Famidac.fr

Famidac, l'association des accueillants familiaux
et de leurs partenaires

Version imprimable de cet article Version imprimable

2003 - Effets thérapeutiques en AFT : processus insaisissable ?

Congrès GREPFA France des 15-16 mai 2003 à Annecy :
Des Psychalchimistes notoires, après s’être rendus coupables d’avoir accolé sans leur consentement les deux mots « Famille » et « Thérapeutique », ont prétendu sans aucune honte, avoir découvert que les familles avaient des effets thérapeutiques sur les enfants et les adultes ayant des difficultés psychiques.
Ils ont même eu l’affront d’y mettre pour condition : qu’on les laisse confier enfants et adultes aux familles spécialement recrutées à cette fin !
Est-ce bien raisonnable ?

Cliquez ci-dessous sur les liens colorés pour accéder aux détails de chaque intervention !

Introduction
Dr. Madeleine BERNARD, Psychiatre responsable de l’unité d’AFT AFT
Accueil Familial Thérapeutique
Des personnes souffrant de troubles mentaux peuvent être prises en charge au domicile de particuliers formés, agréés et employés par des établissements psychiatriques.
d’Annecy

(...) Qu’est ce qui permet qu’un effet thérapeutique advienne ?
Au cours de ce congrès à Annecy, la petite équipe que nous sommes avait envie de partager ce questionnement avec vous tous, envie aussi de tenter d’en éclairer les grands axes...

Actualité : Ici et Ailleurs

De la colonie familiale à l’A.F.T. : quelles évolutions ?
Mme C. GROLLEAU-VALLET (Directrice des Soins Infirmiers, Ainay le Château)

(...) à cette époque le seul mode de traitement était l’enfermement.
Confier des malades à des paysans berrichons ou bourbonnais, alors que n’existait aucun traitement médicamenteux, apparaît comme une idée « osée »...

Le regroupement des différents A.F.T. de la région en un syndicat inter- hospitalier : quelles conséquences ?
Pascal PERROT (SISMLA , Nantes)

(...) Toutes ces entités avaient des pratiques différentes, des modes de rémunérations des familles d’accueil différents, des histoires différentes, ...

Placement familial et soins en Italie,
Gianfranco ALUFFI (Psychologue, Turin)

(...) L’accueil familial Accueil familial Alternative au maintien à domicile et au placement en établissement spécialisé : les personnes handicapées ou âgées sont prises en charge au domicile de particuliers agréés et contrôlés par les conseils départementaux (ou par des établissements de santé mentale). L’accueil peut être permanent (contrat conclu pour une durée indéterminée) ou temporaire, à temps complet (24h/24) ou à temps partiel (exemple : accueil de jour), ou séquentiel (exemple : un weekend tous les mois). , avec ses relations dynamiques et ses figures d’identification et d’attachement, est un lieu d’intégration et d’affection qui rend possible le retour à la vie sociale, à un rôle et à une identité nouvelle. Le patient du service de psychiatrie, le résidant de la clinique redevient un citoyen avec une vie privée, son nom sur une boîte aux lettres et sur la sonnette d’une maison, des personnes de référence qui ne sont plus des professionnels de la psychiatrie inévitablement vecteurs de relations asymétriques et artificielles.
NB : Voir également l’article Italie, réponses familiales à des sujets souffrant de troubles psychiques

Les leviers thérapeutiques

Atelier 1 : Du côté des familles

Jeux d’ombre et de lumière en A.F.T. : l’art d’être une famille.
Dr Madeleine BERNARD, Nadège DUSSART, Madeleine BIBOLLET et coll. (Annecy)

(...) sur la scène familiale se joue une pièce en clair-obscur dont le scénario prend sa source dans les histoires familiales des protagonistes, se déroule dans un mouvement incessant d’improvisations, de remaniements, de transformations, qui entraînent les acteurs dans un jeu incessant d’aller-retour et de transmission de l’un à l’autre...

Un accueil familial social thérapeutique ?
Dr Patrick GALISSON et coll. (C.H. LES MURETS)

(...) Nous avons été saisis, parfois, c’est-à-dire surpris, par la manière dont telle famille, utilisant ses forces et son style propre, a participé au travail de restauration de l’identité de la personne accueillie.

Fatima dans l’épreuve du transfert.
Sandrine LOEB (Lagny)

(...) Fabien s’installe chez Fatima en confiance. Ses troubles s’apaisent. Il recherche et trouve en elle la contenance maternelle nécessaire à l’expression de ses conflits intérieurs. Avec de la fermeté, de la patience et une profonde écoute de la détresse de cet enfant, elle parvient à créer un cadre stable, rassurant et contenant propre à favoriser la relation transférentielle.

Atelier 2 : Du côté des équipes

A la recherche des limites et de l’anti-thérapeutique.
Lionel COLLARD (Martinique)

En Martinique, il n’est pas rare de voir des « familles dites sauvages », qui sont des familles sans formation qui hébergent des patients en prenant leurs pensions pour se rémunérer (...)

L’Accueil séquentiel pour restaurer les relations parents-enfants.
Dr Marie REVEILLAUD (La Roche/Yon)

L’enfant profite des effets du cadre structurant de la famille d’accueil famille d'accueil Terme désuet et imprécis remplacé, depuis 2002, pour l’accueil d’adultes âgés ou handicapés, par l’appellation accueillant familial. Saisir "famille d’accueil" sur un moteur de recherche conduit à des sites traitant de placements d’enfants et/ou d’animaux maltraités : cherchez plutôt "accueil familial" ou "accueillants familiaux" ! , sans rompre avec ses repères identificatoires et identitaires construits dans sa famille.

Atelier 3 : Du côté des patients

Faut-il préserver le lien parent/enfant ? Pourquoi cette question !
Yvan FOSSE (Abbeville)

(...) l’AFT a permis que des liens d’une autre nature se créent entre J. et ses parents,

L’espace de l’enfant en accueil familial thérapeutique à temps partiel
Dr Patrick LANGRAND (Lyon)

(...) Il s’agit d’enfants psychotiques ou autistes ayant des rituels, des stéréotypies et des angoisses aiguës. Il peut s’agir d’enfants ayant de gros retards du développement, avec retard de parole, trouble du sommeil, de l’alimentation, agitation, agressivité ou conduites dangereuses empêchant leur intégration complète en milieu scolaire.

Atelier 4 : Statut des Familles d’Accueil

Entre indifférence et attachement.
Jacqueline DUMONTET (Oullins)

(...)on agit dans un cadre précis avec des éléments de régulation, de soutien, de recadrage, avec un objectif souhaité, quelquefois aléatoire, pour lequel on est rémunéré. Je trouverais malsain de tout mélanger : implication affective forte et travail...

L’accueillant(e) familial(e) partie intégrante du soin.
Marie-Danièle FLIPO et Didier DEHEM (Bailleul)

L’accueillant familial accueillant familial
accueillants familiaux
Agréés pour prendre en charge à leur domicile des personnes âgées ou handicapées adultes n’appartenant pas à leur propre famille, les accueillants familiaux proposent une alternative aux placements en établissements spécialisés.
dans le cadre de l’AFT fait partie intégrante du soin.
Il a une place toute aussi importante que celle des autres acteurs du dispositif. Cette place est cependant différente et particulière.

De source sûre !

Les groupes multifamiliaux,
Anne ALMOSNINO, (Psychologue, MGEN)

La thérapie multifamiliale (TMF) est une méthode thérapeutique spécifique regroupant plusieurs familles ensemble dont un ou plusieurs membres présentent des symptômes tels que ceux des schizophrénies, des conduites toxicomaniaques, des troubles de la conduite alimentaire, des violences domestiques ou encore des dysfonctionnements graves.

D’une famille à l’autre : circulation enfantine kanak en Nouvelle-Calédonie,
Isabelle LEBLIC (Ethnologue, Paris)

En Occident, le principe d’exclusivité fait qu’on n’a qu’un père et une mère ; ailleurs, un enfant peut avoir de multiples pères et mères classificatoires (comme c’est le cas pour les Paicî), d’où la répartition possible des droits et devoirs parentaux à un groupe de parents.

Les processus thérapeutiques.
Alain BLANCHET (Psychologue, Paris)

(...) les psychothérapies contribuent par leur technique et leur modèle à obscurcir,
voir à cacher les structures des interactions, entre le thérapeute et le patient, qu’elles
instaurent.

Les dernières folies du docteur famille.
Dr Daniel GORANS (Nantes)