Forum Accueil familial social

Réservé aux échanges sur l'accueil familial de personnes handicapées adultes (de 18 à 60 ans) ou âgées de plus de 60 ans, dans le cadre d'agréments délivrés par les Conseils Départementaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Aller à la Page  1 2 3 4 5 6 Page précédente Page courante: 1 parmi 6

caroline - 01/10/03 15:10 - Devenir accueillant(e) familial(e) confused smiley

Je souhaiterai devenir famille d'accueil et j'ai pas mal consulter ce site mais je n'ai pas trouver de réponse à une de mes questions :
d'après ce que j'ai pu lire sur ce site, il faut faire sa demande au conseil général de son département. J'ai suivi l'exemple donné !
Mais est ce tout ?
Va ton m'envoyer un dossier plus complet à remplir, va t on me convoquer pour un entretien?
j'ai pu lire que les délai sont très variables.
J'ai téléphoné au conseil général mais manque de chance le service à ce sujet est indisponible pour le moment (tout le personnel en formation en même temps!!)

Une autre question : j'ai 25 ans, célibataire et mère de 3 enfants assez jeunes. Je suis aide-soignante diplomé de formation et j'ai toujours travaillé auprès des personnes agées. le fait d'avoir des enfants jeunes est il un handicap pour l'obtention de l'agrément?

Dernière question : peut on devenir accueillant sans l'agrément ou dans l'attente de cet agrément ?
Merci pour vos réponses.
calou.

Avant de poster vos messages ici, voir
- notre article "Comment devenir accueillant familial ?"
- le Référentiel de l’agrément et du suivi des accueillants familiaux

Etienne - 04/10/03 15:22 - Re: devenir accueillant familial

Bonjour Caroline,
Si vous avez bien envoyé votre demande d'agrément à votre Conseil Général, il devrait vous envoyer un dossier à compléter pour l'instruction de cette demande.
Il peut également vous convoquer pour un entretien ou vous rendre visite à domicile.
A défaut de réponse, n'hésitez pas à insister, comme vous l'avez fait, par téléphone.
Avoir de jeunes enfants n'empêche pas d'obtenir un agrément. Certains personnes accueillies y trouveront même un avantage (leur présence est stimulante).
Cordialement, Etienne

Menneteau - 16/10/03 14:48 - travailleur indépendant et accueillant

Bonjour,
est-il possible d'avoir un statut de travailleur indépendant à domicile et d'être accueillant familial pour personnes âgées?
Y a t-il un entretien avec un psychologue pour obtenir un agrément et celui-ci peut-il être délivré par une autre institution que le conseil général, telle "la croix Marine" ETC...
Bien cordialement,
Mme Menneteau!

Etienne - 16/10/03 15:49 - Re: travailleur indépendant et accueillant

Bonjour,
Si votre travail à domicile vous laisse suffisamment de disponibilité, vous pouvez parfaitement cumuler cette activité avec l'accueil d'une personne âgée.
Adressez-vous à votre Conseil Général pour obtenir ce type d'agrément.
Ceci ne vous empêche pas de devenir accueillante familiale thérapeutique : renseignez-vous auprès des établissements psychiatriques de votre secteur.
Mais à ma connaissance ceux-ci placent généralement des handicapés (ou malades) mentaux de moins de 60 ans.
Cordialement, Etienne

Joëlle Chambon - 16/10/03 19:03 - Re: travailleur indépendant et accueillant

Actuellement, la loi prévoit deux types d'agréments :

- Par le Conseil Général : il s'agit d'un accueil familial "social"
a) pour l'accueil de personnes âgées de + de 60 ans
ou
b) pour l'accueil de personnes handicapées adultes de + de 18 ans et - de 60 ans

- Par le Directeur d'un Hôpital Psychiatrique : il s'agit d'un accueil familial "thérapeutique" :
a) pour l'accueil de personnes handicapées mentales de moins de 60 ans.
et/ou
b) pour l'accueil d'enfants handicapés mentaux (dans ce cas, il faut d'abord l'agrément Assistante Maternelle délivré par le Conseil Général)

Dans tous les cas, il y a un entretien avec un psychologue (soit du Conseil Général, soit de l'Hôpital).

Dans certains départements, les deux agréments ne sont pas cumulables.

La pratique d'un travail à domicile n'est pas incompatible, aucune loi ne l'interdit. Néanmoins, certains règlements intérieurs d'hôpitaux indiquent que "tout cumul d'activités doit faire l'objet d'un accord préalable du Directeur après avis du Médecin responsable" : c'est un paramètre qui rentre en ligne de compte pour apprécier la disponibilité que cela vous laisse.

Meilleurs sentiments,
Joëlle
(Famille d'accueil thérapeutique en Gironde)

MOLL - 30/04/04 19:10 - Re : Construction d'une maison d'accueil familial

Bonjour,

Cela fait longtemps que je lis avec intêret tout les sujets traitant de l'accueil familial des PA.
Je souhaite demander l'agrément auprés du conseil général.
Afin de réaliser cet accueil dans les meilleures conditions, nous voulons faire construire une maison dont les plans sont étudié en fonction des besoins de personnes agées.
Est ce que le conseil général peut proposer un premier accord pour cette construction d'aprés les plans ?
Vu l'importance financière de ce projet, les banques pour nous autoriser des prêts nous demande un document prouvant mes futurs "revenus". Est que de tels documents existent ?
Mon mari est gendarme et nous avons 3 enfants. J'ai déjà contacté l'association FNAG
Merci de votre réponse et bravo pour votre site qui est très utile

Etienne - 01/05/04 15:08 - Re : Construction d'une maison d'accueil familial

Bonjour,
Merci pour vos encouragements !
En principe, le Conseil Général ne peut délivrer son agrément qu'après avoir visité des locaux "opérationnels".
Son éventuel accord de principe "d'aprés les plans" serait un certainement bon point, même s'il n'a aucune valeur juridique.
En tant que "document prouvant vos futurs revenus", vous pouvez présenter à votre banque un budget prévisionnel et un plan de trésorerie, basés sur des accueils facturés à des taux réalistes - de la même façon que pour toute création d'entreprise ou d'activité.
Votre banquier n'est pas obligé de vous suivre, mais rien ne vous empêche de présenter votre projet à plusieurs banques, pour choisir la plus "coopérante".
Comptablement, Etienne

Joelle - 13/07/04 23:11 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
je me permets de vous faire part de l'envoi de mon dossier de demande d'agrément pour l'accueil de 3 personnes handicapées en Moselle. Celui ci est parti au conseil général la semaine dernière.
Je suis actuellement au chomage, je vis en location dans une grande ferme située en Moselle près de chateau salins.
Pour assurer la faisabilité de mon projet, il faudrait que dès l'acceptation de mon agrément, je demarre rapidement. Pouvez vous m'indiquer comment faire, où m'adresser, qui contacter pour trouver les personnes à accueillir ?
J'ai vu qu'il est possible sur votre forum de passer une annonce, mais qu'il faut etre adhérent et donc posséder déjà l'agrément !
Vous remerciant par avance de votre aide
cordialement
Joelle

Etienne - 14/07/04 15:24 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Joëlle,

Une fois agréé, vous aurez le choix entre :

- attendre qu'on veuille bien vous confier quelqu'un (ça peut durer longtemps, d'autant plus que les Conseils Généraux sont chargés d'attribuer les agréments, de contrôler les accueillants, de suivre leurs accueillis mais pas de fournir du travail aux accueillants !)

- vous faire connaître par tous les moyens imaginables : relations, démarches auprès d'organismes spécialisés, publication d'annonces dans la presse ou sur [www.famidac.fr]...

Mais en aucun cas nous ne pouvons vous garantir des résultats instantanés.

Cordialement, Etienne

La copine d - 14/07/04 21:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,

Je me permets d'ajouter, à la réponse d'Etienne, qu'on n'est pas obligé d'avoir l'agrément pour devenir adhérent de Famidac.

Même avant la réponse (que j'espère positive) du Conseil Général, vous serez le bienvenu parmi les Famidaquiens et votre annonce trouvera certainement une petite place dans le "jardin" d'annonces de Famidac ;-)

Bon courage
"La copine d'Henri"

Etienne - 15/07/04 22:39 - Re: Devenir accueillant familial

Bonsoir,

Effectivement, "on n'est pas obligé d'avoir l'agrément pour devenir adhérent de Famidac".

Mais pour publier une annonce sur le site, il faut déjà avoir son agrément ou alors préciser, dans l'annonce, "agrément en cours"... et s'engager à n'accueillir personne avant d'avoir obtenu son agrément.

Comme il faut souvent compter plusieurs semaines, voire quelques mois entre un premier contact et un accueil effectif (le temps de "boucler" les paperasses, les prises en charges et tous les détails matériels), un futur accueillant a parfaitement le droit de commencer à "prospecter" avant d'avoir obtenu son agrément. Quitte à tout faire annuler s'il est refusé...

De toute façon, les Conseils Généraux surveillent notre site et les annonces de près. Ils peuvent très facilement retrouver l'auteur d'une annonce, avec son numéro de téléphone. Personne n'a intérêt à tenter de "passer à travers" !

Cordialement, Etienne

Sandra - 07/09/04 16:11 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour à tous,
J'ai plusieurs questions :

1°)Je viens d'envoyer une demande d'agrément et j'aimerai savoir comment se déroule la procédure c'est à dire est ce qu'on a un entretien ou alors est ce un assistant social qui se déplace ?
J'aimerai savoir aussi, si le fait que la chambre se situe au 1er étage et la salle d'eau au rez de chaussée pose un probléme ?

2°)J'aimerai savoir s'il est difficile b'obtenir un agément et en combien de temps ?
J'aimerai aussi savoir si le fait que la chambre soit au 1er étage et la salle d'eau pose un probléme ?

3°)Voilà j'ai 2 chiens est ce un probléme pour devenit accueillant?

4°)Voilà je pose des questions sur les familles d'accueil et on ne me répond pas pourquoi ?
Est ce que je m'y prends mal ?

Je vous remercie par avance de vos réponses

Henri - 08/09/04 21:30 - Re: Devenir accueillant familial

Bonsoir,

1) En Haute-Loire, l'entretien a lieu avec une psychologue. Les assistantes sociales se déplacent au domicile pour visiter l'espace d'accueil. L'appréciation de l'habitabilité des lieux est forcément subjective ! Dans votre situation, ces contraintes impliquent d'accueillir une personne valide.

2) Les demandes d'agrément sont discutées en commission, plusieurs fois par an. Votre Conseil Général devrait pouvoir vous l'indiquer...

3) Les animaux ont généralement du succès auprès des personnes accueillies. Toutefois, c'est à elles qu'il faut poser la question !

4) Je n'ai peut-être pas vu vos questions précédentes. En fait, il est difficile de répondre à des questions trop générales du type "comment devenir famille d'accueil ?". D'une part, la question est vague (qui êtes-vous ?, quel type d'accueil ?...), d'autre part, les infos techniques sont sur le site FAMIDAC.FR. Enfin, un message comme celui de Caro du 21/05 (au début de ce thème) pose des questions vastes qui mériteraient chacunes d'être traitées séparément...

A bientôt, Henri

Sandra - 18/09/04 17:41 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,

1) Je viens de recevoir le dossier à remplir de demande d'agrément et il se trouve que pour la continuité de l'accueil en cas d'absence je n'ai personne si ce n'est que ma compagne mais elle travaille, est ce que celà va poser un probléme pour mon agrément ?
Je n'ai que 28 ans donc je ne vois pas pourquoi je devrai m'absenter (maladie par exemple), de plus nous ne partons jamais en vacance.
Je constate aussi qu'on me demande l'accord de mon propriétaire, alors que j'ai lu dans votre site, que le propriétaire n'avait pas le droit de refuser, alors pourquoi une telle question ?

2) Est ce qu'il est obligatoire de mettre à disposition des personnes accueillies, des wc et une salle de bain privé ?

3) J'aimerai savoir si mon propriétaire à le droit d'augmenter mon loyer du fait que je loue une piéce en devenant famille d'accueil ?

J'attends vos réponses avec impatience.

"La copine d - 19/09/04 23:34 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,

Il est demandé, à tous les accueillants, de prévoir une personne (ou plusieurs), pour nous remplacer en cas d'absence. Les Conseils Généraux, acceptent les compagnes/ons, maris, épouses et enfants comme remplaçants. Ils peuvent émettre une réserve pour les remplacements en cas d'urgence. Et cela me semble normal !!! Si vous avez envie d'aller au ciné ce soir, votre compagne peut vous remplacer sans problème. Même si elle travaille, j'imagine que vous pouvez arriver à faire correspondre vos agendas !!! Mais est-ce que votre compagne sera disponible en cas d'accident, infarctus ou accouchement ? Il me semble plus efficace, pour des cas extrêmes, de donner le nom d'un voisin, qui connaît votre maison et les personnes que vous accueillez et qui connaît les personnes à contacter : Services du Département, tuteurs, famille, etc...Cela peut éviter l'affollement et l'hospitalisation d'office des personnes accueillies.

Pour votre "santé de 28 ans", je me permets de vous donner un conseil: si vous voulez faire de l'accueil, commencez par prendre de vacances de temps en temps. Cela fait un grand bien et sûrement vous aidera à conserver votre santé !!!.

Il n'est pas obligatoire de proposer aux personnes qu'on accueille une salle de bains et des toilettes privatifs. Mais il vaut mieux que ces installations restent le plus proches possible des chambres et qu'elles soient faciles d'utilisation pour les personnes que vous accueillerez. Ceci vous facilitera le travail : un robinet thermostatique dans une douche permettra à certaines personnes de faire leur toilette toutes seules. Un robinet ordinaire dans une baignoire vous obligera à donner un coup de main à ces mêmes personnes.

Concernant la location, je ne pense pas que le propriétaire ait son mot à dire sur votre travail, même s'il se fait à domicile et si vous avez signé un bail de location, le prix de votre logement n'a pas à augmenter hors des modalités prévues dans ce contrat.

Bon courage à vous
"La copine d'Henri"

co - 24/03/05 11:22 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour à tous,
Pour répondre à Caro :
je suis F A dans l'Allier j'ai lu très attentivement votre message qui correspond très bien aux interrogations que j'ai moi-même eues, il y a une dizaine d'années.
Etienne et Elisabeth ont répondu à la majorité de vos questions ; j'apporterais juste quelques réponses "locales".
L'accueil des personnes handicapées dans l'allier est très ancien il date de la fin des années "Napoléoniennes", à l'époque où les hôpitaux de paris déversaient leurs malades dans une région très "rural&" ; dans le secteur de Dun sur Auron (Cher) et Ainnay le Château (Allier) rare étaient les familles qui n'avaient pas leurs "malade" (dit aujourd'hui « pensionnaire »), parfois jusqu'à 7 personnes. Quand ces personnes vieillissait suffisamment longtemps elles passaient à la génération suivante de la même famille.
Il va sans dire que ce genre d'accueil n'a rien a voir avec la vraie profession d'aujourd'hui néanmoins les ragots, et les médisances (parfois tout à fait justifiées à l'époque) ont la vie dure par ici dans certains esprits famille d'accueil = Ténardier bien que nous luttions contre ces idées d'un autre siècle.
Voilà pour la partie historique...
Le logement de la personne accueilli doit impérativement être sous le même toit que la F A "historique oblige" ; dans les secteurs cité plus haut il y avait des cabanes en bois au fond du jardin réservés pour les « pensionnaires »
En ce qui concerne les activités : le service médico-social vous demandera d'établir avec l'accueilli un projet de vie
Bien sur que parfois ils s'ennuient mais c'est aussi nécessaire
Les disputes et chamailleries sont elles aussi inévitables.c'est la vie !
Pour ce qui est de la mixité c'est à vous de décider ; nous nous avons fait le choix du "mélange" ; et avons vu naître une très belle histoire d'amour qui dure entre 2 personnes handicapés mentales. C'est pas toujours le cas mais ça peux arriver !
Pour ce qui est du jardinage, de l'élevage ou tout autres « travaux » dans notre secteur soyez très prudente et vigilante à la façon dont cela sera perçus par les services, vos voisins, votre entourage, mentalité Ténardier tous non pas la même vision des "occupations" d'une personne handicapé et de "l'esclavage" ; il est vrai que dans notre secteur des personnes errent toute la journée sur les petites routes du département cela est dû bien souvent à la peur d'être accusé de « les faire trop travailler ».
Pour ce qui est des horaire et de votre vie privée c'est a vous de voir c'est vous qui fixez les règles et c'est un avantage de notre profession
Les satisfactions oui + + +
L'épanouissement + + +
Vous avez raison c'est une vocation mais attention nous ne sommes pas des mère Térésa si non nous risquons d'y laisser notre peau .
C'est une vocation oui mais c'est aussi une vrai profession
Co
Si vous le désirez vous pouvez prendre contact par téléphonne (mon n° est à la rubrique "Départements" du site [www.famidac.fr]

louise - 14/04/05 15:18 - Devenir accueillant familial

Bonjour à tous,

Actuellement je suis fonctionnaire de la fonction publique hospitalière en qualité d'aide soignante. J'ai exercé dans différents secteurs: maisons de retraite, longs séjours, foyer-logement pour personnes âgées, centre de jours, psychiatrie (service d'entrée), Mas pour arriérés profonds, handicapés mentaux et physiques, à l'étranger j'ai eu l'occasion de travailler avec des enfants handicapés physiques et mentaux aussi...et je commence à avoir une certaine lassitude du travail en institution.
Dans 2 ans environ il serait possible pour moi de demander une demi-retraite, afin de me reconvertir, j'ai parcouru votre site et je tiens à vous féliciter de toutes les informations que vous apportez car j'ai pu enfin avoir des informations sur ce rôle de famille d'accueil qui est mal connu.
Cependant, je m'interroge encore, sur les différentes formules d'accueil possibles.
Mon ami et moi-même sommes dans un projet d'acquisition d'une petite maison avec un terrain, il est possible de faire une extension ou de concevoir par exemples des gîtes, ou logement indépendant;
J'ai depuis longtemps déjà imaginé concevoir des logements adaptés pour des personnes handicapés autonomes ou semi-valides.
Pour l'avenir, j'aimerai avoir des témoignages concrets réussis sur des formules d'accueil temporaires et non permanents.
En effet, notre projet d'acquisition se situe dans un lieu-dit à proximité d'un village 2kms environ donc des commerces et à 15mns environ en voiture de la roche sur yon.
Avant de faire des démarches d'agrément dans une formule d'accueil ciblée, et comme j'ai eu l'expérience de travailler en milieu psychiatrique, je connaissais déjà un peu, grâce aux réunions d'équipe, la formule de l'accueil thérapeutique.
Sur le plan administratif, papiers démarches etc et rémunération...comment l'accueil temporaire peut-il se gérer?
Par expérience personnelle, je sais qu'il faut se ménager, pour être disponible à 100% avec des patients qui ont des troubles mêmes stabilisés.
En bref, je souhaiterai des témoignages pratiques, si certains d'entres vous exercent ces formules d'accueils temporaires pour m'aider dans ma future reconversion.
Au fait peut-on cumuler une pension de retraite avec ce type d'activité, vu que parfois si j'ai bien compris c'est l'hopital qui devient notre employeur!
D'avance merci de vos réactions.
Louise

Etienne - 14/04/05 17:23 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Louise,
Vous pouvez vous renseigner directement auprès de personnes qui pratiquent déjà ce type d'accueil. Voir les annonces (avec n° de téléphone) de la rubrique "Logement indépendant" de [www.famidac.fr] !
Cordialement,
Étienne

Catherine Mercier - 22/05/05 15:24 - Re: Devenir accueillante familiale dans le 06

Je suis actuellement assistante sociale dans un hopital psy de la région et envisage sérieusement une " reconversion " en tant que famille d'accueil soit pour ha adulte, soit thérapeutique. Je cherche a entrer en contact avec des familles de la région afin de pouvoir bénéficier de leurs conseils, de leur expérience....
En effet, je vis seule avec mes 2 enfants (adolescents) et si je n'ai pas de doute quant à mes compétences pour accueillir des personnes et leur offrir un cadre de vie agéable et étayant, je me pose plein de question sur la gestion du quotidien lorsque on est la seule adulte responsable !! ... :
1) sur le logement dabord : je dois déménager pour réaliser ce projet... quels sont les critères importants ?
2) sur la possibilité d'être agrée quand on ne vit pas en couple, le fait de ne pas avoir d'autre ressources est-il un obstacle ?
3) sur le quotidien tout simplement : doit-on être là tout le temps... comment faites- vous quand vous êtes seul pour vous abcenter quelques heures...
4) comment cela se passe-t-il (au niveau remunération) si la personne est en hp de jour, en CAT, en foyer occupationnnel....
5) es-il possible d'avoir une activité annexe : je suis d'un tempérament plutôt artiste... ma vie "rêvée" serait de m'occuper de personnes ha ou ayant des pb psy, en les faisant participer en plus à des activités manuelles, artistiques... je voudrais pouvoir dans le même temps conserver une activité artisanale (artistique...) propre... cela est-il envisageable ?
6) comment se passe la formation initiale : durée, payante ?, délai ...
7) est-il possible d'acquérir d'emblée un agrément pour plusieurs personnes ?
8) est-de que les demandes sont importantes dans la région ?
Merci de vos réponses
Contact = catido at free.fr

Etienne - 24/05/05 09:07 - Re: Devenir accueillante familiale dans le 06

Bonjour Catherine,

J'ai numéroté vos questions... car elles sont tellement nombreuses qu'il y a de quoi décourager d'y répondre ! D'autant plus qu'en cherchant un peu, sur ce forum comme sur [www.famidac.fr], vous trouverez des réponses détaillées à la plupart de ces questions.
Je veux bien "m'y coller", mais en style télégraphique.
1) Critère important (mais non obligatoire) : l'accessibilité aux personnes invalides ou semi-valide. Voir l'article "Quelles sont les caractéristiques minimales du logement de l’accueillant familial ?"
2) Normalement non
3) Soit les personnes accueillies nous accompagnent dans nos déplacements, soit on se fait remplacer
4) Voir ce forum, "Salaire pour un accueil à temps partiel"
5) Il est possible et même souhaitable d'avoir une ou des activités annexe
6) Formation : ça dépend des départements. Posez cette question à votre Conseil Général.
7) Oui. Mais ça dépend également des départements - voir votre CG.
8) Oui. Consultez la rubrique "Annonces" pour vous faire une idée des demandes

Cordialement, Étienne

PS : La solution la plus efficace pour entrer en relation avec des accueillants de votre département est, normalement, de demander leur liste au Conseil Général.

cerise - 30/06/05 22:11 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
Je souhaite devenir famille d'accueil pour personnes âgées. Ma demande a été déposée, et j'ai eu un premier entretien. J'aurai dû préciser accueil pour personnes âgées ou handicapées dans mon dossier. Qu'en pensez vous ?
Merci de me répondre.
Cerise

Etienne - 01/07/05 08:20 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Cerise,
Vous avez tout intérêt à demander un agrément pour l'accueil d'adultes handicapés et/ou de personnes âgées.
La procédure est exactement la même, mais ça vous ouvre plus de possibilités.
Car en France, tous les adultes handicapés guérissent miraculeusement le jour de leur soixantième anniversaire, et deviennent ... des personnes âgées.
Cordialement, Étienne

Delphine - 13/08/05 19:34 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour, je suis aide soignante et j'ai le projet (dans ma tète encore) d'être famille d'accueil pour les personnes âgées. J'ai déjà vu et revu le site puis fait d'autres recherches puis pris contact avec une famille pour avoir des éclaircissements mais quelques zones d'ombre subsistent : je voudrais prendre en fait avec moi une personne pour me remplacer quelques heures par jours et par exemple un week-end sur 2 puis pour me remplacer pour les congés : comment serait elle déclarée, payée : par moi-même, par l'accueilli ? Si c'est par moi-même quelle serait la meilleure formule ?
Les chambres doivent elle louées meublées ou pas ? Car je pense que si l'accueilli peut avoir ses propres meubles c'est mieux pour lui ! (à part si nécessité lit médicalisé ou autres)
Et vu mon métier de base puis-je faire certains soins dans la limite de mes compétences et est ce qu'il faut les facturer ?
Merci déjà de m'éclaircir sur ces 3 sujets !

Arthur - 14/08/05 09:04 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Delphine,
Si vous posez ces questions, c'est que vous n'avez pas encore assez fouillé le site ;-))
Je vais essayer d'y répondre, ce qui vous fera gagner du temps :
1°) Si le contrat-type ( [www.famidac.fr] ) prévoit qu'en cas d'absences de type congés c'est le remplaçant qui est rémunéré par l'accueilli en lieu et place de l'accueillant, il ne prévoit rien pour des absences de quelques heures. Dans ce cas, c'est à l'accueillant de se "débrouiller".
Tout en sachant que ce remplaçant doit être dûment mentionné au contrat.
Pour rester dans la légalité, le mieux est le système du chèque emploi-service.
Tout en sachant aussi que quelques heures d'absence par jour vont vous coûter plus que votre propre rémunération...
2°) Pour pouvoir bénéficier de certaines exonérations fiscales, il faut que les chambres soient louées meublées (détails mentionnés au contrat). Libre ensuite à la personne accueillie de modifier l'ameublement pour qu'effectivement elle se sente un peu plus "chez elle".
A noter que vous ne percevez pas un loyer mais une "indemnité de mise à disposition".
3°) Beaucoup de soins relèvent du rôle de l'infirmier diplômé. Quelle que soit l'aide que vous puissiez apporter, elle n'est pas à "facturer", elle relève d'un supplément de rémunération appelé "indemnité pour sujétions particulières" pour la "disponibilité supplémentaire" demandée à l'accueillant...

En espérant avoir répondu à vos interrogations,
Cordialement,
Arthur

C. J. - 24/08/05 09:02 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
Animatrice depuis plusieurs années en hôpital (service gérontologique) et en maison de retraite, je serais intéressée par le travail d'accueillant à domicile d'une personne âgée. Faut-il remplir des conditions particulières au niveau marital car je suis célibataire et sans enfant ?
Merci d'avance pour votre réponse et à très bientôt.

Etienne - 24/08/05 09:03 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
L'agrément peut parfaitement être accordé à une personne vivant seule.
Prévoyez cependant une solution de remplacement, y compris pour vos absence de très courte durée (courses...).
Cordialement, Étienne

Virginie - 10/09/05 19:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
je suis aide soignante de nuit en psychiatrie, j'ai 28 ans, 1 grande maison à la campagne, mariée & 2 enfants en bas âge, je souhaiterais me renseigner afin de devenir famille d'accueil, mais beaucoup de "on-dit" circulent ...
- Est il vrai que nous ne pouvons emmenager des locaux situé à 7 mètres de la maison pour y accueillir des personnes même avec système de surveillance (je pense notement aux écoutes bébés branchés evidement nuit & jours) ?
- est ce que les familles d'acceuils s'autorisent en toute légalité des sorties en famille si quelqu'un est présent (en remplacement) à distance avec ce système en question hors des congés payés (ex : 1 soirée par mois) ?
- on m'a dit que les familles d'accueil ne cotisent pas comme des travailleurs extérieurs (est ce vrai ?),
- on m'a aussi affirmé que nous étions moins imposable qu'en travaillant à l'extérieur (sur quelles bases le sommes nous ?)
Et enfin avant de franchir le cap, je souhaiterai avoir des témoignages de jeunes personnes comme moi (ou moins jeunes) qui l'ont fait & qui sont arrivés à préserver un peu de leur vie familiale comment ont ils fait, ont ils des secrets ?
Je me pose beaucoup de questions auquelles j'espère vous pourrez répondre, merçi

"La copine d'Henri" - 12/09/05 16:28 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Virginie,

Encore quelqu'un qui éprouve l'envie folle de "trimer au boulot", en devenant accueillante familiale ;-) !!!

Avant tout, je vous propose la fouille systématique et approfondie du nouveau site [www.famidac.fr] . Vous y trouverez toutes les bases juridiques et la documentation concernant l'accueil familial, ainsi que les coordonnées de certaines accueillantes habitant votre même département. Cela risque de répondre a beaucoup de vos questions.

Je me permets une petite remarque, vu que sur ce forum, on parle beaucoup, dernièrement de "écoute-bébés" et autres baby-phones. Nous accueillons des adultes et le meilleur ustensile pour les écouter, à mon humble avis, reste "nos oreilles" winking smiley !!!

Pour rester sérieuse ... les "on-dit" qui circulent, sont souvent le résultat de différentes interprétations des textes. L'accueil familial étant encadré par des textes très flous !

Un accueillant peut être agréé pour accueillir des personnes dans des locaux situés à quelques mètres de leur maison, si ces locaux font partie de son domicile.
D'autres accueillants, ne seront pas agréés, dans les mêmes circonstances, pour cause de l'éloignement des chambres d'accueil.
Alors, avant de vous lancer dans les travaux, demandez a votre C. Général, puisque c'est son Président qui donnera la décision finale.

Si l'éloignement n'est pas un problème ... tant mieux !!! Il peut même être un atout, par exemple en accueil familial thérapeutique ou pour l'accueil de personnes autonomes, recherchant une certaine indépendance.

Pour ce qui est des remplacements des accueillants. Je ne pense pas qu'il puisse exister "une présence à distance". Les modalités de remplacement sont précisées dans le contrat d'accueil. Hors congés payés, l'accueillant qui veut passer une soirée en privé, se doit de trouver un remplaçant (connu du C.Général et des personnes accueillies) et de le rémunérer.

Nos cotisations ne sont pas les mêmes que pour les salariés : En accueil social, nous ne sommes pas des travailleurs, nous ne cotisons pas aux assedics et nous n'avons donc pas droit aux indemnités en cas de chômage.
Par contre, notre rémunération obéit au même régime fiscal que celui des salaires.

Pour ce qui est de vous "dévoiler mes secrets pour garder une vie de famille";-) ... Vous pouvez demander mes coordonées au "webmestre bénévole" de ce site et on pourra en parler. En tout cas, quand j'ai commencé l'accueil, j'avais votre âge et cela n'a jamais posé problème. Je me suis fait traiter de "la petite", "la jeune" et "vous verrez avec le temps" par certaines de mes collègues. Quelques annés plus tard, bien évidemment, j'ai eu le temps de voir, je n'ai pas trop grandi et heureusement Henri, mon amoureux, ne me trouve pas trop vieille pour l'instant ;-) !!!
Jusqu'à présent j'ai toujours su faire la différence entre mon travail et ma vie.
Je n'ai jamais fait des accueils à plein temps.
Et si je continue de faire de l'accueil, c'est bien parce que cela me plaît et malgré les contraintes de ce métier, il faut reconnaître qu'il a aussi beaucoup d'avantages !!!

Bon courage à vous
"La copine d'Henri"

caroline - 05/11/05 19:02 - Re: Devenir accueillant familial

bonjour à tous
mon époux et moi-même souhaiterions être famille d'accueil.
Puis-je continuer à garder mon emploi ?
quel est le salaire pour une famille d'accueil ?
Merci à vous tous

Saliha - 06/11/05 19:16 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour,
je suis au rmi et je souhaite devenir famille acceuillante est ce que cela serait possible pour obtenir mon agrément ?
merci de me repondre je vis à Cannes

Arthur - 07/11/05 11:21 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour à Caroline et Saliha,

A Caroline tout d'abord :
Bien sûr que vous pouvez garder votre emploi. Ce sera donc à votre mari de demander l'agrément pour être accueillant.
Quant au salaire, quelques exemples ici

Et à Saliha :
Le fait d'être au RMI n'a rien à voir. Vous pouvez très bien demander un agrément pour être famille d'accueil.

Cordialement,
Arthur

beatrice47 - 28/11/05 08:58 - Re: Devenir accueillant familial

bonjour a toutes et a tous,
Je suis d'Agen et j'ai rdv mardi apres midi pour un entretient en vue de devenir accueillante familiale. j'ai lu beaucoup de vos sujets mais j'avoue m'y perdre un peu notement au niveau des salaires mais le plus c'est le nombre d'heures a effectuer aupres des personnes accueillies, le nombre de jour j'ai vu 7j sur 7. Pourriez vous m'aider car je voudrais etre sure de mon choix. je suis aide a domicile depuis 7 ans, mais j'ai travaille surtout en maison de retraite et a l'ADMR mais ce nouveau concept est tout nouveau pour moi.
Je vous remercie par avance a bientot beatrice

Etienne - 28/11/05 15:38 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Béatrice,

En accueil familial, "le nombre d'heures à effectuer auprès des personnes accueillies" est très variable, selon l'état de santé et le niveau d'autonomie des personnes accueillies.

Notre salaire minimum (2,5 SMIC horaire/jour + 10% de congés payés) est à considérer comme la contrepartie
- de la prise en charge "hôtelière" de la personne accueillie, nourrie, logée, blanchie par nos soins
- de notre "présence responsable" (disponibilité, en cas de difficulté, 24h sur 24 et 7 jours sur 7)

Ce salaire peut être majoré, proportionnellement aux exigences et au niveau de dépendance de la personne accueillie. Mais, à moins d'être particulièrement fortunée, celle-ci peut rarement dépenser plus que ce qu'elle perçoit chaque mois (AAH, pension ou retraite + allocation logement + APA ou ACTP + aide sociale) !

C'est pourquoi le contrat d'accueil est à négocier au cas par cas.

Famidaquement, Étienne

marec - 03/01/06 23:10 - Re: Devenir accueillant familial

Je suis une jeune maman et vis en couple.
Mon compagnon travaille en 3x8
J'ai des problèmes de dos, pensez vous que de faire famille d'accueil pour personnes âgées soit compatible même si on à des problèmes de santé ?
Je voudrais savoir aussi si ça n'envahit pas trop une vie privée ?
J'adore travailler auprès des PA et je pense que c'est un métier qui me correspondrait tout à fait, mais ils nous faudraient déménager, alors si je dois aller discuter d'un tel projet à mon banquier, pensez vous que je peux positiver cette activité c'est à dire il y à t'il réellement de la demande et financièrement une fois les charges déduites combien me reste t'il dans la poche si je pars sur une garde de 2 personnes en journée et occassionnellement des nuits?
Merci de me répondre et peut être pourriez vous me donner l'adresse de famille d'accueil dans le département 29 la Bretagne
BONNE ANNEE

Etienne - 04/01/06 10:31 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Marec,

> J'ai des problèmes de dos, pensez vous que de faire famille d'accueil pour personnes âgées soit compatible (...) ?
Oui, à condition de ne pas prendre en charge des personnes invalides ou grabataires. Vous prendriez moins de risque en accueillant des adultes handicapés (ne souffrant pas de problèmes moteurs mais, par exemple, de troubles "psy")

> Je voudrais savoir aussi si ça n'envahit pas trop une vie privée ?
Ne vous faites pas d'illusions : l'accueil familial "envahit" énormément la vie de toute la famille.

> (...) y a-t'il réellement de la demande ?
Vous pouvez "vous faire une idée" des demandes exprimées dans votre région en consultant la rubrique "Annonces" de [www.famidac.fr]

> (...) combien me reste t'il dans la poche si je pars sur une garde de 2 personnes en journée et occassionnellement des nuits ?
Il me semble que vous confondez l'accueil familial et un emploi d'auxiliaire de vie. L'accueil familial, c'est jour et nuit, à votre domicile, toute l'année.

> (...) pourriez vous me donner l'adresse de famille d'accueil dans le département 29 la Bretagne
Consultez les rubriques "Annonces" et "Départements" de [www.famidac.fr]

Cordialement, Etienne

Marion - 17/01/06 23:04 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour, mon futur epoux et moi (nous nous marions au mois de juillet) aimerions travailler ensemble et accueillir des personnes handica ou non a notre domicile dans un cadre convivial et famillial. Nous avons un petit garçon de 18 mois, je suis Aide medico Psychologique et travaille auprés d'enfants polyhandicapés depuis plus de 5 ans, et mon ami est lui ambulancier.
Nous sommes trés motivés par notre projet et pour le realiser nous voudrions tout d'abord changer de region. Je n'ai trouver que ce site pour me renseigner si vous en avez d'autre a me conseiller je suis preuneuse et votre experience nous aideras beaucoup dans notre projet.
J'ai oublié de preciser notre age 23 ans pour moi et 24 pour mon ami.

"La copine d'Henri" - 18/01/06 23:07 - Re: Devenir accueillant familial

Bonjour Marion

Avec mon compagnon, nous avons pratiqué l'accueil familial à deux pendant un certain temps. C'est une très bonne expérience. Mon compagnon a repris, depuis, un travail à l'extérieur. Peut-être qu'un jour nous serons encore des collègues accueillants !!!

Avant de vous lancer dans ce projet, je vous conseille de faire une fouille bien approfondie de ce site. Cela vous donnera une idée des points forts et faibles de l'accueil familial.
L'idéal, pour pouvoir commencer l'accueil doucement mais sûrement, est de pouvoir garder un emploi extérieur pour l'un des deux membres du couple. Cela permet d'attendre sans trop d'angoisses l'agrément et le premier accueil, de "se faire un peu la main", de voir si le projet convient à toute la famille... Et très important aussi, cela peut vous permettre de dire "non" a un candidat qui ne vous convient pas sans être pris à la gorge économiquement parlant !!!

D'autres sites ... il doit bien y en avoir, mais sans doute ... "Famidac.fr" est le plus sérieux, le plus complet, voire le plus rigolo smiling smiley!!! Pour preuve, les 2200 personnes chaque jour (moyenne depuis début 2006) qui se connectent sur ce site !!!

Bon courage à vous
"La copine d'Henri"

fabienne - 23/02/06 11:54 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour, en 2007-2008 nous avons comme projet de nous construire une nouvelle habitation a la campagne sur un panorama magnifique, et depuis 3 ans je m'occupe de mon papa de 76 ans que j'ai retrouvé au bout 30 ans après un divorce, il est heureux depuis qu'il vit avec nous, mon mari et moi avons comme projet en plus de notre habitation, de rajouter deux logement pour acceuilir des personnes agées adapter pour leur confort, j'ai hâte de le faire car j'ai compris en m'occupant de mon papa que j'aimais avant tous être en contact avec les personne agés car je sens que j'ai tant a leurs donner rien que pour les voir sourire, dites moi si je fait bien ou comme parmi tant autre je fait mal car je m'en sortirais pas.

eliane - 24/02/06 09:25 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Fabienne

Difficile de vous dire si vous faites un bon choix !
C'est un choix personnel, on ne peut pas vous dire s'il faut le faire ou pas, c'est à vous de voir.
Ce que je peux vous dire, après bientôt 12 années que j'ai fait ce choix, que ça m'a beaucoup apporté, et que je continue à donner et à recevoir ! tant au niveau de l'accueil que au niveau des rencontres avec, des AF, et des diverses associations d'AF. C'est enrichissant. En même temps, considérez que, accueillir son père et accueillir des personnes que l'on ne connait pas, au départ ce n'est pas la même chose. A vous de faire le bon choix. Si une fois fait ce choix, des questions se posent à vous, nous pourrons vous aider, n'hésitez pas à nous contacter.
Bonne chance. Eliane

lemontstremy97 - 24/02/06 13:53 - Re: Devenir accueillant(e) familial(e)

Bonjour Eliane et merci pour votre conseil, je tiens à vous dire que j'ai travaillé au service des personnes agées à l'AMAPA à Château salins et j'ai arrêté pour pouvoir m'occuper de mon papa, mais j'assumais pleinement les bons et les mauvais cotés, et j'aimais ce que je faisais parce que plus tard j'aimerais que l'on s'occupe de moi en cas d'absence d'autonomie, je me faisais plaisir en me mettant à leur place et en leur apportant de la joie et du bonheur dans leur vie, se faire accepter par une personne agée de plus chez elle, ça c'était déja un grand pas, j'en étais fière car ça comptais beaucoup pour moi,je dois le faire et je sais aujourd'hui que j'y arriverai car j'ai tant leur donner, merci a vous.
Aller à la Page  1 2 3 4 5 6 Page précédente Page courante: 1 parmi 6

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet (Devenir accueillant(e) familial(e) :S), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 12 plus 5?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.