Forum Accueil familial thérapeutique

Réservé aux échanges sur l'accueil familial thérapeutique de personnes souffrant de troubles mentaux.

Avant de poster une question ou de créer un nouveau sujet, vérifiez si votre question - et ses réponses - ne s'y trouvent pas déjà, en utilisant le bouton rechercher. Il vaut mieux développer les sujets existants plutôt que de multiplier les discussions sur le même thème. Merci d'avance !

Aller à :

Forum > therapeutique Calcul de la retraite


jacotte - 03/04/06 16:42 - therapeutique Calcul de la retraite

Bonjour à tous,

Actuellement nos congés payés nous sont versés 2 fois par an et de ce fait, lors de nos congés payés nous recevons un salaire correspondant à un pourcentage des sommes perçues pendant les 6 mois précédents.
Nous avons demandé que les CP représente 10% de notre salaire mensuel (ce qui est en-deçà actuellement) et soit versé chaque mois.
Or nous nous posons la question de savoir si, avec ce nouveau calcul qui nous laisserait sans revenu pendant environ un mois par an, lors de nos congés annuels, nous pourrions perdre un trimestre par an pour le calcul de nos retraite.

En bref, est-ce que un mois sans revenu nous fait perdre tout un trimestre de cotisations par an ?

Nous vous remercions pour votre réponse.
Amicalement, J.Dumontet - AFATV.

Note des modérateurs : voir également notre article "Quelle est la couverture sociale des accueillants familiaux ?"

Joëlle33 - 04/04/06 10:00 - Re: therapeutique Calcul de la retraite

Bonjour Jacotte et très heureuse de vous retrouver sur le forum !

Le calcul des retraites est basé sur le salaire glogal de l'année. Si vous avez cotisé sur, au moins, 800 heures de SMIC dans l'année*, cela valide 4 trimestres même si certains trimestres n'atteignent pas 200 heures.
De notre côté, nous avons fait le chemin inverse à vous ! Nous percevions 10 % de CP chaque mois et lorsque nous prenions nos congés, c'était "sans solde", ce qui laissait bon nombre d'entre nous dans le pétrin ... Nous devions anticiper les vacances en mettant de côté tous les mois 10 % de notre salaire ce qui n'était pas facile pour les rémunérations les plus basses (1 seul patient). Ces 10 % masquaient en fait la véritable rémunération. Aussi, nous avons demandé à ce que les CP soient payés à la prise des congés. Comme ce n'était pas facile pour l'hôpital de faire au cas par cas, il a été convenu que nous percevrions 25 % en Avril 50 % en Août et 25 % en Décembre, ce qui nous permet de répartir nos vacances à Pâques, en été et à Noël. Ce qui n'est pas encore au point, c'est que nous ne percevons pas les 10 % sur les congés de l'année précédente ainsi que le prévoit pourtant la loi. En fait, il faudrait percevoir 11 % mais ça l'hôpital ne le comprend pas ...
Amicalement,

*PS : A partir de 2014, il suffit de gagner l'équivalent d'au moins 150 heures payées au Smic pour valider un trimestre de cotisation à la retraite. Si vous avez cotisé sur, au moins, 600 heures de SMIC dans l'année, cela valide 4 trimestres même si certains de ces trimestres n'atteignent pas 150 heures.

Parodat Claude - 09/07/14 14:59 - Re: therapeutique Calcul de la retraite

Bonjour

Du 10 mai 1984 au 13 avril 1992 j’étais fonctionnaire titulaire de l'Etat en disponibilité pour élever un enfant et j’ai été autorisée par mon administration (la Direction Générale de la Comptabilité Publique) à exercer un emploi rémunéré. Du 10 mai 1984 au 13 avril 1992 j’ai donc accueilli des patients du Centre Hospitalier Spécialisé de Dun sur Auron dépendant alors de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris et maintenant rattaché au Centre Hospitalier George Sand de Bourges.
Aujourd'hui ce travail est un emploi salarié ordinaire mais à l'époque les familles d'accueil ne percevaient pas un salaire mais une indemnité compensatrice non soumise à cotisations.
Je viens de recevoir un relevé de carrière et je constate que cette période n'apparait nulle part! J'étais donc salariée d'un établissement public, payée par un comptable public (le Trésorier-payeur Général de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris) et je me retrouve dans la situation d'un travailleur "au noir".

Cette période n'ayant pas été cotisée, je comprends qu'elle ne donne pas droit à pension mais je voudrais qu'elle soit au moins retenue comme une période travaillée non cotisée (comme c'est le cas pour une période de chômage ou le service militaire); Dans le cas contraire près de 8 années de travail aboutiraient à 8 années de décote soit après calcul une perte d'environ 400 euros par mois ! Pour l'instant tous les services que je contacte se renvoient la balle... Administration, caisses de retraite, sécurité sociale... C'est à devenir folle !

Je constate que les échanges de votre forum sur ce sujet datent de quelques années... Le problème a-t-il été résolu et si oui comment ? Merci d'avance pour votre aide.

Claude

Joëlle33 - 24/09/14 18:45 - Re: therapeutique Calcul de la retraite

Bonjour Claude,

Pour la période postérieure à la loi du 10 juillet 1989, votre employeur doit régulariser les cotisations auprès de la CNAV et de l'IRCANTEC car, à partir de cette date, vous deviez être salariée. Si vous n'avez pas cotisé pendant cette période, vous devez écrire à ces organismes dont le Service Contentieux se chargera de mettre votre employeur en demeure de le faire.

Pour la période antérieure à cette loi, vous devriez pouvoir racheter les trimestres manquants en tant que "personne affiliée tardivement au régime général" :

Loi 62-789 du 13 juillet 1962 :
[www.legifrance.gouv.fr]

Article L.311-2 du Code de la Sécurité Sociale :
[www.legifrance.gouv.fr]

Article L.351-14 du Code de la Sécurité sociale :
[www.legifrance.gouv.fr]

Article L.311-3 du Code de la Sécurité sociale :
[www.legifrance.gouv.fr]

Dans ce dernier article, si on ne vous reconnaît pas dans la situation professionnelle n° 17, peut-être pourriez-vous être reconnu comme travailleur à domicile, cas n° 1...

Article R.351-37-1 du Code de la S.S. :
[www.legifrance.gouv.fr]

Voir également la page récapitulative de la CNAV :
[www.legislation.cnav.fr]

Voilà, j'espère que ces quelques pistes vous permettront d'obtenir gain de cause.
Bien cordialement,
Joëlle

P.S. : Brochure CARSAT en complément à ce post à toutes fins utiles...
[www.carsat-lr.fr]

Parodat Claude - 01/10/14 08:23 - Re: therapeutique Calcul de la retraite

Merci Joëlle,

Pour l'instant j'ai pris contact avec la CARSAT pour que cette période soit au moins reconnue comme travaillée non cotisée... je vais voir pour un rachat mais cela risque d'être TRES cher (8 ans !)

Intervenir dans cette discussion

IMPORTANT : Si votre message est sans rapport avec ce sujet ((t) Calcul de la retraite), recherchez le sujet adéquat ou proposez un nouveau sujet.

Votre nom: 
Votre adresse électronique: 
Sujet: 
Mesure anti-SPAM :
Résoudre la question mathématique et saisir la réponse dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site.
Question : que font 4 plus 20?
Votre message restera caché jusqu'à ce qu'il soit approuvé par un modérateur, s'il est en rapport direct avec l'accueil familial d'adultes handicapés et de personnes âgées. Sinon, il sera supprimé.