Canicule : conseils pratiques

Recommandations extraites du site sante.gouv.fr

Canicule Info Service 0 800 06 66 66
Pensez à organiser l’accompagnement des personnes fragiles de votre entourage.

La chaleur est accablante surtout :

  • lors des premières chaleurs car le corps n’est pas habitué aux températures élevées,
  • lorsque la chaleur dure sans répit plusieurs jours ou est continue jour et nuit,
  • quand il fait très humide et qu’il n’y a pas de vent,
  • les effets de la pollution atmosphérique s’ajoutent à ceux de la chaleur.

Le Ministère chargé de la Santé émet alors une « mise en garde canicule et santé ». Ces messages, diffusés également par Météo-France, l’Institut de veille sanitaire et les Agences de sécurité sanitaire peuvent s’accompagner si nécessaire d’informations qualitatives concernant d’autres paramètres météorologiques (comme l’humidité de l’air ou le vent) ou la pollution de l’air.

Il est alors impératif de se protéger

Conseils pour limiter l’augmentation de température de l’habitation

  • Fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.
  • Maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit. Provoquer des courants d’air dans tout le bâtiment dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.
  • Baisser ou éteindre les lumières électriques.

Conseils individuels

  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h - 21h) et restez à l’intérieur, dans les pièces les plus fraîches ou dans un espace rafraîchi (réglez alors votre système de rafraîchissement 5°C en dessous de la température ambiante).
  • En l’absence de rafraîchissement dans votre habitation, passez au moins deux ou trois heures par jour dans un endroit frais (grands magasins, cinémas, lieux publics).
  • Si vous devez sortir à l’extérieur, préférez le matin tôt ou le soir tard, restez à l’ombre dans la mesure du possible, ne vous installez pas en plein soleil.
  • Si vous devez sortir, portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de préférence de couleur claire.
  • Refroidissez régulièrement votre corps par un bain frais, une douche ou simplement avec des linges humides posés sur les membres, sur la nuque, sur la tête.
  • Buvez régulièrement et sans attendre d’avoir soif, au moins un litre et demi à deux litres par jour, sauf en cas de contre-indication médicale (en cas de fortes chaleurs, il faut boire suffisamment pour maintenir une élimination urinaire normale).
  • Ne consommez pas d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.
  • Évitez les boissons à forte teneur en caféine (café, thé, colas) ou très sucrées (sodas) car ces liquides sont diurétiques.
  • En cas de difficulté à avaler les liquides, prenez de l’eau sous forme solide en consommant des fruits (melon, pastèque, prunes, raisin, agrumes) et des crudités (concombre, tomate, sauf en cas de diarrhées) voire de l’eau gélifiée.
  • Accompagnez la prise de boissons non alcoolisées d’une alimentation solide, en fractionnant si besoin les repas, pour recharger l’organisme en sels minéraux (pain, soupes...).
  • Évitez les activités extérieures nécessitant des dépenses d’énergie trop importantes (sports, jardinage, bricolage...).

Mangez "frais" !

Adaptez votre alimentation et abandonnez la cuisson au four, qui dégage beaucoup de chaleur… Privilégiez plutôt les menus rafraîchissants.

  • Les légumes crus (concombres, tomates, courgettes...) apportent des sels minéraux et d’eau.
  • Le melon et la pastèque sont digestes et aident à compenser la transpiration.
  • Les soupes froides (gaspachos) sont aussi désaltérantes que riches en vitamines et en minéraux.
  • Les salades complètes rassasient tout en désaltérant ; exemples : haricots + poulet émietté + tomates cerises, courgettes + carottes en julienne + crevettes décortiquées, quinoa + menthe fraîche + pomelos + concombre etc...
  • La viande, les poissons, les crustacés peuvent se consommer froids, avec un filet d’huile d’olive ou un jus de citron.
  • Les fruits de saison, le yaourt et le fromage blanc hydratent tout autant qu’un verre d’eau.

Conseils collectifs

  • Pensez à aider les personnes dépendantes (nourrissons et enfants, personnes âgées, personnes handicapées, personnes souffrant de troubles mentaux) en leur proposant régulièrement des boissons, même en l’absence de demande de leur part.
  • Pensez à appeler vos voisins ou vos amis âgés et handicapés pour prendre régulièrement de leurs nouvelles.

Les symptômes qui doivent alerter :

Si lors de fortes chaleurs vous ressentez un des symptômes suivants :

  • grande faiblesse,
  • grande fatigue,
  • étourdissements, vertiges, troubles de la conscience,
  • nausées, vomissements,
  • crampes musculaires,
  • température corporelle élevée,
  • soif et maux de tête.

Si vous êtes en présence d’une personne qui

  • tient des propos incohérents,
  • perd l’équilibre,
  • perd connaissance,
  • et/ou présente des convulsions.

ATTENTION ! il peut s’agir du début d’un coup de chaleur,
c’est une urgence médicale : appelez le 15

Il faut alors agir rapidement et efficacement en attendant l’arrivée des secours :

  • transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui enlever ses vêtements,
  • asperger la personne d’eau fraîche et l’éventer.

.

JPEG - 40.4 ko
"Canard Enchaîné" du 17/08/06

Post Scriptum

Voir également, entre autres

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 9 h à 19 h, en périodes de fortes chaleurs.

Dernière mise à jour : jeudi 2 juillet 2015

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP

9 visiteurs (dont 6 sur le forum)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui mesurent la fréquentation de ce site et vous permettent de le partager sur les réseaux sociaux.

Association Famidac © 1998-2016. Reproductions partielles autorisées avec la mention "Source : famidac.fr"
Qui sommes-nous ? | Adhésion | Merci de nous signaler toute erreur ou anomalie | Site réalisé avec SPIP