Famidac.fr

Famidac, l'association des accueillants familiaux
et de leurs partenaires

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

2010 : Domiciales : "on aurait pu s’attendre à davantage de monde"

Source : La Nouvelle République, 27/05/2010

Deux Sèvres - Bressuire et le bocage : Saint-Marsault

Réunion publique sur les Domiciales

On aurait pu s’attendre à davantage de monde, jeudi soir, à la salle des fêtes de Saint-Marsault, pour la réunion publique d’information sur les Domiciales
 [1]
, organisée par la municipalité.
Une dizaine de personnes ont fait le déplacement pour s’informer sur ce projet visant à préserver les personnes âgées dans leur cadre de vie le plus longtemps possible.

Un exemple de résidence, telle qu'elle pourrait être installée à La Forêt-sur-Sèvre.

« L’intérêt pour nous, élus, c’est de proposer aux personnes âgées un appartement où elles seraient autonomes, avec à proximité des logements réservés aux travailleurs sociaux qui s’occupent d’elles », a expliqué le maire Bruno Bonnet.

Dans le détail, il s’agirait sur La Forêt d’une résidence de quatre appartements
 [2]
. Le principe est simple : la construction du bâtiment se fait par des privés, mais l’initiative d’un tel équipement est placée sous la direction de la collectivité.

Ainsi, n’importe quel particulier peut contacter Capmarine, porteur de projet, et ainsi devenir propriétaire d’un appartement qu’il louera à la personne âgée. « Les conditions de défiscalisation pour ce type de projet sont très avantageuses », a expliqué jeudi soir l’intervenant Philippe Roussin.

« Trois personnes âgées ou handicapées partagent un même domicile et emploient une assistante de vie et sa remplaçante. Tout l’espace du rez-de-chaussée est conçu pour la vie des personnes âgées ou handicapées associées.

A l’étage, un appartement de fonction est mis à la disposition de chaque assistante de vie
 [3]
pour qu’elle puisse y vivre avec sa famille. La mitoyenneté des deux maisons permet, tout en respectant un principe de stricte autonomie de chacune, de bénéficier des solidarités de voisinage et d’une animation propices à l’organisation harmonieuse de la vie des résidants.

Deux studettes, à l’étage, sont utilisées par le gestionnaire pour y loger les stagiaires, les remplaçants des salariés et les familles de passage. »

Notes

[1Le nom propre Domiciales a été inventé par le promoteur à l’origine du projet. Il s’agit donc d’un nom de marque.

[2Note de Famidac : 4 appartements et non plus "6 chambres réservées aux personnes accueillies, plus des parties communes et deux logements réservées aux accueillants".

[3Note de Famidac : il n’est donc plus question ici d’accueil familial...