.
Je vous remercie par avance a bientot beatrice

Etienne - 28/11/05 15:38 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Béatrice,

En accueil familial, "le nombre d'heures à effectuer auprès des personnes accueillies" est très variable, selon l'état de santé et le niveau d'autonomie des personnes accueillies.

Notre salaire minimum (2,5 SMIC horaire/jour + 10% de congés payés) est à considérer comme la contrepartie
- de la prise en charge "hôtelière" de la personne accueillie, nourrie, logée, blanchie par nos soins
- de notre "présence responsable" (disponibilité, en cas de difficulté, 24h sur 24 et 7 jours sur 7)

Ce salaire peut être majoré, proportionnellement aux exigences et au niveau de dépendance de la personne accueillie. Mais, à moins d'être particulièrement fortunée, celle-ci peut rarement dépenser plus que ce qu'elle perçoit chaque mois (AAH, pension ou retraite + allocation logement + APA ou ACTP + aide sociale) !

C'est pourquoi le contrat d'accueil est à négocier au cas par cas.

Famidaquement, Étienne

fabienne - 23/02/06 11:54 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour, en 2007-2008 nous avons comme projet de nous construire une nouvelle habitation a la campagne sur un panorama magnifique, et depuis 3 ans je m'occupe de mon papa de 76 ans que j'ai retrouvé au bout 30 ans après un divorce, il est heureux depuis qu'il vit avec nous, mon mari et moi avons comme projet en plus de notre habitation, de rajouter deux logement pour acceuilir des personnes agées adapter pour leur confort, j'ai hâte de le faire car j'ai compris en m'occupant de mon papa que j'aimais avant tous être en contact avec les personne agés car je sens que j'ai tant a leurs donner rien que pour les voir sourire, dites moi si je fait bien ou comme parmi tant autre je fait mal car je m'en sortirais pas.

eliane - 24/02/06 09:25 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Fabienne

Difficile de vous dire si vous faites un bon choix !
C'est un choix personnel, on ne peut pas vous dire s'il faut le faire ou pas, c'est à vous de voir.
Ce que je peux vous dire, après bientôt 12 années que j'ai fait ce choix, que ça m'a beaucoup apporté, et que je continue à donner et à recevoir ! tant au niveau de l'accueil que au niveau des rencontres avec, des AF, et des diverses associations d'AF. C'est enrichissant. En même temps, considérez que, accueillir son père et accueillir des personnes que l'on ne connait pas, au départ ce n'est pas la même chose. A vous de faire le bon choix. Si une fois fait ce choix, des questions se posent à vous, nous pourrons vous aider, n'hésitez pas à nous contacter.
Bonne chance. Eliane

lemontstremy97 - 24/02/06 13:53 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Eliane et merci pour votre conseil, je tiens à vous dire que j'ai travaillé au service des personnes agées à l'AMAPA à Château salins et j'ai arrêté pour pouvoir m'occuper de mon papa, mais j'assumais pleinement les bons et les mauvais cotés, et j'aimais ce que je faisais parce que plus tard j'aimerais que l'on s'occupe de moi en cas d'absence d'autonomie, je me faisais plaisir en me mettant à leur place et en leur apportant de la joie et du bonheur dans leur vie, se faire accepter par une personne agée de plus chez elle, ça c'était déja un grand pas, j'en étais fière car ça comptais beaucoup pour moi,je dois le faire et je sais aujourd'hui que j'y arriverai car j'ai tant leur donner, merci a vous.

Joëlle33 - 24/02/06 14:29 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Fabienne,

Je rejoins Eliane en vous disant qu'il serait bien présomptieux de notre part de vous dire si vous faîtes ou non le bon choix. Il n'y a effectivement que vous qui sentez si, au fond, vous avez "la fibre" pour accueillir des personnes fragiles sous votre toit. Mis à part la notion de vocation, je me permets néanmoins d'attirer votre attention sur un point : généralement, pour accueillir des personnes âgées ou handicapées à titre onéreux, le règlement intérieur des Conseils Généraux des Départements stipule que "l'accueil doit s'exercer sous le même toit, sans discontinuité avec l'habitation des accueillants, sans risque d'isolement". Les deux logements que vous comptez rajouter à votre future habitation risquent de ne pas répondre à cette exigence auquel cas il vous restera la solution de la location d'un logement indépendant avec services à la carte (voir cette même rubrique sur la page d'accueil du site).
Bon courage et bonne continuation dans votre entreprise.

lemontstremy97 - 25/02/06 10:42 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Joelle, je tenais a vous dire que les deux logements que j'ai prevu de rajouter a ma maison future, feront partie de notre maison, il y aura juste une porte qui nous separeras, avec une pieces détente, un jardin a leur dispositione quand je dit logement ça sera plutot des grande chambres adaptées et c'est moi qui prepareras les repas ainsi que tous leurs bien être, tous ce que j'aime partager avec une personnes agée

Fabienne 57

Desgardin - 08/03/06 19:20 - Re: Devenir accueillant familial

Je souhaite créer une pension de famille indépendante, régler mes propres charges sociales, je suis déjà accueillant familiale, je me suis adresser a plusieurs administrations et organismes personnes n'a pu me donner d'informations, pouvez-vous me guider dans mes recherches pour créer mon propre emploi et mon entreprise? Qui pourrait me renseigner sur mon projet ?
Par avance merci

Bernard de Toulouse - 09/03/06 00:15 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Une pension de famille qui accueille habituellement des personnes âgées est considérée comme une maison de retraite et obéit à des normes spécifiques qui - à mon avis - sont trop complexes pour être exprimées à travers un tel forum plutôt dédié à des échanges et débats d'idées.
Il en est d'ailleurs de même pour les accueils "familiaux" de plus de trois personnes

PS : Avant de poster vos messages ici, voir
- notre article "Comment devenir accueillant familial ?"
- le Référentiel de l’agrément et du suivi des accueillants familiaux

Elisabeth Picard - 19/05/06 18:26 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Je suis actuellement en demande d'agrément pour l'activité de famille d'accueil. J'ai toujours fait de l'accompagnement et de l'accueil dans le domaine touristique et hôtelier. Je suppose qu'il y a des différences sensibles entre les deux.
Comment cela se passe-t-il lorsqu'on accueille un couple valide mais fragile ?
Doit-on offrir des structures adaptées au handicapés, ce qui suppose un équipement lourd ?
Comment calcule t-on les services rendus, les charges, les loyers, faut-il obligatoirement faire les repas ? Je me rends compte que j'aurais besoin d'une formation...
Merci de votre écoute et de vos conseils.
Elisabeth

"La copine d'Henri" - 22/05/06 23:45 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Élisabeth,

Il me semble, moi aussi, qu'il doit y avoir certaines "différences sensibles " entre l'accueil touristique et hôtelier et l'accueil familial. Remarquez, il doit bien y avoir quelques ressemblances smiling smiley!

L'accueil d'un couple n'est pas très différent de l'accueil de deux personnes. Si ce n'est sur le fait que le couple peut souhaiter partager une chambre spacieuse.

Si votre domicile est accessible aux personnes handicapées, cela sera un atout supplémentaire pour vous, mais personne ne vous oblige à l'adapter. D'ailleurs, personne ne vous aidera (économiquement parlant) pour une éventuelle adaptation !

Pour ce qui est du calcul du prix d'accueil, je vous conseille de faire un petit tour sur ce site. Vous trouverez quelques exemples et les montants minimums et maximums qu'impose la loi.

"Faut-il obligatoirement faire les repas ?". Je pense qu'il va bien vous falloir préparer les repas ! Sauf, si vous voulez inviter vos pensionnaires, tous les jours au resto winking smiley !!!
Sérieusement, en accueil familial, nous préparons les repas et nous les partageons avec eux à la table familiale (si leur état le permet, bien sûr !)

En attendant une formation, vous pouvez peut-être prendre contact avec un accueillant exerçant dans votre département (et éventuellement lui rendre visite). Cela vous donnera une idée du quotidien et des particularités du fonctionnement, qui varient selon chaque département.

Bon courage à vous
"La copine d'Henri"

Marie - 03/08/06 00:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
Je redige ma lettre afin de recevoir le dossier de demande d'agrement et j'aimerai savoir s'il faut fournir avec cette derniere un C.V (et / ou autre document) car j'ai entendu dire qu'il en fallait un.
Merci d'avance.
Bonne journée

sophie - 03/08/06 11:04 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Marie
dans mon cas, j'en ai fourni un en même temps que le dossier rempli, pas lors de la toute première demande. Quoi qu'il en soit comme vous serez visitée dans le cadre de cette procédure, les évaluatrices (teurs) du conseil général auront tout le loisir de vous interroger sur vos expériences professionnelles.
cordialement

DEBREUILLE MAGALI - 12/09/06 21:17 - Re: Devenir accueillant familial

bonjour,
Moi et mon mari voudrions devenir accueillant et nous nous posons beaucoup de questions comme la suivante :
Peut on avoir des enfants en bas âge sans que l'on soit pénalisés pour l'agrément ?
merci pour votre réponse

Etienne - 12/09/06 21:47 - Re: Devenir accueillant familial

Bonsoir Magali,
L'âge de vos propres enfants ne doit en aucun cas être un problème. Evitez tout de même les accueillis à tendance pédophile !!!
Famidaquement, Etienne

DEBREUILLE MAGALI - 15/09/06 09:51 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour, merci de m'avoir répondu aussi rapidement et je voudrais savoir si nous pouvons avoir des renseignements sur les personnes accueillies comme un casier judiciaire pour éviter les risques. Merci de votre réponse, bonne journée.

Etienne - 24/09/06 19:33 - Re: Devenir accueillant familial

Bonsoir Magali,
Bein non, vous devrez malheureusement vous contenter de ce qu'on voudra bien vous dire...
...ce qui ne vous interdit pas de poser, si nécessaire avec insistance, "les bonnes questions" smiling smiley
Cordialement, Etienne

fabie101033 - 15/10/06 22:04 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Réponse à Caro (1er message de ce sujet)

J'adore ton témoignage et je comprends tes craintes et comme tu le dis si bien c'est une vocation que toute ta famille doit avoir ! Car une fin de vie à mon avis personnel est aussi importante qu'un début de vie et ça demande aussi beaucoup d'amour et d'attention ! Si ont fait ce travail pour l'argent ça ne marchera jamais car si tu fais ça avec ton coeur toi et ta famille aucun inconvénient te paraitra insurmontable ; les enfants et les personnes agées s'accordent très bien ils peuvent s'apporter différentes affections très importantes pour les deux. Quant à l'organisation faut arriver à gérer ton temps pour ne pas leser ta famille et surtout ne pas hésiter à faire des petits breaks en te faisant remplacer de temps en temps pour partir avec ta famille.
J'apporte un témoignage plus bas sur un papy que j'ai recueilli et je suis heureuse de voir que mes filles ont appris ce qu'étais le partage, l'aide aux personnes seules et surtout voir que nous vieillissons tous et deviendrons aussi agés. A présent ma plus jeune apporte le plateau, lui lit des histoires regarde la tele avec mon papy et lui, il lui raconte souvent son expérience de la vie et ses histoires personnelles ! Quant à ma grande elle était partie pour être une estheticienne en salon et à présent elle désire s'occuper dans son métier des personnes agées ; comme elle dit (elles aussi ont envie de rester belles et de s'entretenir) Quant à mon mari ça se passe super bien !! il adore plaisanter avec lui et participer aux balades et aux soins ! Mais j'essaie de leur consacrer quand même toute mon attention tout en gardant mon travail ! L'amour et la patience te feront réussir si tu en a envie. J'espère que tu réussiras dans ton projet et que mon témoignage t'a aidée un peu.

forain nathalie - 17/10/06 22:36 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

je vie seule avec mes cinq enfants et ma maman qui fait des remplaçements pour les personnes agées, je me suis rendue compte combien ces personnes ont besoin d'amour et d'attention, j'ai fait quelques démarches notamment au conseil général de l'hérault mais le plus difficile est de trouver la maison. Pourtant je pense que j ai beaucoup a apporter, nous avons beaucoup a leur donner. J'ai vu leurs regards et leurs sourires qu ils n avaient plus depuis longtemps quand nous etions là moi et mes enfants. Je souhaiterais vraiment donner un peu de bonheur a une ou plusieurs personnes agées elles ont besoin d'amour et j'en ai plus qu il en faut.
merci en attendant votre réponse.
nathalie et ses enfants.

fabie101033 - 18/10/06 14:04 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

bonjour Nathalie
Je trouve ton temoignage super et je ressent la meme chose !! Pour moi ça fais trois ans que j ai se projet de devenir famille d acceuil pour personnes agées
je galere encore car il a fallu que je me debrouille seule sans aide financiere
pour faire construire ma future maison d acceuil. Là je travaille chaque jour non stop pour payer le credit de la construction en cours sans jour de repos ni vacances. Mais quelle satisfaction quand elle va ouvrir. Jespere que tu reussira car tu as l air d avoir plein d amour a apporter au personne agées je pense que si tu ne peux faire construire tu as la possibilité de louer une maison assez grande pour faire se que tu desires. Regarde bien se site super interessant et qui repond a pleins de questions pour nous aider a demarer.
Je te souhaite encore fois de reussir et te souhaite a toi et ta famille beaucoup de bonheur en esperant que beaucoup d autre famille euront envie d apporter beaucoup d amour et de tendresse a des personnes agées et les sortir de cette solitude de fin de vie ! Jespere a bientot.
fabie

Marie - 01/01/07 16:30 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Bonjour,
Je travaille depuis 20 ans auprès des personnes agées et handicapées, et j'aimerais fonder une famille d'accueil.
Je vis dans un village de 2000 habitants avec tout les services à proximité (médicaux, taxis, ambulances...), car je ne possède pas de permis de conduire,
cela serait-il une entrave à mon projet ??
Dans l'attente de vos réponses,
merci

Etienne - 02/01/07 07:38 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Bonjour Marie,
Je connais plusieurs accueillantes familiales "non polluantes" smiling smiley, sans voiture ni permis. Si vous résidez à proximité de tous les commerces et services nécessaires, il n'y a aucune raison pour que ça entrave votre projet.
Meilleurs voeux pour 2007,
Cordialement, Etienne

Caro et Sandra du 67 - 09/01/07 18:58 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Bonjour,
Comme tout le monde, nous nous posons des questions concernant l'accueil familial....
Nous aimerions accueillir des personne âgées a domicile... Pour cela il faut un agrément, jusque là ok ; mais est-il possible d'avoir 2 agréments dans un seul domicile ?
Moi Sandra je travaille actuellement a l'APF (de nuit), je suis garde malade... ma soeur Caroline travaille par petit contrat a l'ABRAPA.... Nous souhaitons toutes deux démissionner de nos postes pour nous consacrer uniquement aux personnes agees et handicapées.. Pour cela nous avons trouver une maison en location pour y exercer ensemble cet accueil.
Que devons nous faire pour y parvenir et dans quel ordre ?
Pouvons-nous avoir des aides auprès de certains organismes (assoc, commune, région...) ?
Merci d'avance a tous... et meilleurs voeux en provenance d'Alsace.
Caro et Sandra du 67
Aller à la Page  1 2 3 4 5 6 Page précédente Page courante: 1 parmi 6

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Devenir accueillant(e) familial(e) :S), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 19 plus 15?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.