Famidac.fr

Famidac, l'association des accueillants familiaux
et de leurs partenaires

61 - Orne

CG 61 - Guide
version 2010

Conseil Départemental de l’Orne, Pôle sanitaire social
Direction dépendance handicap, Bureau de l’accompagnement social et de la coordination
13 rue Marchand Saillant - BP 541 - 61016 ALENÇON Cedex
Tél : 02 33 81 62 30 - en savoir plus

En 2008 : 91 AF accueillant 130 personnes (70 % de personnes handicapées, 30 % de personnes âgées).
Janvier 2014 : 103 AF, 136 personnes accueillies

A noter, une disposition contraire à la loi : "Le premier agrément est donné pour une seule personne et pour un an. :-(( :-(( La durée augmentera d’un an au fur et à mesure des renouvellements accordées jusqu’à une durée maximale de cinq ans." (Guide de l’accueil familial version texte, page 3)

CD61 :
des recommandations de rémunération illogiques et scandaleuses

Aide sociale (voir les recommandations de rémunération pour 2017, totalement illogiques) :
:-(( :-(( :-(( Sujétions particulières sujétions particulières L’indemnité en cas de sujétions particulières est, le cas échéant, justifiée par la disponibilité supplémentaire de l’accueillant liée à l’état de santé de la personne accueillie. - PCH en heures d’aide humaine : de 3/4h à 3h = 0,75h ; de 3 à 6h = 1,09h ; plus de 6h = 1,46h... pour plus de 6 heures de travail !!!!!!!!!
:-(( :-(( :-(( l’indemnité de frais d’entretien est de 3MG pour les personnes les plus autonomes, 5MG pour les moins valides - à l’inverse de leurs besoins en nourriture, lessives, etc. ! Par ailleurs, un montant inférieur à 4MG est une incitation à la maltraitance.

:-(( :-(( :-(( Témoignage d’une accueillante, en avril 2012 : "J’ai beau trouver des personnes à accueillir, comme c’est le CG qui donne l’accord pour accueillir sinon on n’a pas le droit, on attend que le médecin conseil veuille bien donner son accord. Ici les personnes doivent envoyer l’autorisation de placement plus le dossier médical au médecin du CG. En plus nous avons un barème que nous devons suivre, ils vont même nous pré-remplir les contrats, nous n’aurons plus qu’à les signer. Ils nous font prendre des personnes en "accueil découverte" de 2 ou 3 jours sans faire de contrats. Les hôpitaux privilégient les maisons de retraites, les personnes âgées n’ont plus aucun choix et c’est la mort lente des accueils familiaux, dommage c’est un très beau métier..."