Roselyne Bachelot découvre l’accueil familial thérapeutique

Auteur : Fabienne Ausserre, La Semaine de l’Allier, 23 octobre 2009.

La Ministre Roselyne Bachelot au CHS d’Ainay-le-Château

La Ministre de la Santé a consacré, vendredi, 1h30 à la visite de l’établissement.

La Ministre de la Santé Roselyne Bachelot a donné l’impression de prendre son temps pour visiter le Centre Hospitalier Spécialisé (CHS) d’Ainay-le-Château (Unité d’Accueil et pavillon d’ergothérapie en particulier), à une cinquantaine de kilomètres de Montluçon (Allier).

Le Directeur du CHS, Jean-Claude Lardy, lui a présenté le dispositif d’Accueil Familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). Thérapeutique (AFT AFT
Accueil Familial Thérapeutique
Des personnes souffrant de troubles mentaux peuvent être prises en charge au domicile de particuliers formés, agréés et employés par des établissements psychiatriques.
), qui fait la "marque de fabrique" de l’établissement.

C’est le sénateur Gérard Dériot, qui avait tenu à ce que la Ministre de la Santé découvre cette alternative à l’hospitalisation, bien rodée ici.

La ministre a été conviée à rencontrer une de ces familles, qui accueille deux patients du CHS.
Au terme de sa visite, elle se dira séduite par cet exemple de "décloisonnement".

Dans un bref interview, la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot commente l’originalité du Centre Hospitalier Spécialisé d’Aynay-le-Château : l’Accueil Familial Thérapeutique.

Sur la psychiatrie peu gâtée dans l’Allier, elle livre son analyse puis ce qu’elle prévoit de faire. Le Président de la République Nicolas Sarkozy lui a, en effet, confié la préparation d’un texte de loi.

Pour en savoir plus, voir


Les ministres de la santé se succèdent, sans grande efficacité...

En septembre 2005, Xavier Bertrand (ministre de la Santé de l’époque) avait déjà visité le même établissement. Pour mémoire, cet article de Damien Mascret - revue "Le Généraliste" N° 2342, Vendredi 23 Septembre 2005

Dans l’Allier, Xavier Bertrand s’est montré intéressé par l’accueil familial thérapeutique pour adultes.

> L’accueil familial thérapeutique (AFT) est une solution ingénieuse dans le secteur de la psychiatrie et de la santé mentale », fait remarquer Xavier Bertrand, ministre de la Santé, à l’issue de sa rencontre avec une famille d’accueil thérapeutique dans l’Allier, il y a quelques jours (NDLR : vendredi 9 septembre 2005). Un enjeu majeur à l’aube d’une explosion de la prévalence des patients atteints de pathologies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer.

À l’intérêt humain évident de l’accueil familial, s’ajoute un avantage économique puisque le coût journalier en AFT est d’environ 100 euros pour la sécurité sociale, soit une économie moyenne de 166 euros par jour selon Famidac
 [1] .

Le ministre de la Santé est séduit mais se montre prudent : « Mon intention est de bien évaluer ce dispositif au niveau national à partir de ce que j’ai vu dans l’Allier ». Une déclaration qui fait renaître l’espoir du côté de Famidac. Car, il suffirait de peu de choses pour que l’accueil familial thérapeutique - qui représente environ 5.000 familles en France selon la dernière estimation datant de 1999 - se développe en France à en croire Etienne Frommelt, président de la Famidac : « Mettre à jour et clarifier le statut des accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
sur le plan juridique, et aligner les avantages aux accueillants d’adultes sur ceux accordés pour l’accueil d’enfant »
.

Objectif réaliste pour un ministre qui privilégie les actions efficaces, si petites semblent-elles au premier abord - une longue marche commence par un petit pas - et qui se targue d’assurer le suivi sur le terrain des décisions prises au ministère.


Sans rêver à une longue marche, nous attendons encore vainement les premiers petits pas promis... Les seules avancées du statut des accueillants familiaux thérapeutiques sont celles que nous avons arrachées de force au gouvernement, en 2008 puis en 2009 - voir notre article "Le Sénat clarifie le statut des accueillants familiaux thérapeutiques"...

Nous espérons que Roselyne Bachelot sera plus efficace que ses prédécesseurs, en s’attelant sérieusement au dépoussiérage des textes réglementant l’AFT :

(voir nos courriers aux ministres de la santé)

"15% des patients qui séjournent à l’hôpital ne devraient pas y être
Gaspillage estimé : 2,8 milliards d’euros par an"

(source : Capital n° 144, septembre 2003)

Notes

[1Association regroupant les familles d’accueil et leurs partenaires, www.famidac.fr

Dernière mise à jour : dimanche 3 janvier 2010

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

3 visiteurs (dont 2 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP