Famidac.fr

Famidac, l'association des accueillants familiaux
et de leurs partenaires

2007 : La DGAS souhaite développer l’accueil familial

La DGAS (devenue, en 2010, DGCS DGCS La direction générale de la cohésion sociale (DGCS) est chargée par le Ministère des affaires sociales et de la Santé de coordonner l’action des pouvoirs publics dans les domaines l’autonomie des personnes handicapées et des personnes âgées - voir ) consulte régulièrement l’association Famidac mais doit se soumettre aux consignes du gouvernement.

Novembre 2007 : Jean-Jacques Trégoat, directeur de la DGAS (Direction Générale de l’Action Sociale) présente les groupements de coopération médico-sociaux ... et souhaite, comme ses ministères de tutelle, un développement de l’accueil familial Accueil familial Mode d’accueil alternatif au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). .

C’est ce qu’il affirme dès la première minute de l’interview ci-dessous (00:50 ou -6:20) :

(source : agevillagepro.com)

Comment développer l’accueil familial ?

Notre association (Famidac) a déjà adressé une série de propositions très concrètes à la DGAS et aux ministères.

Un objectif de 100.000 personnes handicapées ou âgées accueillies par 50.000 accueillants familiaux accueilant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
pourrait être atteint en quelques années, pour un coût bien inférieur à celui ce la création d’un même nombre de places en établissements (0 € d’investissement public, frais de fonctionnement très modérés).

A suivre...